Michel Rocard

890262-michel-rocard-psuDécédé hier soir à 85 ans « bien tassé », Michel Rocard a traversé 60 ans ? 65 ans ? de vie politique française. Curieux, rigoureux, intellectuel, honnête homme, moraliste, exigeant, protestant, anti-colonialiste, mendésiste, européen convaincu, ancien scout (son surnom : « L’hamster érudit »), au phrasé légendaire et 648x415_michel-rocard-jacques-chirac-2005tarabiscoté, grand pote de Chirac rencontré sur les bancs de Sciences-Po, Rocard a « façonné et donné corps » à de nombreux militants ou compagnons de routes de la SFIO puis du PSU avant de rejoindre le Parti Socialiste où il développera sa fameuse « deuxième gauche ». Manuel Valls l’a vu pour la première fois en 1978 et en parle dans les médias depuis hier soir avec beaucoup de respect et de tristesse. C’était son mentor et son menhir. Grand fumeur devant l’éternel, Rocard en tant 13575876_1102998103105128_3319181891423878031_oque Premier Ministre de François Mitterrand de 1988 à 1991, met fin à la guerre civile en Nouvelle-Calédonie ré-enclenchant un dialogue entre les caldoches et les « blancs » de l’île (son « fait de guerre », sa fierté !!), crée le RMI et la CSG, rédige un Livre Blanc pour réformer les régimes de retraites, est vigilant dans sa relation avec les corps intermédiaires dont les syndicats avec qui il privilégie les discussions pour arriver à un compromis. Sa méthode ? Négocier discrètement avec un calendrier et des objectifs définis en amont, et surtout, ne pas faire d’annonces et de fanfaronnades dans les médias au préalable (en gros…pas de communication qui « pollue » la politique depuis 10 ans). Son réformisme social inspire même la ligne politique de la CFDT qui se retrouve en cet homme de dialogues qui a le souci de la vérité, de la justice et de l’équité.

congres-metz-1979Bien sûr, ses trois années passées « dans l’enfer » de Matignon n’ont pas été de tout repos car ses relations avec François Mitterrand étaient difficiles, voire hostiles depuis son entrée au Parti Socialiste en 1974 mais les deux hommes avaient l’intelligence de savoir travailler ensemble même si la méfiance n’était jamais loin.« Nous rocard-mitterrandétions di-ffé-rents… » disait-il pudiquement du Président de la République. Plusieurs fois ministre, maire de la commune des Yvelines, Conflant Saint-Honorine, de 13567105_1103158219755783_1606085360358870385_n1977 à 1994, premier secrétaire du Parti Socialiste en 1993-1994, élu député européen de 1994 jusqu’en 2009 et sénateur de 1995 à 1997, Rocard « le cumulard » a jusqu’à la fin donné son avis et ses conseils (« Le 9782709635776-TPoint » d’il y a quinze jours), fait des propositions, débat dans un livre avec Alain Juppé, avec qui ils vont « piloter » le grand Emprunt de 2010 initié par le président Nicolas Sarkosy, est ambassadeur de France chargé de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique depuis 2009 …bref Rocard a tout fait…sauf Président !! Merci qui ?? Merci Tonton.

 

 

Publicités

le Meilleur d’entre nous

0206-alain-juppe-1Ca y’est ! Enfin !! C’est son heure !!! Alain Juppé est, à ce jour, le favori pour l’élection présidentielle de 2017. S’il est élu, il aura 71 ans bien tassés. Les français s’en foutent comme d’une guigne misant sur son alain-juppe-et-michel-denisot-sur-les-quais-de-bordeaux-le_2093203_800x400expérience acquise par ses nombreux mandats dont celui de maire de Bordeaux: c’est son étendard, « son fait de guerre », « l’oeuvre de sa vie« , « sa trace dans l’Histoire », son refuge, sa fierté, le tout au service de tous les Bordelais (gauche comprise) qui le plébiscitent d’élections en élections depuis 1995.Ca rend dingue et affolent Naboléon et ses sbires mais rien n’arrêtera la
JUSTICE-RPR-JUPPE-CHIRACdétermination, l’assurance et la foi d’Alain Juppé. A commencer par l’organisation des primaires ouvertes à toute les familles et courants de droite qui sont actés dans les statuts de l’UMP mais que ne veut surtout pas Tom Pouce (malgré ses démentis jeudi soir dernier en meeting du côté de Troyes) car donné perdant dans Juppé-1-500x336tous les sondages actuellement.Par contre, Sarko aurait ses chances de remporter les primaires dans le cas unique où seuls les militants UMP (à jour de cotisation ?) seraient consultés. D’où les grandes manoeuvres et déclarations solennelles de l’écurie sarkosyste. Juppé quant nicolas-sarkozy-et-alain-juppe-a-cannes-le-3-novembre-2011_4875801à lui reste « droit dans ses bottes » , répondant « au tac au tac » sur son supposé (grand) âge et mettant la pression sur l’organisation rapide de ces primaires, Alain_Juppé_in_Washington_DCplutôt courant printemps 2016, dans la transparence la plus totale, en prenant comme références les primaires du Parti Socialiste d’octobre 2011 considéré par les formations politiques de tous bords comme avoir été un succès (quasi 4 millions de votants). Bref « le meilleur d’entre nous » comme le surnomme Jacques Chirac est « au taquet », a la niaque et n’a pas du tout (mais alors vraiment pas) l’intention de laisser passer sa chance à acceder à la fonction suprême. Comme quoi, on a beau avoir été un Premier Ministre le plus détesté de France et avoir bloqué le pays durant 3 semaines durant l’hiver 1995, avoir été condamné par la justice et connaître une traversée du désert, avoir été tenté « par la tentation de Venise », le roue tourne pour les hommes et les femmes politiques qui ont le droit aussi à l’erreur et à une seconde chance. Une petite raffarinade pour conclure ??…« la route est droite mais la pente est forte ».

Spécial Municipales 2014 – 1er Tour: analyses, commentaires, photos…

 Samedi (rien mais vraiment rien du tout…) 29 mars

(rappel… Lorsque c’est écrit en bleu, c’est que ce n’est pas l’étasœur qui écrit mais moi, son père, Anseaulme… Ce qui prouve, du coup, qu’avant-hier, hier et aujourd’hui, l’étasœur n’a rien foutu, certainement trop occupé à coller des z’affiches du FN partout dans ce nord de France qui ne sent pas que la frite mais le rance aussi…)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire la suite

Quand monte la mer et gronde la révolte…

594567_francois-hollande-le-8-mai-2013-a-parisfixer un cap n’est pas seulement un objectif mais une obligation et un devoir !!! François Hollande et son premier ministre de Jean-Marc Ayrault sont dans la tourmente, vacillent, flageolent, flambysent, 3173448_3_1880_pour-en-finir-avec-les-grincheux-contre-le_9f8c2248a89f67ce7d2b8950d3a805eas’effondrant dans les profondeurs de l’impopularité (23%, 20%, 17%  même dans un récent sondage pour le Président). Rien n’y fait malgré l’optimisme officiel affiché du gouvernement confirmant la baisse du chômage d’ici la fin de l’année (en tout cas chez les jeunes). On veut bien écouter, faire confiance, se dire que l’on a pas les clefs et la machine à outils pour France's President Hollande and Prime Minister Ayrault review troops as they attend a ceremony to commemorate the end of the World War One at the Arc de Triomphe in Pariscomprendre toutes les subtilités de l’économie, ses rouages et ses mécanismes, on voit bien quand même qu’ils nous prennent soit pour des fadas et des perdreaux de l’année ou alors que hollande-aubry-premier-ministre-1l’on ne sait pas tout et que comme l’a dit Martine Aubry lors des Primaires Socialistes à François Hollande « quand c’est flou c’est qu’il y a un loup ! ». Unknown

Malheureusement, on ne peut que constater la fermeture de nombreux sites industriels sur tout le territoire (et pas seulement dans l’activité agro-Unknown-1alimentaire en Bretagne), approuver le déterminisme et l’énergie guerrière d’Arnaud Montebourg sur les plateaux de télé pour combattre le déclinisme de la France mais regretter son inefficacité. Décidément, rien n’arrête mais alors vraiment rien la désindustrialisation du pays, commençée il y a plus de trente ans maintenant. Chaque semaine, des centaines de personnes perdent leur favela-morumbi-sao-pauloboulot, tombant rapidement dans la précarité, ne survivant souvent que grâce à la solidarité de leurs familles ou de leurs amis, d’une association caritative, d’une mairie ou d’une collectivité territoriale. Ce sont des milliers de familles qui tombent dans la détresse et la misère, entrainant la fermeture de nombreux  commerces ou d’une école. Ces ravages humains et sociaux font le nid des populismes et surtout celui du Front National alors que si l’on prend dix Meeting de Marine Le Pen a Chateaurouxminutes pour regarder son programme économique, c’est juste une grosse blague si on veut en rire, mais surtout le chaos assuré du pays entrainant sa faillite et celles de ses institutions (et ne parlons pas de la gouvernance européenne !).

Marine Le Pen va augmenter les scores de son parti aux prochaines élections municipales pouvant faire et/ou défaire une ré-election d’un maire via une triangulaire,  et surtout aux élections européennes gonflées en partie par une abstention probable. Mais le problème c’est qu’elle n’apporte aucunes solutions crédibles suceptible de résoudre les maux de notre pays !!! Son discours est national-socialiste, flatte le sentiment de la patrie amalgamant le droit du sol et le droit du sang, jouant sur la peur de l’étranger (au sens large) et accusant l’Europe d’être responsable du déclin de la France. C’est simpliste, limité, réducteur, mensonger et malhonnête. Des électeurs déçus, désemparés et en colère la suivent pensant créer un électro-choc dans la société, ce ne sont plus seulement des gens issus des milieux d’extrême-droite habituels mais des ouvriers, des employés voir des cadres de la middle-class, tous déçus des mandats de Jacques Chirac, de Lionel Jospin ou de celui de Sarkosy.

537813-francois-hollande-en-visite-le-23-juillet-2013-a-la-cmp-dunkerqueLe Front National ne gagnera quasiment pas de villes en mars prochain mais sera incontestablement le Faiseur de Roi. Des triangulaires au second tour seront nombreuses. La Gauche y flamby-au-mali-1laissera quelques plumes mais pas tant que ça, la Droite ne fera pas un raz-de-maréee. En revanche, les Européennes de juin 2014 seront apocalyptiques pour les deux grands partis politiques de France et profitera assurément à Marine Le Pen

Flamby !!!…réveilles-toi…ils sont devenus FOUS !!!!

La crise

 thumb-les-subprimes---definition-et-raisons-de-la-crise-2235.gif« c’est la crise »; « …on en sortira au mieux pas avant… »; « …tous les indicateurs économiques sont au rouge ! »; « Jamais la Françe n’avait connu..« . STOP !!!!! Je n’en peux plus. Assez de ce mot ! Je vais le bouffer.

subprime_mortgagesOn n’entend que lui depuis la crise des subprimes et la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers. C’était le 15 septembre 2008. Depuis c’est l’hécatombe et le séisme a failli emporter bon nombre de pays d’europe occidentale: l’Islande, l‘Irlande, le Portugal, la Grèce, l’Espagne, l‘Italie, la France. Causant la destruction de millions d’emplois, fermant des sites industriels jugés peu rentables, mettant des centaines de milliers de familles à la rue. On coupe dans les retraites, les salaires des fonctionnaires, dans les dépenses sociales, dans les imagessubventions pour la culture ou les budgets pour la recherche. C’est le couperet de la troïka: FMIla Commission de Bruxelles et la Banque européenne. Les marchés financiers s’affolent, grondent, ont peur, hésitent, craignent, attaquent au mépris du destin des hommes.Paf !!  La guillotine tombe. A ce dégouter de vivre. Pardon…de survivre. Sans aucun espoir de retrouver un emploi (et la joie de vivre). Alors que faire ??!!??? Qu’est-ce qui peut enrayer cette spirale infernale ??!?? La politique ?? gainsbourgLes gouvernants ?? L’Europe et ses institutions (le Conseil Européen, le Parlement, l’Euro groupe…) ?? Peut-être mais encore faut-il avoir une volonté, trouver un consensus pour créer les outils (les armes) de demain afin de réguler la finance mondiale. A ce jour, tout gouvernement français (rose, bleu ou vert) a échoué en 30 ans pour enrayer sa désindustrialisation et donc sa courbe du chômage. Tous !! Tonton, Chirac et Sarko se sont cassés les dents.La France ne peut rien sans ses partenaires européens, à commencer par l’Allemagne. 1693640610Même si la Merkel n’est pas fastoche et que le Hollande esquive tout début de conflit, ils se doivent de s’entendre !! Assurément. Sinon on va à la catastrophe et à des lendemains incertains voir apocalyptiques pouvant provoquer une déstabilisation de nos institutions et à un soulèvement insurrectionnel des peuples français et européens. Aux armes…politiciens !!!

Stature, posture…

7756829257_francois-hollande-s-est-exprime-samedi-12-janvier-sur-l-intervention-francaise-au-mali-et-en-somalie…ça y’est. Il l’a…enfin !! Depuis sa décision, le jeudi 10 janvier 2013, d’engager les forces armées françaises sur le front malien, François 1601-HollandeMaliHollande incarne la fonction présidentielle. Il est LE Président. Mieux, ll la vit ! Regardez d’ailleurs  sa tronche, elle a changé (« ….il a l’air grave ! « ). 2 semaines avant, il UAE-FRANCE-DIPLOMACY-HOLLANDEn’était pas le président. » Il était quoi alors ???!!??? ». Je sais pas moi…un flamby ?…une fraise tagada ??? Un gars qui a vu de la lumière sur le perron de l’Elysée et qui est rentré comme ça, peinard, clopin-clopant, en bon corrézien, 20070105.WWW000000242_4487_3proposant ses services au premier garde rencontré. Il était arrivé la même chose à Jacques Chirac. Elu en mai 1995, il avait été raillé, sous-estimé, très critiqué par l’opposition chiracpolitique-4-french-presidential-candidate-jacques-chirac-speaks-to-french-president-mitterrand-before-french-rugby-union-final-in-paris_241(mais ça, c’est normal), par la « meute » médiatico-journalistique habituelle et aussi un peu par ses amis (la politique est vraiment un monde de chirac-sarkozy-jardin-luxembourg-afp_gentils !). « Pas à la hauteur »; « une erreur »; « un imposteur »; « c’était le moins pire…. ». Et puis était venue une guerre ! Sauver la Yougoslavie (enfin ce qui en restait !). Et Chichi aux yeux de l’opinion faisait ENFIN président (son éloge quelques semaines plus tard de Mitterrand, lors de son décès en janvier 1996, y a aussi contribué).

Mali-6-Francais-sur-10-font-confiance-a-Hollande_referenceUne bonne guerre, nous dit-on, contribue à « fabriquer une stature, une posture ». C’est un mal pour le bien. Celui d’un mec qui a (aurait) un problème de crédibilité, qui porte HOLLANDE EN AFRIQUE POUR POUSSER SES PIONS SUR LE MALIla cravate de traviole, accusé de ne rien faire depuis le 6 mai dernier, chirac-hollandequi s’éffondre 130203-mali-hollande-epadans les sondages. et puis là bingo !!! Les courbes remontent, 65% soutiennent l’initiative présidentielle, l’opposition a appplaudi (du moins au début).

C’est mathématique on vous dit. Hyper simple…déclencher simplement une guerre. Comme ça.Fastoche. Bravo tonton François. François ? tonton ??…ça vous rappelle pas quelqu’un ??

Cuisine(s) politique(s)

Hello toi,

Profitant de la sortie du film de Christian Vincent, « Les Saveurs du Palais », retour sur la relation qu’ont entretenu les hommes politiques avec la chaire et la table.  « J’ai besoin de retrouver le goût des choses… » dit François-Jean d’Ormesson Mitterrand  (il faut vraiment qu’il arrête de faire l’acteur !) à la fermière-cuisinière Danièle Mazet-Delpeuch-Catherine Frot quelques temps après sa prise de fonction à la confection des repas privés du président: brouillade de cêpes au cerfeuil; saumon en croute, pintade dans son jus de chez-pas-quoi. Un peu sofistiqué tout de même je dirais pour Mitterrand même si l’intention était généreuse de priviliègier le terroir et ses nombreux produits en s’éloignant de la cuisine protocolaire et
probablement prout-prout-pasdaboum de l’Elysée. Ca lui a permis en tout cas de semer la zizanie en cuisine et d’humilier le chef cuisinier officiel de la résidence présidentielle (mais Mitterrand adorait diviser les gens !).

Rendre hommage à la maitresse de maison ??…ça il le faisait excellemment bien le père Chirac !!! Je dirais même qu’il lui faisait honneur en se baffrant du matin jusqu’au soir…et ce en très grosses quantités, rendant hommage à Rabelais. Amateur d’abats (la fameuse tête de veau !), de charcuterie jusqu’à plus soif (il était commandé au meilleur charcutier de la ville un buffet pantagruélique de cochonnailles lors de tout déplacement de Chichi en province, le matin comme l’après-midi même si il avait fait ripaille auprès des élus visités)…« Tavernier !!!… du vin et votre meilleur!!… et bon dieu que vos femmes sont belles, appétissantes et girondes !!! ». A le voir arpenter chaque année le Salon de l’Agriculture ou sa Corrèze d’adoption, on se demande si Jacques Chirac a mangé durant sa jeunesse !! Il est triste de le voir maintenant diminué et fatigué alors qu’on l’a connu dévoreur, carnassier et quetard devant l’Eternel !!!

Sarko qui ne s’est pas gêné non plus avec le sexe féminin montre visiblement peu d’entrain « à prendre du plaisir en mangeant ». Il chipote, minaude et semble même en avoir peur: pizzas, pâtes, ravioles au foi gras (mais ceux de l’Hôtel Bristol), pas d’alcool mais des sodas. Probablement le président le moins « épicurien » de la 5ème République malgré le soutien des agriculteurs, électorat plutôt de droite il est vrai,  quoique que la tendance penche désormais plutôt du côté de Marine Le Pen.

De Gaulle quant à lui était classique et sans surprises dans ses choix: boeuf bourguignon, gigot ou rosbeef-purée du dimanche, hachis-parmentier, exigeant de déjeuner à 12h30 pétantes, réglant ses dîners privés lorsqu’il recevait sa famille ou ses amis à l’Elysée et devant mener la vie dure à Tante Yvonne !

Giscard, lui, a immédiatement mis en avant « la nouvelle cuisine française » incarnée par les hussards Paul Bocuse (toujours en activité), les frères Troisgros (de Roanne) ou Alain Senderens, en organisant des dîners où se côtoyaient politiques, artistes ou membres de la société civile. J’ai su, par l’un de ses invités réguliers, que le président finissaient ses côtelettes avec les doigts (très chic !). Il fut aussi le concepteur d’un nouveau genre en France: s’inviter à dîner ou à déjeuner chez un foyer de français moyen pour faire « proche du peuple ». Le film de Joël Santoni, « Les ouefs brouillés », s’en moqua gentiment. C’était les années 70, peu après le choc pétrolier de 1973 et le début de la fin des Trentes Glorieuses. La faim ?!?