Présidentielle 2017 : entre les deux Tours…

Spécial 1er tour avec commentaires, photos, correspondants dans toute la France (enfin surtout en Auvergne si Tétard daigne montrer « sa fraise »), dessins, réflexions (on va essayé) tout au long de la journée, de la soirée, un peu de la night et des jours suivants jusqu’au second tour.

Le fil d’actualité :

Dimanche 30 avril 2017 :

NON !

Publié le 29/04/2017 sur le blog d’ Alain Juppé

La France court au désastre.

Ce qui paraissait impossible il y a peu de temps encore n’est plus aujourd’hui improbable : Mme Le Pen peut devenir la Présidente de la République française ; à tout le moins le score du Front National au deuxième tour  peut dépasser la barre des 40%, voire des 45%, ce qui serait déjà un coup de tonnerre politique.

La trahison de N. Dupont-Aignant, l’attitude ambigüe de J.L. Mélenchon, l’effondrement du PS, les finasseries de certains de mes propres « amis » politiques ajoutent à la confusion générale sur laquelle prospère le FN.

La victoire de l’extrême-droite en France constituerait un séisme géopolitique. L’Union européenne qui peut résister au Brexit, et même en tirer profit, ne survivrait pas à un « Frexit ». Je ne sous-estime pas le désamour de nos concitoyens pour l’Europe; je mesure l’ampleur des changements qui seront nécessaires pour la remettre sur la bonne voie. Mais liquider la construction européenne que nous avons patiemment édifiée serait une aberration. Car l’Europe a réussi. Elle nous a apporté 70 ans de paix, ce que notre continent n’avait pas connu depuis des siècles. Elle est aujourd’hui un espace de liberté et de prospérité comme il en existe peu au monde. Je comprends que ces affirmations choquent nos concitoyens qui vivent dans le chômage, la précarité, la pauvreté. Mais, au prix de réformes profondes, l’Europe peut nous aider à en sortir. Ce n’est pas sans raison qu’elle attire de si puissants flux migratoires. C’est en soi un problème qu’il faut traiter car nous ne pouvons pas accueillir « toute la misère du monde ». Mais c’est la preuve d’une réussite. Comparons-nous!

Certains invoquent les mânes du Général de Gaulle pour conforter leur euro-phobie. Quelle falsification historique! C’est De Gaulle qui a voulu nous faire entrer dans la Communauté européenne en 1958, en activant le traité de Rome qui n’était encore qu’un papier; c’est De Gaulle qui a imposé la Politique Agricole Commune; c’est De Gaulle qui a fait de l’entente franco-allemande la pierre angulaire de la construction européenne et du redressement français. Je suis gaulliste et européen et j’en suis fier!

La dislocation de l’Union européenne serait aussi une menace pour notre sécurité collective, pour l’Alliance atlantique déjà fragilisée par les déclarations contradictoires de la nouvelle administration américaine, et méthodiquement sapée par la diplomatie russe qui ne fait pas mystère de sa volonté de revenir au monde d’avant. Le monde sans l’Union européenne perdrait encore un peu de sa stabilité, en un temps où le mot de « guerre » refleurit dans certains discours.

Séisme géopolitique, désastre économique aussi. L’abandon de l’euro qui nous a si bien protégés dans les tempêtes récentes et qui nous garantit des taux d’intérêt historiquement bas serait une faute majeure, à laquelle d’ailleurs, quel que soit leur vote, la majorité des Français n’adhère pas. Tout le monde, y compris le parti de Mme Le Pen, s’accorde à prévoir une dévaluation immédiate du franc FN de l’ordre de 20 à 30%. Nos dettes et notamment celle de l’Etat seraient immédiatement augmentées d’autant. On nous dit que nos exportations en profiteraient; peut-être à terme si notre appareil productif répond à la demande internationale; ce qui est sûr, c’est que nos importations seraient mécaniquement renchéries de 20 à 30%, à commencer par le pétrole, d’où la hausse des prix, la baisse du pouvoir d’achat dont souffriraient comme toujours les plus fragiles. Tout cela, tout le monde le sait!

Défaite morale par dessus tout. Quelles que soient, ces derniers temps, les tentatives de dé-diabolisation des dirigeants du FN ou leurs danses du ventre à l’intention de l’extrême-gauche (ce qui est là une constante historique), la vérité est criante : l’histoire, l’idéologie, les hommes et les femmes qui ont fondé ou animent ce parti, bref le monde FN est depuis toujours aux antipodes du nôtre; son anti-gaullisme a été constant depuis 1940. De façon récurrente, les déclarations de ses chefs nous rappellent que nos valeurs n’ont rien à voir avec sa vulgate.

C’est pourquoi, Françaises, Français, je vous appelle solennellement à résister à la tentation de tout casser, de « renverser la table » comme hélas! vous y ont parfois incités certains responsables de ce qui fut un grand parti de la droite et du centre, le parti qu’avec d’autres j’avais fondé.

Quand, dans une élection à deux candidats, on veut éliminer l’un , il n’y a pas d’autre solution que de voter pour l’autre. L’abstention ou le vote blanc, c’est un coup de pouce à Mme Le Pen.

Je ne vous demande pas pour autant d’adhérer à la personne ou au programme d’E. Macron. Nous ne le connaissons pas bien . Sa « nouveauté » séduit, son peu d’expérience des hautes responsabilités inquiète. Quant à son programme, il reste flou et ambigu. Mais il faut choisir. Après le scrutin présidentiel viendront d’autres échéances, à commencer par les élections législatives. Nous devrons alors reconstruire une proposition politique, fondée sur la valeurs de la droite et du centre que j’ai toujours portées. Une droite humaniste qui conjugue liberté économique et justice sociale, une droite résolument et lucidement européenne, une droite confiante dans l’avenir, dans l’invention d’une croissance durable, dans la transformation numérique du monde, dans la jeunesse du monde.

Je vous adjure donc, mes chers compatriotes, de voter pour E. Macron parce qu’il est le seul le 7 mai à pouvoir éviter à la France le malheur du FN.

Je sais que vous n’avez pas de conseil à recevoir, que vous êtes majeurs et vaccinés, que les consignes des partis ou des dirigeants politiques vous insupportent. Mais si ma parole peut encore avoir un peu de crédit auprès de vous, et d’abord auprès des jeunes qui m’ont accompagné avec tant de foi, ne la balayez pas d’un revers de main. Je ne demande rien, je n’attends rien, je ne cherche pas à me placer. Je ne serai pas Président de la République, je ne re-deviendrai pas Premier Ministre, je ne serai plus ministre. C’est aux 30-40 ans de prendre la relève. Ma seule ambition est de les y aider.

Je ne me lasserai donc pas  de vous dire : Peuple de France, ressaisis-toi, reste fidèle à ton génie, aie confiance.

A. Juppé

 

Samedi 29 avril 2017 :

Souvenirs !…souvenirs !!

Vendredi 28 avril 2017 :

Mercredi 26 avril 2017 :

Mardi 25 avril 2017 :

Macron se voit déjà élu, arrivant sur la scène de son QG, dimanche soir, avec sa Brigitte aux bras, avant d’aller ripailler tard dans la soirée avec son équipe et des VIP (Line Renaud; Pierre Arditi (pas rasé); son acolyte (et soutien officiel) François BerléandJacques Attali; Cohn-Bendit; Stéphane Bern…) dans une brasserie chic et cossue de la Rive-Gauche (« La Rotonde »). Pas sûr que ça plaisent et motivent les personnes indécises appelées à le soutenir. « Mon p’tit Manu ? t’as pas encore été sacré Roi et la campagne du second tour est à gagner aussi !! »…et puis, ça vous rappelle pas quelqu’un ??

François Fillon a jeté définitivement l’éponge, hier soir, devant les membres du bureau politique des LR, renonçant à mener la campagne législative et se préparant à sa retraite politique et à ses rendez-vous judiciaires. Le parti LR appelant officiellement à voter contre Marine Le Pen et non pour Emmanuel Macron (la nuance tient « à un fil » pour ménager les susceptibilités de Laurent Wauquiez par exemple).

Globalement, François Hollande, tous les ténors de la droite, du centre et du Parti Socialiste appellent à voter pour le Félon excepté la Méluche qui boude et fait « son caca nerveux », limite humilié, s’en remettant par une consultation électronique des 450.000 adhérents de la plate-forme JLM2017…quel courage ce Mélenchon…limite irresponsable !

A ce jour, un duel Macron /Marine Le Pen est annonçé, par les sondages, d’un 64-62 % / 36-38% mais la mise en examen ne va pas lâcher, a repris sa campagne hier matin sur les chapeaux de roues, et pourrait dépasser les 40%. Les votes blanc et les abstentionnistes sont annonçés à des taux très élevés.

Lundi 24 avril 2017 :

22h12 : Résultats définitifs annoncés par le Ministère de l’Intérieur :

Élections 2017

RÉSULTATS

24.01 %
E. MACRON
En marche
21.30 %
M. LE PEN
Front national
20.01 %
F. FILLON
Les républicains
19.58 %
J. MÉLENCHON
La France insoumise
6.36 %
B. HAMON
Parti socialiste
4.70 %
N. DUPONT-AIGNAN
Debout la France
1.21 %
J. LASSALLE
Résistons
1.09 %
P. POUTOU
Nouveau parti anticapitaliste
0.92 %
F. ASSELINEAU
Union populaire républicaine
0.64 %
N. ARTHAUD
Lutte ouvrière

 

07h15 :

Le Félon mène la course à 23,75 %, suivie à 21,53% par Marine Le Pen qui, malgré ses casseroles, est en tête dans plus de 18.000 communes !!! Celles de François Fillon ont eu sa peau (19,91%), matiné du « dégagisme » ambiant. Fin du rêve de Jean-Luc Mélenchon (19,64%) qui s’y est vu et le Parti Socialiste est tombé « dans le coma » avec le score pitoyable et pathétique (6,35%) de Benoit Hamon.

22h14 :…sans la Méluche !!!

 

22h00 :

21h38 : « …voilà…c’est fini… »

 

20h21 :

…fin du Parti Socialiste…IL ETAIT TEMPS !!!

 

 

 

 

 

20h15 :

le Jeannot annonçé à 1,5%.

20h01 :

Benoit Hamon annonçé, sur BFM, à 6,5%.

20h :

Estimations : Emmanuel Macron : 23,7 % # Marine Le Pen : 22 %

19h58 :

…and the winner is Macron /Melepen ?

19h33 :

653 journalistes français ET étrangers accrédités au QG de Marine Le Pen.

19h32 :

Jean-Luc Mélenchon est sorti de son bureau pour saluer la foule réunie dans son QG et à l’extérieur…prémonitoire ?

19h15 :
La rumeur annonce Macron en tête, suivi de Marine Le Pen/Mélenchon au coude-à-coude et Fillon à 17%…suspens…

18h59 :

L’abstention à l’issue du scrutin s’élèverait à 21.5%, selon l’institut d’études Harris Interactive et la chaîne M6. A 78.5%, la participation au premier tour de l’élection présidentielle de 2017 se situerait donc au même niveau que celle de 2012 (79.48%), inférieure à celle de 2007 (83.77%) mais au dessus de l’élection de 2002 (71.60%).

Pour rappel, le plus haut niveau d’abstention avait été atteint à l’élection présidentielle de 1969.

17h48 :

Les 5 départements où l’on vote le plus à 17h Aveyron: 77,89% Haute-Garonne: 76,89% Cantal: 76,62% Côtes-d’Armor: 76,31% Puy-de-Dôme: 76,10%

17h40 :

Un taux de participation à 69,42 % (des 47 millions d’électeurs français appelés aux urnes), à 17 heures, en légère baisse par rapport à la même heure en 2012, où il s’élevait 70,59 %.

16h39 :

16h27 : Quelque part…ce matin dans un bureau de vote parisien…

14h40 : PUB !!

14h36 : « …oh putain !!!!…j’y crois pas… »

14h34 :…ah ???

 

14h32 :…wouAaaHhHHHhhHHHH!!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14h30 : « …ce bon vieux Jeannot… »  a voté dimanche matin à Lourdios-Ichère (faut le dire vite, à l’envers, puis on recommence !) dans les Pyrénées-Atlantiques

13h18 :


12h :
28,54 % de participation, c’est un chouille mieux qu’en 2012 (28,30%).

11h41 :

À #Montréal, difficile de savoir où la file commence et où elle finit… 🗳️🇫🇷 #Election2017 #ElectionFrancaise #ElectionPresidentielle2017

 

 

 

11h37 :

11h34 : « ça serait pas Johnny Deep par hasard ?…dingue !!! »

11h20 : Ils ont voté-poil-au-nez :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10H43 : Jean d’Ormesson dans le JDD d’aujourd’hui :

« Votez pour qui vous voulez, mais votez, sinon il ne faudra pas se plaindre. L’incertitude n’a jamais été aussi puissante. Giscard-Mitterrand, on hésitait aussi, mais il n’y avait pas l’ombre catastrophique du populisme de droite et de gauche qui brise l’Europe et qui ferme les frontières. C’est la première fois, dans ma longue vie, qu’une élection est si extraordinaire, si tordue, si romanesque, si déchirante. Plus encore qu’avec de Gaulle – ce qui n’est pas peu dire pour le gaulliste que je suis -, on a l’impression d’engager le destin de la France, de l’Europe et du monde. Plus que jamais il faut voter », ajoute encore le membre de l’Académie française, aujourd’hui âgé de 91 ans. Personnellement, l’auteur a affiché sa préférence pour François Fillon, avec qui il a accordé un entretien cette semaine au Figaro. Mais Jean d’Ormesson assume également son amitié avec Jean-Luc Mélenchon, déclarant même : « Il y a peu de personnes avec qui j’aie autant de plaisir à parle »
9h02 : a voté !

 

HOMMAGE A PIERRE BOUTEILLER : « si bémol et fa dièse »

Coucou toi,

Ils travaillent souvent dans l’ombre et peuvent être le ‘frère » du réalisateur. Certains sont dans la lumière et populaires, d’autres sont méconnus du public et préfèrent le rester. Ce qui est sûr dans tous les cas, c’est que leurs musiques font souvent partie de nos quotidiens.

Pour les admirateurs de Georges Delerue, un coffret « Le Cinéma de Georges Delerue »,comprenant la musique de ses longs-métrages de 1962 à 1992, de des courts-métrages de 1961 à 1990 et de ses films de télévision, existe. Il a composé pour Truffaut; de Broca, Godard (le thème inoubliable du « Mépris »)..et tant d’autres.

Les films qui marquent et restent dans nos vies sont presque toujours associés et liés à une musique.

C’est le cas des westerns spaghettis de Sergio Leone qui nous évoquent immédiatement les mélodies de Ennio Morricone (qui composa, aussi, pour les films de De Palma ,Henri Verneuil, nombres de Belmonderies…et tant d’autres).

Un film « en chanté » de Jacques Demy nous rappelle combien Michel Legrand a contribué au succès mondiaux des « Parapluies de Cherbourg » (Palme d’Or 1964) ; des  » Demoiselles de Rochefort » ou de « Peau d’Ane ». On peut rajouter à son palmares la siquemu de « L’Affaire Thomas Crown«, ou de « Breezy » de Clint Eastwood (1973) ou de « La Vie de Château » de Jean-Paul Rappeneau (1964) ou le jingle emblématique de RTL.

Steve Mcqueen dans « Bullit » ou pépère Eastwood dans ‘L’Inspecteur Harry » continuent à se regarder avec plaisir, pour l’histoire,les acteurs, le montage mais aussi pour réentendre les musiques de Lalo Shifrin.

Que serait « Un Homme et une Femme » (Palme d’Or 1966) de Claude Lelouch sans son « chabadabada » de Francis Lai ?

Un film de Fellini peut difficilement se dissocier des musiques de Nino Rota qui composa aussi le thème inoubliable du « Parrain »de Coppola.

On adopta rapidement Tim Burton pour son univers et son originalité (plus maintenant) mais aussi, personnellement, pour les musiques de Dany Elfman (« L’Etrange Noël de Mister Jack »; « Batman 2″…).

La liste est longue. Peut-on oublier les films d’Hitchcock et les musiques de Bernard Herrmann, le film « Je t’aime moi non plus » de et composé par Gainsbourg ou le thème de « Touchez pas au grisbi » (réalisé par Jacques Becker-1954) de Jean Wiener ?…et le violon de Grappelli des« Valseuses » de Bertrand Blier ? (il a oeuvré aussi pour Louis Malle sur « Lacombe Lucien » et « Milou en mai »)…et ne parlons des bo des« James Bond » par John Barry (qui composa aussi celle d’« Amicalement votre »). Et puis comme le rappelle Tétard Volcanique, non sans perfidie (et lourdeur aussi), Angelo Badalamenti et David LynchRandy ou Thomas Newman pour le studio PixarJoe Hisaishi et Hayao Miyazaki (Studio Ghibli); le fidèle John Williams pour Steven Spielberg. J’ajoute Joseph Kosma pour Jean Renoir et Marcel Carné; François de Roubaix pour José Giovanni et Robert Enrico; Goran Bregovic, longtemps compositeur d’Emir Kusturica (ils sont fâchés) et l’immense
Henri Mancini pour Blake Edwards. N’oublions pas Claude Bolling pour Jacques Deray ou Michel Magne pour Henri Verneuil ou P
ierre Granier-Deferre.

 » La chanson d’Hélène « , composée par Philippe Sarde et interprêtée par Romy Schneider et Michel Piccoli ( « Les Choses de la vie » de Claude Sautet) ne vous rappelle-t-elle pas des souvenirs ? Allez stop. J’arrête sinon je vais pleurer.

A plouche.

P.s.: Le titre de cet article est un clin d’oeil à l’excellente émission de Pierre Bouteiller sur  TSF Jazz, du lundi au vendredi, à 9H10 .

Lexique de base pour démarrer en politique

crop-127-140-127px-obtain-dual-citizenship-step-19« La France a besoin de réformes »;

« J’ai changé »;

« Ce sont des officines pilotées par les socialistes qui veulent m’abattre ! »;

dsk_tf1« J’aime ma femme »; 

« Je suis déterminé et rien ne fera changer de cap ! »;

« Les français m’ont donné la légitimité. »;

« Carla m’a changé »;

« C’est pas, David Pujadas…passe-moi la salade et j’te donne la rhubarbe ! »;

« Les français en ont marre ! »;

« Je suis le candidat de l’anti-système »;

« Cécilia m’a changé »;

« Je suis le candidat du renouveau »;

« C’est une cabale contre un homme »;

« Mon honneur est en jeu »;

« J’irai jusqu’au bout. »;

« Pénélope est une femme extraordinaire »;

ferrari_10« Vous savez, Laurence Ferrari, ce que me demandent les français dans ma circonscription le week-end ?!?…que l’on propose des vraies solutions pour combattre le chômage; que les politiques soient irréprochables et exemplaires, que le prix de l’essence baisse… »;


bga-r« Les yeux dans les yeux, Jean-Jacques Bourdin, je n’ai jamais eu de compte à l’étranger. »

7786905186_francois-et-penelope-fillon« Je suis le candidat de l’exemplarité. »

 

 

 

 

 

Français, tu es z’un con !! Français, c’est de ta faute si le Fillon en est là !!

ZanyBao

Extraits de la conférence de presse donnée par 2F Conseil du lundi 06 février 2017…

Oui, tout cela était légal.

(…)

Collaborer avec sa famille en politique, c’est une pratique désormais rejetée par les français.

(…)

En travaillant avec ma femme et mes enfants, j’ai privilégié cette collaboration de confiance qui aujourd’hui suscite la défiance. C’était une erreur. Je le regrette profondément : je présente mes excuses aux Français.

(…)

Mais pourquoi il nous prend pour des cons ?

Parce que si tout cela était légal, 2F Conseil n’a pas à s’excuser.

Et pourquoi c’est de la faute des français ?

Parce que, DÉSORMAIS, collaborer avec sa famille est une pratique rejetée par les français alors que, François l’honnête, François le naïf privilégiait la confiance de SA femelle et celle de SA progéniture plutôt que celle d’un étranger. Les français devraient avoir honte, les français doivent culpabiliser, la famille c’est…

View original post 4 mots de plus

Aujourd’hui, c’est dimanche !! Il est 19:49… Heu… 22:41…

ZanyBao

Il y a eu du soleil, il faisait même plutôt doux contrairement à ces derniers jours…  Donald fout de plus en plus la merde dans le monde bien au chaud dans sa maison blanche. François et Lady Pénélope Fillon galèrent un peu à démontrer qu’ils sont d’honnêtes catholiques œuvrant pour le bien de tous dans le respect des règles et des traditions et c’est aussi la fin des primaires de la gauche et donc la fin des primaires de partout pour ces z’élections du nouveau chef de la France de demain 2017 et puis j’ai fait des crêpes. Quel dimanche !!

View original post 115 mots de plus