Présidentielle 2017 : l’après élection…

Spécial 2er tour avec commentaires, photos, correspondants dans toute la France (enfin surtout en Auvergne si Tétard daigne montrer « sa fraise »), dessins, réflexions (on va essayé) tout au long de la journée, de la soirée, un peu de la night et des jours suivants jusqu’au second tour.

Lundi 08 mai 2017 :

Le fil d’actualité :

19H45 :

Christian Estrosi vient de démissionner de la présidence de la région PACA…futur premier Ministre dimanche soir ?

12H40 :

12H05 : Résultats définitifs du Second Tour annoncé par le Ministère de l’Intérieur :

Emmanuel Macron :  66,10 %               Marine Le Pen : 33,90 % 

11H40 : 

08H10 : 12 millions de français ne se sont pas déplacés.

08H00 : Quelques résultats :

Yerres (Essonne) dont Nicolas Dupont-Aignan est le maire :

Participation : 75,84 %       Emmanuel MACRON : 68.47 % (9 425 votes)      Marine LE PEN :  31.53 % (4 341 votes)

Deûlémont

(59-village frontalier de la Belgique à 15km de Lille)

1 419 inscrits

23,82 % d’abstentions (338 d’abstentions)     Emmanuel Macron :  56,45 % (551 voix)        Marine Le Pen : 43,55 % (425 voix)
Marine Le Pen : 32,4% (1.625 voix)
Dans la commune de Thiers, sur l’ensemble des électeurs, 28% se sont abstenus, 5,4% ont voté blanc et 3,8% ont déposé un bulletin nul dans l’urne.

 

07H45 : dans le « Times » de ce jour.

06H54 : Sur près de 100% des bulletins dépouillés, l’ex-ministre de l’Économie recueille 66,09% (plus de 20 millions de bulletins) des suffrages exprimés contre 33,94% pour Marine Le Pen (plus de 10,5 millions de voix).

Dans la nuit de dimanche à lundi 08 mai 2017…

Dimanche 07 mai 2017

22H50 : 

22h45 :

21H04 : 11,5 millions de voix pour la Poissonnière de Saint-Cloud (estimations).

20H57 :

Info donnée par Dominique de Villepin sur France 2 confirmée par Gérard Collomb : « Le futur Président ne dort qu’environ 4 heures par nuit ». Content de l’apprendre !!

20H50 :

20H48 :

Macron sera présent demain auprès du encore président François Hollande pour le défilé du 8 mai.

20H25 : Emmanuel MACRON élu Président de la République à 65,9% (résultat provisoire).

Marine Le Pen ferait 34,1%.

Je reviens du dépouillement de mon bureau de vote : 25,8% d’abstention.

18H43 : .@EmmanuelMacron #Présidentielle2017 Quelque 2000 journalistes (français et internationaux) se sont accrédités pour la soirée électorale d’Emmanuel Macron

18H34 : 

Ce n’est pas la première fois que le Front national interdit l’accès de ses meetings à des journalistes ou des journaux et émissions de télé. Généralement, un ou deux, rarement plus. Mais cette fois, c’est une dizaine de titres qui ont été interdits de faire leur travail. StreetPress, Mediapart, Rue89, Charlie Hebdo, Buzzfeed, les Jours, Quotidien, Explicite et des confrères étrangers ont été interdits d’accréditation, sous le curieux prétexte de «manque de place». Déjà, lors du meeting de Villepinte, des journalistes avaient raconté avoir été interdits d’interroger des militants FN.

Par solidarité pour nos confrères, la rédaction de Libération, qui ne sait pas à l’heure où nous écrivons ces lignes si elle est touchée par cette mesure, a décidé de ne pas se rendre à la soirée organisée par le parti d’extrême droite. Ces mesures anti-démocratiques et contraires à la liberté d’informer doivent cesser, comme l’intimidation des journalistes dans les meetings.

Johan Hufnagel

18H30 : 

A 17 heures, la participation est la plus forte dans l’Allier (72,64%), l’Eure (72,49%), les Deux-Sèvres (72,21%), les Côtes d’Armor (71,44%) et le Cantal (71,29%). En revanche, le scrutin mobilise le moins à cette heure en Corse-du-Sud (53,68%), Seine-Saint-Denis (54,65%), Haute-Corse (56,40%), Val-de-Marne (57,59%) et Paris (58,77%).

18H20 : Taux d’abstention estimé à 26%.

18H15 : Merci mon p’tit Tétard…je suis là une 1/2 heure et je vais participer au dépouillement de mon bureau de vote. D’aprés la RTBF belge :

16H27: Hé ! Ho ! Y a quelqu’un ?

16H12: Ça y est !! Emmanuel Macron est bourré !!

15H17: Une question qui revient souvent dans la bouche des français…

14H51: Heu… Nan, rien de neuf…

14H49: ÇA TRANSPIRE ET ÇA CRAQUE CHEZ MARINE…

DIABOLIQUE…

DÉDIABOLIQUE…

14H29: SONDAGE…

14H15: LA FRANCE COMMENCE A FAIRE LA FÊTE…

14H13: UNE QUESTION BRÛLE TOUTES LES LÈVRES…

14H09: François Hollande est déjà bourré…

Et sinon, ça se passe bien sur la toile…

13H45: ON NE SAIT TOUJOURS PAS SI JEAN LASSALLE A MIS SON BULLETIN DANS L’URNE…

12H19: En ce triste jour d’élection… CHACUN S’OCCUPE COMME IL PEUT…

11H26 : J’EN PROFITE PENDANT QUE L’ETASOEUR EST PARTI SE REMPLIR LA PANSE (et en mettre partout sur le tapis du salon…) POUR PRENDRE L’ANTENNE… Anseaulme

SUSPENS TORRIDE…

11H25 :…Lunchtime chez des potes !!…à plouche les loulous…

11H23 :

11H22 : Macron a voté à 10h30 au Touquet avec maman.

10H43 : les quatre scénarios du second tour :

Personnellement, je suis proche du premier scénario : 67% pour Macron et 33% pour la poissonnière.

10H40 :

Merci à Johnny et Læticia Hallyday d’être venus voter en famille aujourd’hui à Los Angeles #Présidentielle2017 #OuiJeVote

10H38 :

«Comme lors du premier tour de scrutin, plus de 50000 policiers et gendarmes seront engagés dimanche, aux côtés des militaires de l’opération Sentinelle et des polices municipales, pour assurer la sécurité aux abords des bureaux de vote et pour intervenir immédiatement en cas d’incident», selon le ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet.

10H22 : Flamby a voté à Tulle en Corrèze et Benoit Hamon à Trappes (Yvelines).

10H20 : Action des Femen à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais, ville géréé par le Front National).

Au moins 5 jeunes femmes dénudées ont participé à cette action.

10H10 :

10H00 :

« sur le programme officiel de #Hollande en Corrèze: 6 heures sur place, 5 villes/villages, 8 bureaux de vote visités #TheLastTulleTour #2017« 07.05.17 laure brettøn. Libération

…y’a du Chirac dans l’air !

09H15 : a voté…poil au nez !

07H30 : 

J’affine mon pari sur le résultat de ce Second Tour :

E.MACRON : 67% // M.LE PEN : 33%

Abstention : 25%

Lire la suite

Cuisine(s) politique(s)

Hello toi,

Profitant de la sortie du film de Christian Vincent, « Les Saveurs du Palais », retour sur la relation qu’ont entretenu les hommes politiques avec la chaire et la table.  « J’ai besoin de retrouver le goût des choses… » dit François-Jean d’Ormesson Mitterrand  (il faut vraiment qu’il arrête de faire l’acteur !) à la fermière-cuisinière Danièle Mazet-Delpeuch-Catherine Frot quelques temps après sa prise de fonction à la confection des repas privés du président: brouillade de cêpes au cerfeuil; saumon en croute, pintade dans son jus de chez-pas-quoi. Un peu sofistiqué tout de même je dirais pour Mitterrand même si l’intention était généreuse de priviliègier le terroir et ses nombreux produits en s’éloignant de la cuisine protocolaire et
probablement prout-prout-pasdaboum de l’Elysée. Ca lui a permis en tout cas de semer la zizanie en cuisine et d’humilier le chef cuisinier officiel de la résidence présidentielle (mais Mitterrand adorait diviser les gens !).

Rendre hommage à la maitresse de maison ??…ça il le faisait excellemment bien le père Chirac !!! Je dirais même qu’il lui faisait honneur en se baffrant du matin jusqu’au soir…et ce en très grosses quantités, rendant hommage à Rabelais. Amateur d’abats (la fameuse tête de veau !), de charcuterie jusqu’à plus soif (il était commandé au meilleur charcutier de la ville un buffet pantagruélique de cochonnailles lors de tout déplacement de Chichi en province, le matin comme l’après-midi même si il avait fait ripaille auprès des élus visités)…« Tavernier !!!… du vin et votre meilleur!!… et bon dieu que vos femmes sont belles, appétissantes et girondes !!! ». A le voir arpenter chaque année le Salon de l’Agriculture ou sa Corrèze d’adoption, on se demande si Jacques Chirac a mangé durant sa jeunesse !! Il est triste de le voir maintenant diminué et fatigué alors qu’on l’a connu dévoreur, carnassier et quetard devant l’Eternel !!!

Sarko qui ne s’est pas gêné non plus avec le sexe féminin montre visiblement peu d’entrain « à prendre du plaisir en mangeant ». Il chipote, minaude et semble même en avoir peur: pizzas, pâtes, ravioles au foi gras (mais ceux de l’Hôtel Bristol), pas d’alcool mais des sodas. Probablement le président le moins « épicurien » de la 5ème République malgré le soutien des agriculteurs, électorat plutôt de droite il est vrai,  quoique que la tendance penche désormais plutôt du côté de Marine Le Pen.

De Gaulle quant à lui était classique et sans surprises dans ses choix: boeuf bourguignon, gigot ou rosbeef-purée du dimanche, hachis-parmentier, exigeant de déjeuner à 12h30 pétantes, réglant ses dîners privés lorsqu’il recevait sa famille ou ses amis à l’Elysée et devant mener la vie dure à Tante Yvonne !

Giscard, lui, a immédiatement mis en avant « la nouvelle cuisine française » incarnée par les hussards Paul Bocuse (toujours en activité), les frères Troisgros (de Roanne) ou Alain Senderens, en organisant des dîners où se côtoyaient politiques, artistes ou membres de la société civile. J’ai su, par l’un de ses invités réguliers, que le président finissaient ses côtelettes avec les doigts (très chic !). Il fut aussi le concepteur d’un nouveau genre en France: s’inviter à dîner ou à déjeuner chez un foyer de français moyen pour faire « proche du peuple ». Le film de Joël Santoni, « Les ouefs brouillés », s’en moqua gentiment. C’était les années 70, peu après le choc pétrolier de 1973 et le début de la fin des Trentes Glorieuses. La faim ?!?