Jojo Hallyday

Johnny-Hallyday-MiossecJohnny a donc 70 piges aujourd’hui. Il les fête comme d’hab sur scène ce soir à Bercy (en direct aussi sur Tf One). Que dire de notrre Jojo national…qui ne l’ai plus depuis 2006 où il a préféré choisir le charme et la douceur fiscale des alpages suisses. Des 0dizaines d’albums parus et une centaine de millions de disques vendus, bête de scène (quasi 200 tuUURnées au compteur), il a arpenté toutes les salles de spectacles de France et de m_196898948_0Navarre ( l’Olympia, le Palais des Sports, le Dôme de Marseille, le Colisée de Roubaix...). Oui Hallyday bande encore malgré ses accidents de motos et de voitures, ses excès en tous genres tenue-scene-johnny-hallyday-02(de l’alcool à la coke en passant par le nutella, la colle à glu et de nombreuses opérations de chirurgie-esthétiques pas toujours très heureuses), les poulettes et les prolongations en boites de nuit. Il a tout chanté,du johnny-hallyday-sur-scene-en-1961-2826174imaxj_2041(souvent) n’importe quoi avec (parfois) n’importe qui mais toujours avec talent et quelque fois avec génie: le twist, le madison, la daube, le disco, les cooleries-genre-johnnyhallyday2826173hwldy13501guimauves (parfois en allemand ou en japonais) et dieu merci le rock’n’ roll, la country et le hallyday204blues (cela reste toujours aujourd’hui ses meilleures moments de 313734-eddy-mitchell-et-johnny-hallyday-a-la-637x0-3concerts) où il taquine et flirte avec ses SIPA-_Johnny_Hallyday_et_Sylvie_Vartan_en_1968_1305226618idoles, Eddy Cochran, Johnny Clash et Elvis Presley. Il a voulu être Johnny-Hallyday-reprend-la-route-et-fetera-ses-70-ans-sur-scene_slidertour à tour The King incarné, 1530919942Méphisto, le gendre idéal, johnnydu51121303844528_grosMad Max, Terminator, le sauveur d’Argenteuil ou le maire de Las Végas. Le ridicule ne lui fait pas peur, il s’en tape et assume ses conneries ou ses choix artistiques hasardeux ou foireux (ils sont nombreux: l’album que Mathieu Chédid lui a composé par exemple…). Il est 00044007718124ys21l’homme des rencontres et de l’amitié. Solitaire, il a besoin des autres pour nourrir son énergie débordante ,sa soif de vivre et sa voix exceptionnelle, quitte à s’épuiser et à lasser son entourage et ses fans. Il a une capacité incroyable  » à rebondir et à aller de 1475031_mai-2015l’avant » qui est fascinante (je l’ai vu se rouler 2145890_1par terre il y a tout juste un an sur la scène du Stade de France alors qu’il était donné 3662767752.2« pour mort » en décembre 2009 !). Bourreau de travail, il a eu la chance de rencontrer les compositeurs 012_sylvie_vartan_johnny_halliday_theredlistMichel Mallory (« Toute la musique que j’aime ») et surtout Michel Berger (« Tennessee » 3103915553_1_3_SKeiEuKz20404756son meilleur album ?) et Jean-Jacques Goldman, la plume de Philippe Labro à qui il terminus-johnny-hallyday-filmdoit ses plus belles adaptations de standards américains. On Johnny-Hallyday-années-80-godardregrette l’album jamais-venu que Gainsbourg rêvait de lui composer et si l’on la_gamine,0devait ne choisir parmi les 18456510.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxnombreux nanards-de-chez-nanards dans lesquels à joué Johnny (malgré des collaborations avec des réalisateurs de renoms comme Conseil+de+famille-16762imagesGodard, Costa-Gavras ou Johnnie To…)…) , je retiendrai non pas la nuit mais…j’hésite: « Terminus » ou « La Gamine » ??…à vous de choisir.

Publicités

en vrac 124

Salut les baltringues,

« en vrac » se maintient et garde le cap malgré les crises, les guerres ou les attaques de requins.

The King est mort il y a 35 ans (le 16 août 1977). Que dire sur Elvis ? Qu’il continue à enchanter des générations de tous pays et de toutes origines. Quelques chiffres ?? Un milliard de disques vendus (dont 700 millions de son vivant ). Plus 1 156 concerts donnés aux États-Unis et seulement trois au Canada (VancouverTorontoOttawa en 1957), jamais en Europe (seulement une apparition au Moulin Rouge lors d’une permission). Il était quasi résident à l’année à Las Vegas où il y a donné 525 spectacles. Il a tourné dans 31 films en 8 ans (c’est pas ce qui restera de son oeuvre) et a été le premier chanteur à donner un concert à HawaÏ (le 14 janvier 1973) resransmis par satellite. Da maison, Graceland, à Memphis se visite comme on va en pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Bourreau de travail (il s’y est usé), des compilations entières d’inédits continuent à sortir régulièrement. Keith Richards le considère « comme le premier chanteur blanc à chanter comme un noir », Elvis a en tout cas, à défaut d’éradiquer la ségrégation aux Etats-Unis, probablement contribué à l’atténuer. Il reste avec Michael Jackson et Marilyn le plus gros vendeur post-mortem. Amen !

2 ans de travaux forcés pour avoir « osé » chanter une chanson se moquant de Vladimir Poutine, On croit rêver !!!! En 2012 ??? Ce Poutine est décidement un sale type qui mériterait de finir dans un camp en Sibérie avec son pote Bachar el Assad. UNE HONTE.

Tétard est en deuil. Le réalisateur Tony Scott (frère de Ridley) s’est suicidé hier en se jetant d’un pont, à l’âge de 68 ans. Rappel que sa filmographie comporte Top Gun» (1986); «Jours de tonnerre» (1990),«Ennemi d’Etat» (1998) et «Spy Game – Jeu d’espions» (2001), avec Robert Redford…quelques chefs d’oeuvres inoubliables !

…à toute !

en vrac 123

Hello les aoûtiens,

« en vrac » est à la bourre et je tiens à dire que j’emmerde mon Boss pour ses remarques « à trois sous » qui ne font rire que sa toute petite personne et n’a aucun effet sur moi.

Michel Polac est donc mort cette semaine le 7 août à l’âge de 82 ans. L’écrivain- journaliste-réalisateur de films (si si)-polémiste-emmerdeur a crée, entre autres en 1955, à la demande de Jean Tardieu « Le Masque et la Plume« . Magazine public des lettres et du théâtre, la première eut lieu le dimanche 13 novembre. Animé d’abord par Polac et François-Régis Bastide., il perdure toujours aujourd’hui, sur France Inter le dimanche vers 20h, sous la houlette de Jérôme Garcin. Le magazine s’est depuis 30 ans ouvert sur l’actualité cinématographique. Michel Polac était un intellectuel, un homme de grande culture, très ouvert, curieux de tout et un véritable amoureux des livres venus de tous horizons. Il a su, à l’occasion de l’élection de François Mitterrand en mai 1981, proposer à la Une, un magazine d’informations et de débats, en direct le samedi soir peu avant 22h.Son nom: « Droit de Réponse ». Foires d’empoignes lors de revues de presse « fumeuses », coups de gueules célèbres de Cavanna ou de Siné, provocations de Gainsbarre et de Coluche, sarcasmes et malices de Bedos et Desproges (avec Sheila ??!!!??), coups de théâtre orchestrés par des groupes d’extrême droite, Polac a fait de son émission, une tribune ouverte et libre à tous ceux se sentant censurés durant les années giscardiennnes. Outre les polémiques et les provocations, le journaliste a su traiter des sujets divers comme les taxis, la santé ou interviewer « sans concessions » l’animateur-producteur-comédien-chanteur lyrique Jacques Martin. L’émission continua 6 ans jusqu’à la privatisation de la chaine concédée à Francis Bouygues qui vira Polac au bout de 3 émissions. Le journaliste continua d’écrire des chroniques à « Charlie Hebdo » et chez Ruquier sur France 2.

Allez…un coup de gueule à la Polac ! Ce que je craignais est arrivé: le studio d’animation Pixar s’est fait complètement « cannibalisé et siphonné » par sa maison-mère Walt Disney. Son dernier opus estival, « Rebelle », est sans surprises, pauvre en gags, ‘histoire « déjà vue » et peu d’invention dans le dessin. C’est un produit formaté (bonjour les chansons « à la noix » !), sans saveur, sans personnalité (bonjour « les emprunts » à Miyazaki ! ) et très très vite oublié. Fini…dommage.

Jeudi 16 août sera le jour des 35 ans de la mort d‘Elvis…amen !…à moins qu’il ne soit toujours vivant ?…who knows….bye !

En panne 120

Bonjour à vous, mes trois fidèles lecteûrs… Moi, Etasoeur, je vous z’aime mais z’aujourd’hui (come tous les z’autre jours d’ailleur), je n’ai rien à vous dire… Rien de très intéréssant en tout cas…

Si, je peux vous dire que Vanessa Paradis ne veut pas de moi; que ce connard d’Highlander m’a casser la gueule alors que j’essayé juste de toucher les nichons de Sophie… Quel con ! Pas une once d’humour !

En plus et juste pour me faire chier, mon petit Nicolas à moi que j’aime tendrement est fermé !! Salope !!

Où est-ce que je vais trouvé ma dose ?!?

Enculé !!

Lire la suite

Les sans Oscars

Coucou toi,

Suite à l’Oscar remporté par notre cocoricoco national Jean Dujardin (et félicitations aussi aux frenchies Michel Hazanavicius,Thomas Langmann et au compositeur de musique  Ludovic Bource), premier mâle acteur français à emporter la statuette pour le film « The Artist » (on commence à le savoir !) et rejoignant Simone Signoret, Juliette Binoche et Marion Cotillard, retour sur les nombreux oubliés des Oscars. Rappel que 5.765 membres étaient appelé à voter cette année (c’est peu !) et qu’Harvey Weinstein, distributeur et co-producteur américain de « The Artist », a mis 20 millions $ sur la table pour la promotion du film, demandant aux acteurs d’être à la disposition  totale de la production à partir de septembre 2011. Pour rester chez les comiques, Peter O’Toole, Richard Burton, Albert Finney, Jeff Bridges, Georges Clooney et Glenn Close (tous deux battus cette année) , Kevin Costner, Ed Harris, Julianne Moore, Brad Pitt, Natalie Wood, Johnny Deep, Michelle Pfeiffer, di Caprio, Robert Redford, et Tom Cruise sont marrons, certains ayant eu jusqu’à 8 nominations (O’Toole par exemple). Kirk Douglas a eu un Oscar d’Honneur en 1996 mais n’a jamais transformé une de ses 3 nominations. Henry Fonda lui l’a quand même reçu en 1982 pour un film assez médiocre, « La Maison du lac » au côté de sa fille, Jane  (2 fois oscarisée).

Chez les réalisateurs la liste est interminable , d’autant plus si l’on compte les réalisateurs étrangers: comme Antonioni, Bergman, Luis Bunuel, Renoir, Joseph Losey, Lubitsch, Fellini, Satajit Ray, Visconti, Godard, Mizoguchi, Kurosawa, Max Ophüls, Fritz Lang, Erich von Stroheim, Terry Gilliam ou Mike Leigh. S’ajoutent donc aussi leurs confrères américains ou anglos-saxons comme Robert Altman, Sir Alfred Hitchcock (hallucinant !), Kubrick (c’est fou !), Charlie Chaplin (on croit rêver !), Sidney Lumet, John Cassavetes (lui c’est un peu « normal » car il était la bête noire d’Hollywood !), De Palma, Stanley Donen, Howard Hawks (et ouais !), Georges Lucas, David Lynch, Sam Peckinpah, Michael Powell, Douglas Sirk, King Vidor, William Wellman, Terence Malick ou Orson Welles. Quand on voit les chefs d’oeuvres ou classiques alignés par certains, cela fait juste rigoler et donne du grain à moudre à tous ceux qui détestent ce genre de compétitions (Chabrol n’a pas voulu de César d’Honneur et Belmondo a refusé le sien pour son interprétation dans « Itinéraire d’un enfant gâté » de Claude lelouch  ). Surtout que les cérémonies des César et des Oscar sont chiantes à mourir malgré le talent de Billy Christal. Et pour finir, question: est-ce qu’Elvis a eu un oscar pour tous les navetons qu’il a tourné ?