Bilan 2011

Salut les kids,

Riche en événements que cette année 2011. Je dirais même riche… en révolutions ! Qui l’eut cru ?!? Au revoir Ben Ali, dégage Moubarak ! Casse toi Kadhafi ! On aimerait le voir se casser aussi, le tyran Bachar El Assad, qui massacre le peuple syrien dans la quasi-indifférence de la diplomatie mondiale (exceptions faîtes à la Turquie et à la très consensuelle et « trouble » Ligue Arabe). Le président yéménite, Ali Abdallah Saleh, s’accroche au pouvoir malgrè ses nombreuses promesses de démission. Le roi du Maroc, Mohamed VI, a promis à son peuple qu’il amènerait le pays à une véritable monarchie parlementaire (on aimerait le croire !). Rien en Algérie. Etonnamment rien. Ou le peuple est verouillé et tétanisé par cet état policier et militaire ou alors il est complètement « amnésié ». Le mouvement des « Indignés » gronde, manifeste, se propage  et campe à Madrid, Athènes, Wall Street, La Défonse (si si !), Tel Aviv,Bogota ou à Tokyo. Les Russes s’y mettent en manifestant en masse, à Moscou et à Saint-Pétersbourg, pour réclamer les démissions de Poutine (1er ministre et futur président pendant je-ne-sais-pas-combien d’années !!!!) et de Medvedev (président en exercice et probable 1er ministre en mars prochain) et de nouvelles élections législatives entâchées d’irrigularités il y a 2 semaines. Mettons un cierge ou ce que vous voulez pour que les autorités russes n’envoient pas l’armée tirer sur ses compatriotes.

Pendant ce temps là, la CIA et le Pentagone ont eu la peau de Ben Laden (et oui, on l’avait oublié celui-là). Un homme politique français de premier plan et d’envergure internationale, DSK, a chuté pour causes de violences sexuelles sur une employée d’un grand hôtel new-yorkais, polluant et monopolisant l’actualité, son passé de queutard et de partouzard sans scrupules remontant à la surface. On a pu en tout cas faire la connaissance de « Dodo La Saumure », patron de bars à hôtesses et maisons closes à Tournai en Belgique, qui aurait pu sortir tout droit de l’imagination de Michel Audiard ou d’Auguste Le Breton

Nadine Moréno (la poissarde de l’UMP) et Eric Besson ( le traitre-félon, ex-socialiste, débauché par Sarko) ont découvert Tweeter. Jacques Chirac a été condamné à 2 ans de prison avec sursis et Hervé Morin, (sous)-président du (sous)-parti, « Le Nouveau Centre », se présente à l’élection présidentielle (ouf !…j’ai eu peur qu’il renonce !).

Amy Winehouse nous a quitté si jeune (rejoignant le club des 27), Eddy a fait ses adieux définitifs à la scène, le lundi 5 septembre à l’Olympia, et Guy Bedos les fait actuellement et ce pendant 1 an (snif…mais j’y crois moyen).

Danièlle Mitterrand et Vaclav Havel ont poussé leurs derniers soupirs et rejoints Annie Girardot, Elisabeth Taylor et Peter Falk.

Merkosy ont bien sauvé le monde une demi-douzaine de fois cette année. La crise, la dette, les déficits, les plans d’austérité ferment des usines et mettent des gens dans la rue.

Gros Gégé a pissé sur la moquette d’un avion et a déclaré, qu’à priori, il voterait Sarko l’année prochaine.

Dieu est mort une seconde fois, en la personne de Steve Jobs (co-fondateur d’Apple).

Les Primaires Socialistes ont passionné de nombreux français et ont mobilisé les médias durant 6 semaines, mettant en rage les dirigeants de l’UMP. Le gagnant, François Hollande, a promis 60.000 créations de postes dans l’Education Nationale ainsi que des effectifs supplémentaires dans la Police, le tout financé par une refonte totale de la politique fiscale en Françe. Il s’est engagé à diminuer la part du nucléaire de 75 à 50% d’ici 2025, aux grands dames de « Europe Ecologie- Les Verts » qui l’ont finalement accepté aisément ,au vu de l’excellent accord qu’il ont obtenu avec le Parti Socialiste pour les législatives de juin 2012 (jusqu’à 60-65 circonscriptions gagnables !). Les 2 dindons de la farce dans cette histoire sont Eva Joly (qui a failli renonçé à la candidature présidentielle) et François Hollande qui trouve la « douloureuse » très sévère, mais bon, comme il le répète à longueur de journée, « je veux rassembler ! ». Rappelons que cette année a eu lieu la tragédie de Fukushima et que les Allemands se sont entendus, tous partis politiques confondus, sur l’arrêt définitif du nucléaire (entre 2025 et 2030 je crois)

Voici le top ten de mes films préférés pour 2011:

N°1( ex-aequo): « Mélancholia » de Lars von Trier; « L’Exercice de l’Etat » de Pierre Schoeller

N°2: « Une Séparation » de Asghar Farhadi

N°3: « Midnight in Paris » de Woody Allen

N°4: « The Artist » de Michel Hazanavicius

N°5: « Les neiges du Kilimandjaro » de Robert Guédigian

N°6: « Drive » de Nicolas Winding Refn

N°7: « Présumé coupable » de Vincent Garenq

N°8: « Le cochon de Gaza » de Sylvain Estibal

N°9: « Tous au Larzac » de Christian Rouaud

N°10 (ex-aequo): « Les Marches du Pouvoir » de Georges Clooney; « Pater » d’Alain Cavalier

 

« Diplomatie » est une des meilleures pièces que j’ai vu…depuis toujours ! Jean Becker en fait un film l’année prochaine.

« Frankenstein Junior », le musical dans son adaptation française du livret de Mel Brooks, fut réjouissant et Brian Setzer s’en est donné à coeur joie…comme toujours !

Voilà je vous souhaite à toutes et à tous un excellent réveillon. J’espère que vous saurez aussi nombreux à lire ce blog en 2012 comme vous l’avez été cette année. A très vite…et mollo sur le champ !…pas comme Tétard Volcanique l’année dernière qui en a foutu  tout partout…comme toujours ! La bise.

Publicités

en vrac 79

Salut les cocos,

« en vrac » reste fidèle à son rythme hebdomadaire avec au menu cette semaine:

« Présumé coupable » de Vincent Garenq raconte le calvaire et « la descente en enfer »que va vivre  Alain Marécaux, huissier de justice, et arrêté avec sa femme, en 2001, sur dénonciation, pour viol sur mineur. C’est la sulfureuse et hallucinante affaire Outreau. Marécaux a failli « y laisser sa peau ». Le film est haletant, porté par un Philippe Torreton tout simplement prodigieux. On sort de la projection estomaqué. A voir de toute urgence !

5 millions de téléspectateurs ont regardé, jeudi soir  sur France 2 (TF1 fait la tronche !), le premier débat de la campagne des Primaires du Parti socialiste. Pas de sang sur les murs !…ni pleurs, cris et larmes. Tout était organisé, planifié et calibré. A part la fin où tantine Aubry et F. Hollande se sont accrochés sur la fin ?/réduction de 75% à 50% ? ,avant 2025 au plus tard ,du nucléaire et sur le financement de la proposition hollandaise  » sénior/jeune « , ce fut globablement ennyeux mais toujours intéressant  dans les « plans de coupe »: la posture « gaullienne, pardon mitterrandienne …voir Jules César » de F. Hollande; l’agacement et le « bouillonnement intérieur » de Martine Aubry s’efforçant de sourire à tout va…

A part ça, Ségolène était fatiguée et « complètement à l’ouest »; Montebourg, toujours aussi barjot; Manuel Valls fut « très premier de la classe’ et on se demande toujours ce qu’est venu faire, le radical Jean-Michel Baylet, dans ces primaires.

La fontaine de Trévi, à Rome (rappellez vous de Marcello et d’Anita Ekberg dans « La dolce vita » de Fellini), est un passage obligé pour tout touriste de base. La coutume veut de jetter une pièce de monnaie de la main droite et dos à la fontaine. Chaque jour, la municipalité ramasse plusieurs milliers de pièces et qui en rapporte plusieurs centaines par mois. Cela permet de financer un supermarché pour les chômeurs et les Sans-abris ainsi que la Croix Rouge italienne. L’initiative a été « imitée » dans d’autres villes du pays. En ces temps de crise, de dettes souveraines; de la Grèce « qui est en cessation de paiement », « mais est-ce que les socialistes se rendent compte que les caisses sont vides ! », c’est un geste salutaire de solidarité et nous ferions bien de nous en inspirer.

DSK va parler ce soir, au journal de Claire Chazal sur TFone. Oui mais pour dire quoi ? Qu’il aime sa femme ?

…à très vite.

En revanche 09

ou

Etasœur a-t-il encore cassé son ordi ?

ou

Pourquoi Etasœur n’a-t-il pas publié son « en vrac 72 » avant 13h02 ?




Et pourtant la publication de cet article a été effectué qu’à 12h20… On se demande vraiment ce qu’il fout l’étasœur de mer…

Lire la suite

En revanche 05… Bon, serait-ce le Grand complot ou la petite qu’on pelote ?

Citroen DSk

Sous les traits d’un cross-over particulièrement racé, la DSk est longue de 4,90 m, large de 2,17 m et haute de 1,58 m. Qu’il s’agisse de ses passages de roues, de 22 pouces, marqués, de son capot à la ligne tendue ou encore de sa ceinture de caisse haute, tous ses volumes présentent les pourtours d’une musculature à la fois puissante et raffinée.

L’aspect racé de la carrosserie est valorisé par la teinte d’un gris lumineux et profond qui la recouvre. Cette couleur dont l’intensité varie en fonction de la luminosité, confère à la DSk un traité précieux et élégant confortant son statut de véhicule haut de gamme.
Les portes à ouverture antagoniste de la DSk facilitent l’accès à son bord, participent à sa fonctionnalité et rappellent sa vocation de véhicule destiné au voyage, à l’évasion et au changement radical.

Une ouverture sur l’avenir, la Citroën DSk !

Lire la suite