Spécial Européennes 2014

Samedi 31 mai 2014:

Mini zone du 26 mai 2014 (après les élections européennes)

par 

Siné sème sa mini-zone

Le verre est à moitié plein ? Eh bien, dégustons-le comme il le mérite au lieu de râler de le voir toujours à moitié vide selon notre détestable habitude.

Le premier parti de France n’est pas le “Front national“ comme tout le monde le prétend mensongèrement, mais celui des abstentionnistes, ce qui est très satisfaisant.

43% seulement de votants contre 57% d’écœurés, c’est loin d’être négligeable !

Et parmi ces 43%, seulement 25% sont nostalgiques du IIIème Reich !

Cette vague putride, loin d’être un tsunami, se réduit comme une peau de chagrin à 10,75% quand on compte correctement !   … autant dire des clopinettes !

Ce n’est donc pas à 1 Français sur 4, dixit les médias alarmistes, à qui on doit cracher à la gueule dorénavant, mais seulement à 1 sur 9, à peine, ce qui est quand même bien plus raisonnable.

À 9 contre 1, pas de quoi avoir les jetons !

Même sans être très costauds ni bagarreurs, on peut les écraser aisément comme des étrons, les laminer, les réduire en bouillie, les tailler en pièces, leur mettre la pâtée…

Et puis, il y a encore un autre motif de satisfaction : alors que la vraie gauche atteint 20%, le PS moribond, lui, n’arrive même pas à 15%.

Les mous sont défaits !

Ça s’arrose !

Buvons à ce résultat loin d’être aussi catastrophique qu’il en a l’air !

Banzaï !

Vendredi 30 mai 2014…

daughter of  Jean-Marie Le PenLOVE IS IN THE AIR !!

 

Marine Le Pen et Louis Aliot

Jeudi 29 Mai:                                                                                                                                                              BILAN

647917-lepenBien triste record !!! 57 % d’abstention font de Marine Le Pen la gagnante de cette élection (avec l’AKP anglais, le PD italien mené par le fougueux président du Conseil Matteo Renzi, et la gauche radicale grecque SYRIZA d’Alexis Tsipras). Elle réussit son pari: s’installer durablement dans le paysage politique français. en arrivant en tête avec 25 %, 24 députés du FN font leur entrée dans 7772262382_la-une-du-figaro-du-26-mai-2014les hémicycles européens. Ils vomissent l’Europe, n’y connaissent strictement rien, n’ont aucune(s) idée(s) à défendre sauf la sortie de l’Euro, la fermeture des frontières (because les Arabes !!! les Immigrés !!!), mais aussi la fin de la baguette à 12 francs et du plombier polonais qui vient piquer le boulot des artisans en France !!!).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

UnknownLe PS est « à terre », l’UMP est « carbonisée » depuis la confirmation par les associés de la société d’évenenentiels Bygmalion de sur-factures (pour financer au delà du seuil autorisé, par la commission des comptes de campagne, la ruineuse campagne présidentielle de Sarko en 2012), poussant avant hier Jean-François Copé à la démission  (ses potes sont à la tête de Bygmalion et engraissent 647906-le-marche-obligataire-ignore-le-26-mai-2014-la-poussee-de-l-extreme-droite-et-des-eurosceptiques-aux depuis 2005 ? 2007 ? nombres de prestations à coup de conventions, de réunions, de campagnes législatives de députés, imposées par la direction du parti). Sarko a du soucis à se faire et peut « tirer un trait » sur ses envies (et devoirs) de retour en sauveur de la France (et du Monde). Les écolos ont fait 2 fois moins q’en 2009 et ont pâti de la retraite de Cohn-Bendit qui LUI a été un moteur pour une Europe de l’emploi, de la solidarité et d’avenir pour les futures générations. Seuls les centristes ont « sauvé les meubles » avec une entrée de 7 députés (quasi 10%) confirmant leur choix du rassemblement, de leurs convictions européennes et de leur alternative à l’UMP et au PS.

L’électorat de gauche a globalement boudé cette élection, voir s’en est foutu complètement,laissant le champs libre aux sirènes du populisme, de l’europhobie, du racisme ordinaire et du repli sur soi. Le FN n’aura aucun pouvoir à Bruxelles, ni à Strasbourg (si ce n’est celui de « nuisance » et d’esclandres dans les hémicycles) car ils seront « noyés » dans la masse, d’autant plus qu’ils auront beaucoup de mal à créer un groupe parlementaire (25 députés de 7 pays différents) faute d’ententes entre le différentss partis d’extrême droite (le FN fait peur à l’AKP qui est terrifiée par L’Aube Dorée qui exècre…).

Lire la suite

La crise

 thumb-les-subprimes---definition-et-raisons-de-la-crise-2235.gif« c’est la crise »; « …on en sortira au mieux pas avant… »; « …tous les indicateurs économiques sont au rouge ! »; « Jamais la Françe n’avait connu..« . STOP !!!!! Je n’en peux plus. Assez de ce mot ! Je vais le bouffer.

subprime_mortgagesOn n’entend que lui depuis la crise des subprimes et la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers. C’était le 15 septembre 2008. Depuis c’est l’hécatombe et le séisme a failli emporter bon nombre de pays d’europe occidentale: l’Islande, l‘Irlande, le Portugal, la Grèce, l’Espagne, l‘Italie, la France. Causant la destruction de millions d’emplois, fermant des sites industriels jugés peu rentables, mettant des centaines de milliers de familles à la rue. On coupe dans les retraites, les salaires des fonctionnaires, dans les dépenses sociales, dans les imagessubventions pour la culture ou les budgets pour la recherche. C’est le couperet de la troïka: FMIla Commission de Bruxelles et la Banque européenne. Les marchés financiers s’affolent, grondent, ont peur, hésitent, craignent, attaquent au mépris du destin des hommes.Paf !!  La guillotine tombe. A ce dégouter de vivre. Pardon…de survivre. Sans aucun espoir de retrouver un emploi (et la joie de vivre). Alors que faire ??!!??? Qu’est-ce qui peut enrayer cette spirale infernale ??!?? La politique ?? gainsbourgLes gouvernants ?? L’Europe et ses institutions (le Conseil Européen, le Parlement, l’Euro groupe…) ?? Peut-être mais encore faut-il avoir une volonté, trouver un consensus pour créer les outils (les armes) de demain afin de réguler la finance mondiale. A ce jour, tout gouvernement français (rose, bleu ou vert) a échoué en 30 ans pour enrayer sa désindustrialisation et donc sa courbe du chômage. Tous !! Tonton, Chirac et Sarko se sont cassés les dents.La France ne peut rien sans ses partenaires européens, à commencer par l’Allemagne. 1693640610Même si la Merkel n’est pas fastoche et que le Hollande esquive tout début de conflit, ils se doivent de s’entendre !! Assurément. Sinon on va à la catastrophe et à des lendemains incertains voir apocalyptiques pouvant provoquer une déstabilisation de nos institutions et à un soulèvement insurrectionnel des peuples français et européens. Aux armes…politiciens !!!

Stature, posture…

7756829257_francois-hollande-s-est-exprime-samedi-12-janvier-sur-l-intervention-francaise-au-mali-et-en-somalie…ça y’est. Il l’a…enfin !! Depuis sa décision, le jeudi 10 janvier 2013, d’engager les forces armées françaises sur le front malien, François 1601-HollandeMaliHollande incarne la fonction présidentielle. Il est LE Président. Mieux, ll la vit ! Regardez d’ailleurs  sa tronche, elle a changé (« ….il a l’air grave ! « ). 2 semaines avant, il UAE-FRANCE-DIPLOMACY-HOLLANDEn’était pas le président. » Il était quoi alors ???!!??? ». Je sais pas moi…un flamby ?…une fraise tagada ??? Un gars qui a vu de la lumière sur le perron de l’Elysée et qui est rentré comme ça, peinard, clopin-clopant, en bon corrézien, 20070105.WWW000000242_4487_3proposant ses services au premier garde rencontré. Il était arrivé la même chose à Jacques Chirac. Elu en mai 1995, il avait été raillé, sous-estimé, très critiqué par l’opposition chiracpolitique-4-french-presidential-candidate-jacques-chirac-speaks-to-french-president-mitterrand-before-french-rugby-union-final-in-paris_241(mais ça, c’est normal), par la « meute » médiatico-journalistique habituelle et aussi un peu par ses amis (la politique est vraiment un monde de chirac-sarkozy-jardin-luxembourg-afp_gentils !). « Pas à la hauteur »; « une erreur »; « un imposteur »; « c’était le moins pire…. ». Et puis était venue une guerre ! Sauver la Yougoslavie (enfin ce qui en restait !). Et Chichi aux yeux de l’opinion faisait ENFIN président (son éloge quelques semaines plus tard de Mitterrand, lors de son décès en janvier 1996, y a aussi contribué).

Mali-6-Francais-sur-10-font-confiance-a-Hollande_referenceUne bonne guerre, nous dit-on, contribue à « fabriquer une stature, une posture ». C’est un mal pour le bien. Celui d’un mec qui a (aurait) un problème de crédibilité, qui porte HOLLANDE EN AFRIQUE POUR POUSSER SES PIONS SUR LE MALIla cravate de traviole, accusé de ne rien faire depuis le 6 mai dernier, chirac-hollandequi s’éffondre 130203-mali-hollande-epadans les sondages. et puis là bingo !!! Les courbes remontent, 65% soutiennent l’initiative présidentielle, l’opposition a appplaudi (du moins au début).

C’est mathématique on vous dit. Hyper simple…déclencher simplement une guerre. Comme ça.Fastoche. Bravo tonton François. François ? tonton ??…ça vous rappelle pas quelqu’un ??

en vrac 85

Salut les loulous,

Ouais, je sais, « en vrac 85″ est à la bourre,Tétard Volcanique n’a pas trouvé mieux que de nous « caser » un séminaire sur le « devenir du numérique en Auvergne et éventuellement dans le monde ».

Vu à Paris, au Théâtre Dejazet, l’adaptation française de la comédie musicale « Frankenstein junior » d’après le livret du spectacle de Mel Brooks, lui-même adapté de son propre film. 13 acteurs-comédiens et chanteurs (comme quoi, c’est possible en France !) enchainent tableau sur tableau. C’est très drôle, fidèle au film et quelques trouvailles scéniques. L’adaptation française est excellente, due au talent de Stéphane Laporte. A voir de toute urgence !

Le 29 octobre 1981, Georges Brassens cassait sa pipe. Le poète-anarchiste de Sète a laissé une oeuvre colossale par ses nombreuses chansons, souvent apprises à l’école et reprises par de nombreux chanteurs (« La Parapluie » par Johnny Hallyday ou « Les Copains d’abord » par Michel Jonasz par exemples). Avec de nouveaux arrangements, on s’aperçoit que Brassens était aussi un compositeur, les mélodies prenant véritablement leurs importances sur le tandem « guitares/contrebasse », véritable marque de fabrique de Brassens, mais devenant à la longue redondant. Comme disait Jean-Christophe Averty…à vos cassettes !!!

Sarko, lors de son interview-monologue de jeudi dernier sur TFone et France Two, a déclaré « ce n’est pas seulement l’Europe que nous avons sauvé hier à Bruxelles mais le monde ! ». Et dans le rôle du Super-Héros, il voit qui notre président ?…sa pomme of course !…avec manman Angela Merkel en Chef Nourrissière !

« L’Execrcice de l’Etat » de Pierre Schoeller nous plonge au coeur du fonctionnement de l’Etat et du pouvoir ou des pouvoirs. Dans ce thriller politique, Olivier Gourmet campe un ministre des Transports, dans un gouvernement sans étiquette (donc de droite ?), épaulé efficacement par son directeur de cabinet  (Michel Blanc) et une petite équipe très soudée. Une réforme de privatisation des gares est « dans les tuyaux » et confiée au ministre, condamné « à la porter et à la vendre auprès de l’opinion », alors qu’il y est hostile. Ainsi voyons-nous des hommes et des femmes portés par un « idéal, qui ont rêvé de servir l’intérêt général du pays et des français, déchanter. Ou plutôt comme le chante Gainsbourg, « les illusions donnent sur la cour… ». Olivier Gourmet est magistral.

Bonne semaine.

Solidaires !

Salut les loulous,

Solidaires ! Oui, soyons le, entre pays de la zone euro  ou pas (Royaume-Uni ou USA) sinon nous risquons d’aller au fiasco. Aidons la Grèce avant qu’elle ne dépose le bilan même si les politiciens helléniques ont mentis sur l’état des finances de leur pays et que les mauvaises habitudes des Grecs de tout faire, par exemple, pour ne pas payer d’impôts (véritable sport national  à tel point qu’il aurait pu être au menu des prochains Jeux Olympiques de Londres) est critiquable. Aidons-nous et nommons un super Ministre des Finances  européen avec de vrais pouvoirs afin de coordonner nos politiques économiques et sociales avant que les Agences de Notations décident de dézinguer l’Espagne, le Portugal ou l’Italie. Barack Obama, qui s’énerve depuis quelques jours avec les républicains pour qu’ils s’entendent avec les démocrates, avant le 2 août, sur les mesures draconiennes à prendre concernant la dette américaine qui menace le pays, Obama donc, a appelé mardi soir dernier, la chancelière allemande Angela Merkel pour la supplier de racheter une partie de la dette grecque et de s’entendre avec ses partenaires. On voit bien que la crise monétaire et financière n’est pas finie, loin de là, et qu’une solidarité dans la zone euro doit se mettre en place (elle aurait du l’être depuis des mois déjà !) car nous risquons d’aller à la banque-route et de laisser des millions de gens dans la rue. Les Grecs l’ont « sévères » et trouvent l’addition injuste. Ils ont raisons. Il ne s’agit pas d’être angélique et baba-cool, oh mes Frères ! mais il devient urgentissime d’installer des contre-pouvoirs et des outils pour réglementer le Marché…comme on dit !