bis repetita

2203-cahuzacMarre, vraiment marre de voir que les choses se répètent année après année. Un ministre du Budget , Jérôme Cahuzac,qui ment devant ses pairs alors qu’il demandait aux français « de se serrer la ceinture », un hollanderebsamenPrésident élu il y a un peu plus d’un an pour (entre autre) appliquer le non-cumul des mandats des élus et qui n’a pas le courage d’affronter ses amis plus que récalcitrants (François Rebsamen, 3346sénateur et maire de Dijon ou Gérard Collomb officiant dans les mêmes fonctions à Lyon) à l’idée de gagner moins de pognon. Marre  de voir que Bernard Tapie, bonimenteur et voyou notoire, s’est gavé sur nos impôts grâce à Sarko et son grand orchestre et qu’il veut passer (à nouveau) pour une victime. Assez aussi de constater que cela fait le nid encore et toujours de Marine Le Pen et de Jean-Luc 73228101Mélenchon alors qu’ils n’ont rien alors vraiment rien de crédible à proposer si ce n’est des propositions irresponsables et farfelues du genre  sortir de la zone euro alain-duhamel-s-en-va-de-rtlet revenir au franc.Même le journaliste-analyste-mémoraliste Alain Duhamel « jette l’éponge » et arrête après 39 ans d’éditorial politique quotidien (25 sur Europe 1 et 14 sur RTL), se disant consterné et dégoûté par le personnel politique et la petitesse et bassesse des idées et des débats.Les années 80 de Mitterrand ont été celles des affaires de financements politiques corruption(« Urba »…) en tous genre, celles de l’argent-roi, des débuts de Nanard en politique, du cynisme et de la cupidité. Et bien celles des années 2000 sont quif-quif bourricot: affaires Karachi et Liliane Bettencourt; vente bradée de l’Hippodrome de Compiègne par Eric Woerth; soupçons de financement de la campagne de Sarkosy de 2007 par Kadhafi; enveloppes h-4-1729782-1300378020en cash remises mensuellement à Claude Guéant. Sauf qu »en 30 ans, on est passé de 1 million à  7 millions de personnes au chômage ou en très grande pauvreté, ett ques des pans entiers industriels disparaissent chaque jour devant l’impuissance des politiques !!! C’est tout simplement révoltant et dégoutant, d’autant plus que certains d’entre eux continuent « à se gaver » en toute liberté et en toute impunité. A se désespérer de l’humanité et des…hommes.

Législatives 2012: Bilan 2ème Tour

Citoyens, citoyennes,

C’est une vague rose et hollandaise qui a déferlé sur quasiment tous le pays excepté l’Alsace et la Côte d’Azur. Ce fut une journée sanglante où il y eut des cris et des larmes. Quelques victimes et une entrée de 3 députés d’extrême-droite (ce qui n’était pas arrivé depuis 1986). Jamais un taux d’abstention n’avait atteint un tel record: 43,70 %. Sur les 577 députés formant l »hémicycle, 155 sont des femmes (26,9 %). Léger progrès par rapport à 2007 (18,5 %) mais les formations peuvent vraiment mieux faire, surtout à l’UMP (seulement 27 femmes). Concernant la diversité, c’est « quasi-nulle ».

Chez les plus célèbres, les stars !!!!…la première d’entre elles: Ségolène , en Charentes-Maritimes (1ère: 37,03 %). Trahie par un socialiste (Olivier Falorni) soutenu en sous-main par l’UMP rochelloise et vendéenne (Dominique Bussereau, président du Conseil Général des Charentes-Maritimes, et ce bon vieux de Raffarin). Bien gamelée la Royal  (l’affaire du « tweet » de Valérie Trierweiler n’a pas du arranger les choses !) qui a de plus mis un boxon sur les chaines de télévision annoncant son score dans une déclaration à 19h50 rompant avec les règles de campagne (pas de résultats avant 20h).

Il en fut de même à François Bayrou qui a perdu son dernier mandat . Y-a-t-il un avenir pour lui ? Lâché par tous, éreinté par l’UMP et le Nouveau Centre, va-t-il s’en remettre ? Pas sûr même si c’est « un animal politique » , à la peau dure, qui en a vu d’autres. Même chose pour Michèle Alliot-Marie et Jack Lang: bye-bye !…pas un au revoir non mais peut-être le bon moment de « poser les valoches » et de prendre sa retraite ? Voyager ? (la Tunisie par exemple Michèle mais à vos frais cette fois-çi ?!?).

La Meurthe-Moselle est « en deuil »: Nadine Morano (5ème: 44,33 %) et Valérie Rosso-Debord (2ème: 45,85 %) ont toutes les deux été dégagées: malgré les appels appuyés et revendiqués aux électeurs du FN. Pris au piège dans un canular téléphonique par l’humoriste-« militant socialiste » Gérald Dahan, Nadine va pouvoir ouvrir une poissonnerie (cela tombe bien,, leur nombre est en baisse en Lorraine !).

Claude Guéant ne sera pas député. Dans une triangulaire à Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, « l’homme de fer » de Sarko n’a pas réussi à gagner la 9ème circonscription (38,41 %). C’est un diissident UMP qui a gagné: Thierry Saulère avec 39, 35 %.

Toujours chez nos ténors de la politique, il y a eu quelques « chaud-aux-fesses » qui ont bien crus ne plus revoir l’hémicycle durant 5 ans: Nathalie Kosciusko-Morizet est passée « ric rac » à Longjumeau dans l’Essonne (4ème: 51,48 %). Chaud de chez chaud pour le père Xavier Bertrand à Saint-Quentin dans l’Aisne (2ème: 50,25 %) avec seulement 222 voix d’avance sur son adversaire.

Finalement cela s’est plutôt pas trop mal passé pour Pierre Moscovici dans le Doubs (4ème: 49,32 %) mais c’est pas non plus byzance !

Ca passe « à l’aise Blaise ! » pour Copé  à Meaux-(6ème: 59,53 %), Valls à Corbeil-Essonnes (1ère: 65,58 %) et aussi sans soucis pour Aurélie Fllippetti (quelles rimes !) en Moselle à Metz-Woippy (1ère: 59,04 %).

François Fillon a gagné, en parachuté dans la seconde circonscription ultra-droitisée de Paris, mais sans gloire et en plus au second tour (56,42 %).

Georges Tron (9ème: 43,25 %) dégage et va pouvoir se reconvertir en masseur spécialiste des pieds à Draveil dans l’Essonne.

Dédé Chassaigne, le père en politique de Tétard (qui lui a donné ses premières leçons de civisme, « le sein », l’a accueilli à bras ouvert dans sa ferme familiale quand Tétard était à la rue suite à l’abandon de ses parents) rempile pour un énième mandat dans la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme (67,53 %).

Je rebondis en donnant le résultat du père, cette fois-çi biologique, de Tétard: Jean-Marie Tetart, brillamment (c’est vite dit !) réélu dans les Yvelines (9ème: 56,83 %).

Je voulais la semaine dernière féliciter Sophie Dessus, maire socialiste d’Uzerche en Corrèze pour avoir remporter, au premier tour, la 1ère circonscription de ce département avec 51,44 %. J’ai oublié. Pardon. Je rappelle que Sophie Dessus est cette élue aux cheveux blonds qui a plusieurs fois redonné « goût à la vie  » à Chchi lors de ses rares visites corréziennes (il ne peut plus les honorer aujourd’hui pour cause de grande fatigue). Jacques Chirac  était jouasse, tendre et taquin au grand dame de Bernadette en furie, sous l’oeil guoguenard de François Hollande. Ce fut de grands moments de télévision immortalisés par l’équipe du « Petit Journal » de Yann Barthès.

Je le disais au début de ce papier. Un très fort taux d’abstention et l’entrée de 3 élus de l’extrême droite à l’Assemblée Nationale: tout d’abord, la très jeune femme et déjà célèbre Marion Maréchal-Le Pen, petite fille de Jean-Marie et donc devient la benjamine de l’assemblée à 22 ans. La seconde entrée est le très médiatique avocat Gilbert Collard (Gard-2ème: 42,82 %) qui a été tour à tour mitterrandien, bernard-tapiste, chevènementiste et sarkozyste. Il a passé sa soirée à répéter sur tous les médias qu’il veut être un casse-couilles démocratique ». C’est devenu, ces dernières années, le grand potos de Marine Le Pen. Celle-çi a donc perdue dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais (Hénin-Beaumont: 49,89 %). Il lui a manqué 118 voix pour battre le candidat socialiste Philippe Kemel. C’est une courte victoire qui masque l’échec des partis modérés dans cette région, englués dans leurs magouilles et leurs corruptions. C’est encore passé  pour cette fois-çi mais je crains que la prochaine fois soit la bonne pour Marine Le Pen si il n’y a pas de changements radicaux, notamment la fin d’un clientélisme malsain. C’est terrible à dire mais c’est un constat qu’il ne faut pas ignorer.

P.s.: Le troisième député d’extrême-droite, proche du FN mais officiellement exclu, est l’ancien maire d’Orange, Jacques Bompard,élu avec 58,77 % dans la 4ème circonscription du Var.

Lire la suite

Législatives 2012: Bilan 1er Tour

Salut les kids,

Retour sur le scrutin de dimanche où l’abstention fut de 42,77 %…un record ! Pas glorifiant pour une vieille démocratie où presque 20.000.000 d’électeurs (sur les 46.083.260 inscrits) n’ont pas  daigné ou n’ont pas (plus) eu envie de voter. Tragique ! Pas de quoi fanfaronner sur les plateaux de télé ! Il n’empêche que je continue à penser qu’il faudrait rendre le vote obligatoire et reconnaître les votes blancs (comment ???…aux constitutionnailstes de faire des propositions).

Pour commencer et mettre fin au suspens insupportable: Cindy’Lee et Christiane Chavane, 2 candidates dans ma circonscription (la 7ème parisienne) ont fait respectivement 0,51 % (224 personnes) et 0,16 % (70 votants), c’est peu mais courageux -(quoique…y’a pire comme bravoure !). Le Mélenchon s’est bien ramassé face à la Marine avec 21,48 %. Il est même en troisième position. Tout ça pour ça, tout ce barouf pour si peu ! Ah elle pouvait claironner la blonde !…elle est pas prête de fermer son clapet à Hénin-Beaumont ou ailleurs !! Dans les choux aussi François Bayrou. Mal même !…très mal ! Avec seulement 23,63 % et devancé par la PS (qui aurait pu quand même lui faire une fleur), il est talonné par un candidat UMP qui porte 21,72 %. Lui qui est élu député des Pyrénées-Atlantiques depuis 1988, il risque de perdre son dernier mandat et peut-être arrêter la vie politique (fort probable pais pas impossible). Triste fin pour quelqu’un qui avait su rassemblé quasiment 7 millions d’électeurs à la Présidentielle de 2007. La politique est un jeu cruel.

Manman Royal va guère mieux où elle croyait être parachutée dans une circonscription peinarde (32,03 %). Et non, perdue. Un horrible méchant dissident socialiste (Olivier Falorni) maintient sa candidature et la talonne de quelques points (28,91 %). Ohhh le méchant !!!…le vilain pas beau ! Il vient de recevoir, ce soir lundi, le soutien de l’UMP local.

Concernant les 2 poissardes de l’UMP en région Lorraine, Nadine Morano et Valérie Rosso-Debord, elles sont toutes les deux en ballotages défavorables (34,33 % et 33,57 %) et la première a appelé les électeurs du Front National à voter pour elle car Nadine ne voit pas de différences entre les deux programmes (bien voyons !!). Le fameux front républicain est officiellement demandé par Tantine Aubry (ce matin sur Inter) mais la réciproque n’est pas de mise à l’UMP, au vue des déclarations de son secrétaire général, Jean-François Copé (la décision officielle du parti vient de tomber: pas d’alliances avec le PS, ni avec le FN) . Toujours dans la même région mais en Moselle, Aurélie Filippetti , ministre de la Culture et de la Communication, est finalement plutôt en mesure de l’emporter au second tour (43,51 %).

Pas de loup à priori pour les ministres du gouvernement Ayrault. Celui-çi passe les doigts dans le nez avec une re-élection  à 56,21 %, tout comme Delphine Batho avec 53,18 % (Deux-Sèvres: 2ème…l’ancienne circonscription de Ségolène qui doit s’en mordre les…) Manuel Valls à 48,60 % (Essonne: 1ère), Cécile Duflot à 48, 74 % (Paris: 6ème), Pierre Moscovici devrait y arriver aussi (40,81 % – Doubs: 4ème).

Pas franchement terrible, en revanche, pour le père « bonsoir c’est Jack ! ». Un petit  37, 50 % dans la seconde circonscription des Vosges où il a été parachuté. Il faudrait songer à arrêter Monsieur Jack Lang, vous avez été gâté par la vie politique française. Pas terrible non plus pour Xavier Bertrand. A peine 38,89 % dans son fief de Saint-Quentin (Aisne: 2ème). Va falloir en serrer des louches et manger du graillon cette semaine pour conserver votre fauteuil de député.

C’est terminé en revanche pour Rama Yade. Eliminée dés le premier dans la 2ème circonscription des Hauts-de-Seine: 13,84 %. Peut être va-t-elle ouvrir une boutique de fringues ou être recrutée par une firme au service « Relations publiques & Communication ». Je n’ai pas envie de faire le gros lourdeau machiste des familles mais l’ouverture de Sarkosy entreprise en 2007 a fait pschitt de chez pschitt ! Beaucoup d’esbroufe et finalement à l’arrivée…du vent !

Dans la circonscription de Tétard dans le Puy-de-Dôme (la 5ème), André Chassaigne, pépère du Front de Gauche très apprécié à l’Assemblée, est en tête avec 41,15 %.

C’est pas gagné non plus pour le parachuté et jamais élu Claude Guéant à  Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine: 9ème). Un petit 30,41 %. C’est un métier Monsieur l’ancien ministre de l’Intérieur, il faut des des convictions à défendre et aussi aider des quartiers et ses habitants, même si Boulogne n’a jamais vraiment connu la misère. Mais il y eut du temps de la splendeur de l’usine Renault sur l’ île Seguin beaucoup d’ouvriers qui y résidaient. Pas gagné non plus pour Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) en ballotage (pas super) favorable dans la 4ème circonscription de l’Essonne: 39,46 % au premier tour.

Le Front National (pardon « le Rassemblement bleu Marine ») est présent au second tour dans 61 circonscriptions ( 32 triangulaires et 29 duels dont 20 face à la gauche). C’est mieux qu’en 2007 mais moins bien qu’en 1997 (mais c’est toujours trop !). Y aura-t-il à nouveau des députés FN élus (comme en 1986 et Jean-Marie Chevalier en 1997) ? Marine Le Pen dans la 11ème du Pas-de-Calais ? Sa nièce Marion Marechal-Le Pen (Vaucluse: 3ème) ? l’avocat Gilbert Collard (Gard: 2ème) ?  Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône: 2ème) ? Charlotte Soula (Pas-de-Calais: 12ème) ? Beaucoup d’élus UMP et de ses électeurs n’ont aucunes craintes de s’allier avec le FN. C’est pas les dirigeants UMP qui vont leur faire peur avec leur décision courageuse, prise hier, d’appliquer le principe du « ni ni ». Le Front National est définitivement installé dans notre territoire et risque de bien pourrir la droite républicaine, modérée et centriste durant de nombreuses années. Pas de quoi s’en réjouir.

en vrac 97

Salut les kids,

Alors ???!!??? Vous faîtes partie des millions de français bloqués par la neige ??? A la joie des n’enfants qui ne vont plus à l’école, du personnel d’EDf et de GDF qui font des miracles tous les jours en dépannant des milliers de foyers, aux bouchers qui ont jamais vendu autant de viande de boeuf pour mitonner un bon pot au feu ou une daube provencale.

La chanteuse américaine des années 80-90, Whitney Houston, n’est plus. Elle avait 48 ans. Ravissante et jolie poule à ses débuts, physique indescriptible à la fin. Trop de drogues et d’alcool (fais gaffe, Tétard !) . Peut-être ne sait-elle vraiment jamais remise de sa rencontre avec Gainsbourg, un soir de 1986, sur le plateau de Drudru à « Champs-Elysées », rappellez-vous:

SeurgGe venait de chanter « Vieille canaille » avec Eddy (qui se « reposait » en coulisse) et attendait tranquillement sur le canapé que Whitney Houston finisse de couiner sa daube (et oui…encore !). Seulement Gainsbourg, entre temps, était devenu Gainsbarre. Enorme tollé le lendemain en France et Outre-Atlantique, la chanteuse californienne en voulut « à mort » à Drucker qui fit « la tronche » à Gainsbourg qui se fit engueuler comme un petit garçon par le père Schmoll. Je voudrais pas dire mon cher Michel Drucker mais on s’en souvient encore tous, plus de 25 ans après. Allez pour clore cet tribute, souvenez-vous:

« Nous devons protéger notre civilisation ». « Contrairement aux socialistes, je pense que toutes les civilisations ne se valent pas ».

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, samedi 4 février, lors d’une intervention devant l’UNI, association d’étudiants proche de l’UMP et connue pour ses prises de positions radicales.

Juste un coup de gueule pour dire qu’Eva Joly est une femme courageuse et va vraiment au casse-pipe dans cette campagne des Présidentielles 2012 car elle n’a aucune reconnaissance et guère de soutien de son parti. Enfin surtout de ses ténors Cohn-Bendit , Bové (désolé les gars mais c’est la vérité), Mamère ou le carnassier Jean-Vincent Plaçé, tous obnibulés par l’accord passé avec le PS sur les législatives 2012. Sans oublié la diva et redoutable Cécile Duflot (alter-ego de Rachida Dati ?) qui s’en tape comme « le coquillard » et qui n’a qu’un seul objectif, c’est celui de son parachutage dans une circonscription parisienne (elle a d’ailleurs fort discrétement rencontré cette semaine, Bertrand Delanoé très « remonté » contre les Verts et contre la Duflot) afin d’être élue députée (et puis après présidente du Groupe Vert au Parlement…et puis ministre de chez pas quoi dans le prochain gouvernement…STOP !!!). La direction du parti en a même été à faire une étude discrète sur les conséquences de l’accent d’Eva Joly sur le décrochage des auditeurs ou  des téléspectateurs lors d’interviews: il aurait lieu entre 5 à 20 mn. Affligeant et honteux. Même François Bayrou l’a aussi regretté et a souhaité dire son estime à l’ancienne juge d’instruction.

…à toute à l’heure.

Extrémisme(s)

Salut,

Extrémisme, extrémistes. Un théâtre parisien, celui de la Ville, assiégé par des fous-barjots catholiques, furieux qu’une pièce de Roméo Castellucci, « Sur le concept du visage du fils de Dieu ». y soit programmée, la jugeant blasphématoire, et mettant du coup un quartier sans dessus-dessosu. Pour l’instant pas de bobos mais vigilance, cela rappelle le cinéma « Espace Saint-Michel, Paris 5ème, entièrement brûlé, le samedi 21 octobre 1988,par un intégriste catholique car la programmation affichait, depuis 4 jours, « La dernière tentation du Christ » de Martin Scorsese (ressorti l’année dernière, d’ailleurs, dans l’indifférence générale !). Dégats par contre considérables, dans la nuit de mercredi, au siège du journal satirique « Charlie Hebdo », boulevard Davaux-Paris 20ème, qui a été entiérement détruit par le jet de 2 coktails molotovs. Quelques heures plus tard paraissait son nouveau numéro, avec comme rédac en chef, le prophète Mahomet, rebaptisé pour l’occasion « Charia Hebdo ». De plus le site a été attaqué, au même moment, par des hackers turcs appelé « akincilar » le jugeant « devenu notre cible après cet affront à nos valeurs religieuses… », et l’hébergeur belge a reçu des menaces de morts et a été contraint de « fermer » le site (Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, qui a condamné l’acte, a diligenté une enquête…et patati et patata).. Charb, le directeur de la publication de l’hebdomadaire, veut croire « qu’on va découvrir que les incendiaires sont deux cons du quartier, comme il y en a pleins ».  Avec les précautions d’usage et de prudence, on craint que l’acte criminel vienne de milieux intégristes islamistes, une seconde offensive de mails sur son site a été menée par des inconnus dont l’adresse courriel « tn » amène en Tunisie  Tout çela ne sent pas bon et nous rappelle l’affaire des douze dessins parus,  le 30 septembre 2005, dans le journal danois « Jyllands-Posten » ou la « fatwa »  lançée contre l’écrivain Salman Rushdie, contraint à la clandestinité, suite à la parution en 1988 de son livre « Les versets sataniques ». En 1995, alors que Israël et la Palestine était à deux doigts de sceller un pacte de paix et de reconnaissance mutuelle et irréversible, le premier ministre israélien Isaac Rabin était assassiné par un extrémiste juif.

La Tunisie a voté pour élire sa Constituante  et c’est le parti des islamistes modérés « Ennahda » qui est arrivé en tête avec plus de 40% des suffrages. Les militaires égyptiens qui contrôlent les manettes du pays (jusqu’aux prochaines élections, espérons-le) ont emprisonné un blogeur et ne font rien, surtout, pour arrêter les attaques criminelles perpétrées contre la minorité orthodoxe des Coptes (environ 7 millions de personnes tout de même). Le président libyen du Conseil National de Résistance, Mustafa Abdeljalil, a déclaré que la future Constitution de la Libye serait basée sur la « charia » rétablissant la polygamie et interdisant le divorce puis revenant sur ses propos sous la pression des chancelleries occidentales. Nanard Henri-Lévy nous explique, dans son blog-notes hebdomadaire paraissant dans  » Le Point » , la façon dont les mots suivants « ont été détourné »par les islamistes: « djihad » (signifie « effort spirituel » devenant « guerre sainte »); « charia » ( « voie » et « un ensemble de valeurs » devenant « code » ou « carcan »); « fatwa » ( « avis religieux » devenant « condamnation à mort »). Instructif ce que nous dit le philosophe, non ? Comme quoi, on en apprend tous les jours !

P.S.: Bravo au journal « Libération » et à son directeur, Nicolas Demorand, d’avoir proposé le gîte et le couvert à l’équipe de « Charlie Hebdo » qui va pouvoir travailler sur son numéro de mercredi prochain (les journaux « Le Nouvels Obs » et « Le Monde » ainsi que le syndicat la CGT s’étaient montré aussi accueillants et solidaires). Dans le malheur…y a parfois du bon !