le Meilleur d’entre nous

0206-alain-juppe-1Ca y’est ! Enfin !! C’est son heure !!! Alain Juppé est, à ce jour, le favori pour l’élection présidentielle de 2017. S’il est élu, il aura 71 ans bien tassés. Les français s’en foutent comme d’une guigne misant sur son alain-juppe-et-michel-denisot-sur-les-quais-de-bordeaux-le_2093203_800x400expérience acquise par ses nombreux mandats dont celui de maire de Bordeaux: c’est son étendard, « son fait de guerre », « l’oeuvre de sa vie« , « sa trace dans l’Histoire », son refuge, sa fierté, le tout au service de tous les Bordelais (gauche comprise) qui le plébiscitent d’élections en élections depuis 1995.Ca rend dingue et affolent Naboléon et ses sbires mais rien n’arrêtera la
JUSTICE-RPR-JUPPE-CHIRACdétermination, l’assurance et la foi d’Alain Juppé. A commencer par l’organisation des primaires ouvertes à toute les familles et courants de droite qui sont actés dans les statuts de l’UMP mais que ne veut surtout pas Tom Pouce (malgré ses démentis jeudi soir dernier en meeting du côté de Troyes) car donné perdant dans Juppé-1-500x336tous les sondages actuellement.Par contre, Sarko aurait ses chances de remporter les primaires dans le cas unique où seuls les militants UMP (à jour de cotisation ?) seraient consultés. D’où les grandes manoeuvres et déclarations solennelles de l’écurie sarkosyste. Juppé quant nicolas-sarkozy-et-alain-juppe-a-cannes-le-3-novembre-2011_4875801à lui reste « droit dans ses bottes » , répondant « au tac au tac » sur son supposé (grand) âge et mettant la pression sur l’organisation rapide de ces primaires, Alain_Juppé_in_Washington_DCplutôt courant printemps 2016, dans la transparence la plus totale, en prenant comme références les primaires du Parti Socialiste d’octobre 2011 considéré par les formations politiques de tous bords comme avoir été un succès (quasi 4 millions de votants). Bref « le meilleur d’entre nous » comme le surnomme Jacques Chirac est « au taquet », a la niaque et n’a pas du tout (mais alors vraiment pas) l’intention de laisser passer sa chance à acceder à la fonction suprême. Comme quoi, on a beau avoir été un Premier Ministre le plus détesté de France et avoir bloqué le pays durant 3 semaines durant l’hiver 1995, avoir été condamné par la justice et connaître une traversée du désert, avoir été tenté « par la tentation de Venise », le roue tourne pour les hommes et les femmes politiques qui ont le droit aussi à l’erreur et à une seconde chance. Une petite raffarinade pour conclure ??…« la route est droite mais la pente est forte ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s