Les émigrants

807735-lesbos.jpg« Comment crois-tu qu’ils sont venus?
Ils sont venus, les poches vides et les mains nues
Pour travailler à  tours de bras
Et défricher un sol ingrat

Comment crois-tu qu’ils ont tenu?
Ils ont tenu, en étant croyants et têtus
Déterminés pour leurs enfants
À faire un monde différent
Les émigrants « 

806008-syrieC’est une chanson de Charles Aznavour qu’il chante actuellement en ouverture de son nouveau tour de chant. Chanson écrite en 1986. Prémonitoire ? Oui et non car la famille d’Aznavour avait fui sa chère Arménie suite au génocide de 1915 perpétré par les Turcs. La France a du faire face, en 1936-1938, à une arrivée massive d’espagnols fuyant la dictature du général Franco (et plus tard les portugais fuyant celle de Antonio de Oliveira Salazar). Suite à la déclaration de guerre mondiale en 1939 déclarée par l’Allemagne ordonnée et conçue par Adolf Hitler, des exodes se sont déclenchées obligeant des millions de personnes à 806003-000_ts-nic6483318quitter leurs pays, leurs régions, leurs villages pour se protéger et survivre.

Ce que la Grèce et l’Italie vivent (ainsi que le Liban, la Jordanie et la Turquie) et subissent depuis des mois, en accueillant des milliers de syriens, erythréens, irakiens, soudanais, afghans, libyens ( et autres nationalités) avec générosité, humanité et dignité, le tout « sans trompettes », devraient remettre à leur place tous les discours populistes baignés de haine et de bêtise entendus depuis trois semaines (et encore trois semaines…je suis gentil). Rappelons que l’Italie et la Grèce ne sont pas économiquement dans une forme olympique, à-même « d’absorber » 100.000 ?, 200.000 ? voir plus ? de réfugiés. Les chiffres officiels parlent de 430.000 migrants et réfugiés ayant quitté leurs pays depuis janvier de cette année, et près de 2.800 d’entre 804317-000_ts-par8261499eux ont péri en mer Méditerranée. Terrifiant et glaçant. Il aura fallu une photo, celle du petit Eylan échoué sans vie sur une plage turque, pour déclencher une indignation dans les opinions occidentales (merci en passant aux unes de la presse britannique !). C’est alors que les états européens ont commençé à bouger et « à se secouer ». Quelle 11986936_918698291535111_4666439515133864135_nchenille !!! Pauvre et lamentable union européenne que vous êtes devenue !!! Et pourtant Jean-Claude Junker, le président de la Commission Européenne, avait alarmé les états membres en mai dernier en leur demandant d’accueillir un quota de réfugiés/migrants sur une base de 160.000 personnes pour les deux prochaines années, et en leur Jean-Claude-Juncker-10-mars-2015-OK-620x310soumettant « une grille » par pays (variable en fonction du PIB, de la taille, du taux démographique…). C’est la seule solution qu’il voyait « à court-terme » et dans la peu de marge de propositions et 1153836_accueil-des-refugies-juncker-appelle-les-europeens-a-se-mettre-daccord-des-la-semaine-prochaine-web-tete-021314506670_660x693pd’actions que lui laisse sa fonction. Mal lui en a pris le bougre !!! A commencer par la France qui lui a « volé dans les plumes » par la voix de Manuel Valls déclarant le 16 mai dernier: « La solidarité, c’est de mettre en place une répartition équitable dans l’accueil des réfugiés. Nous souhaitons être particulièrement clair sur ce point: je suis contre l’instauration de quotas de migrants; ceci n’a jamais correspondu aux propositions françaises ». Et puis Flamby en a décidé autrement, poussé non pas par les sondages majoritairement hostiles à l’accueil »massif » mais par la chancelière allemande Angela Merkel. La France accueillera donc 24.000 réfugiés sur les deux prochaines années. C’est bien et mieux que rien, mais c’est peu et ridicule par rapport aux flux annonçés.

804086-des-migrants-manifestent-a-la-gare-de-budapest-le-2-septembre-2015-en-hongrieEt rien surtout face à la décision courageuse et généreuse de l’Allemagne de s’apprêter à en accueillir 800.000 rien que pour cette année. Bon, ok…Angela s’est un peu emballée et a du faire depuis « machine arrière ». Elle a décidé « provisoirement » de refermer ses frontières et suspendre l’espace Shengen, le temps de ‘désengorger » Munich et la Bavière qui ont 805626-mc-hl-manifsoutientmigrants-12accueilli depuis le 31 août plus de 70.000 réfugiés. C’est aussi une façon de mettre la pression sur les pays qui ne veulent « pas jouer » la solidatité et répondre aux devoirs qu’imposent d’être membre de l’union européenne : le Danemark (non membre), la Finlande, les Etats Baltes pour le nord et pour la mittle europa: dans une moindre mesure la Roumanie et la Bulgarie,  mais surtout la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie et et et…la Hongrie !!!

6819257Sur ordre de cet empaffé de Viktor Orban (Premier Ministre), la Hongrie a érigé un mur tranchant et avec barbelés tout le long de sa 20a83c410d06a44299a9e4a425e22frontière commune avec la Serbie (elle l’envisagerait avec celle de la Roumanie), n’hésistant pas à réquisitionner pour sa construction l’armée et des matons. Au mépris  de ses partenaires et des règlesviktor et devoirs de tout membre de l’union européenne.Libérée du joug communiste, la Hongrie a tout fait pour y entrer et elle a bénéficié de nombreux financements communautaires (les Fonds Structurels) pour construire de multitudes infrastructures. On a été solidaire auprès des hongrois, à eux aussi maintenant de l’être avec ces populations déplacées du au fanatisme et au 150530_5t5qr_palmyre-prison-ei_sn635barbarisme religieux, aux guerres tribales ou à la famine. Tant que l’on aura pas éradiquer les dingos et salopards de Daesh, d’Al Quaida, de l’Acqmi, du clan Assad, de Boko Haram et autres (et c’est pas pour demain !!), les déplacements de population voulant aller en Allemagne, en Suède et au Royaume-Uni ne tariront pas. Murs ou pas murs, avec ou sans barbelés. Et je ne parle pas des futurs déplacements de populations du au réchauffement climatique. Mais ça…c’est une autre histoire.

 

Jojo Hallyday

Johnny-Hallyday-MiossecJohnny a donc 70 piges aujourd’hui. Il les fête comme d’hab sur scène ce soir à Bercy (en direct aussi sur Tf One). Que dire de notrre Jojo national…qui ne l’ai plus depuis 2006 où il a préféré choisir le charme et la douceur fiscale des alpages suisses. Des 0dizaines d’albums parus et une centaine de millions de disques vendus, bête de scène (quasi 200 tuUURnées au compteur), il a arpenté toutes les salles de spectacles de France et de m_196898948_0Navarre ( l’Olympia, le Palais des Sports, le Dôme de Marseille, le Colisée de Roubaix...). Oui Hallyday bande encore malgré ses accidents de motos et de voitures, ses excès en tous genres tenue-scene-johnny-hallyday-02(de l’alcool à la coke en passant par le nutella, la colle à glu et de nombreuses opérations de chirurgie-esthétiques pas toujours très heureuses), les poulettes et les prolongations en boites de nuit. Il a tout chanté,du johnny-hallyday-sur-scene-en-1961-2826174imaxj_2041(souvent) n’importe quoi avec (parfois) n’importe qui mais toujours avec talent et quelque fois avec génie: le twist, le madison, la daube, le disco, les cooleries-genre-johnnyhallyday2826173hwldy13501guimauves (parfois en allemand ou en japonais) et dieu merci le rock’n’ roll, la country et le hallyday204blues (cela reste toujours aujourd’hui ses meilleures moments de 313734-eddy-mitchell-et-johnny-hallyday-a-la-637x0-3concerts) où il taquine et flirte avec ses SIPA-_Johnny_Hallyday_et_Sylvie_Vartan_en_1968_1305226618idoles, Eddy Cochran, Johnny Clash et Elvis Presley. Il a voulu être Johnny-Hallyday-reprend-la-route-et-fetera-ses-70-ans-sur-scene_slidertour à tour The King incarné, 1530919942Méphisto, le gendre idéal, johnnydu51121303844528_grosMad Max, Terminator, le sauveur d’Argenteuil ou le maire de Las Végas. Le ridicule ne lui fait pas peur, il s’en tape et assume ses conneries ou ses choix artistiques hasardeux ou foireux (ils sont nombreux: l’album que Mathieu Chédid lui a composé par exemple…). Il est 00044007718124ys21l’homme des rencontres et de l’amitié. Solitaire, il a besoin des autres pour nourrir son énergie débordante ,sa soif de vivre et sa voix exceptionnelle, quitte à s’épuiser et à lasser son entourage et ses fans. Il a une capacité incroyable  » à rebondir et à aller de 1475031_mai-2015l’avant » qui est fascinante (je l’ai vu se rouler 2145890_1par terre il y a tout juste un an sur la scène du Stade de France alors qu’il était donné 3662767752.2« pour mort » en décembre 2009 !). Bourreau de travail, il a eu la chance de rencontrer les compositeurs 012_sylvie_vartan_johnny_halliday_theredlistMichel Mallory (« Toute la musique que j’aime ») et surtout Michel Berger (« Tennessee » 3103915553_1_3_SKeiEuKz20404756son meilleur album ?) et Jean-Jacques Goldman, la plume de Philippe Labro à qui il terminus-johnny-hallyday-filmdoit ses plus belles adaptations de standards américains. On Johnny-Hallyday-années-80-godardregrette l’album jamais-venu que Gainsbourg rêvait de lui composer et si l’on la_gamine,0devait ne choisir parmi les 18456510.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxnombreux nanards-de-chez-nanards dans lesquels à joué Johnny (malgré des collaborations avec des réalisateurs de renoms comme Conseil+de+famille-16762imagesGodard, Costa-Gavras ou Johnnie To…)…) , je retiendrai non pas la nuit mais…j’hésite: « Terminus » ou « La Gamine » ??…à vous de choisir.

en vrac 107: spécial 1er Tour – Présidentielle 2012

Salut les kids,

Aujourd’hui dimanche 22 avril, outre le rosbif que je vais pas tarder à enfourner, c’est surtout le premier tour des présidentielles.  44,5 millions d’électeurs sont appelés aux urnes (certains départements de l’Outre-Mer ont commencé hier). Toute la rédaction de Zanybao est mobilisée, c’est à dire « Little Big-Tétard Volcanique- Man » et moi-même.Y’a des bics et du post-it, de la cochonaille de mauvaise qualité à profusion, un vin indescriptible et une connexion internet déficiente. Mais c’est pas grave, on a la foi, nous sommes sur le pont et nous tacherons de vous donner la meilleure info possible tout au long de la journée et de la soirée . Comme dirait l’autre, l’espoir fait vivre et Tétard est heureux comme un pape…amen !

8h30: François Bayrou est le premier des candidats à voter dans son fief à Pau.

9h01: je tends ma carte d’électeur et d’identité au président de mon bureau de vote. « Mr Etasoeur résidant au…..a voté ! Auriez-vous un peu de temps ce soir pour dépouiller avec nous, Mr Etasoeur ? »; « Non désolé » répondis-je »; « Je n’ai pas beaucoup de succès ce matin… »; « Il n’est que 9 heures monsieur. Merci à vous et bonne journée ».

9H30: Second bureau où je vote pour un proche. « C’est pour une procuration ? »; « Oui »; « A voté.Auriez-vous un peu de temps… »; « NoNnnnn !!!!!!!! » et je suis parti en fuyant comme un mal-propre.

10h: François Hollande a voté à Tulle en Corrèze et s’apprète à faire « la tournée des popottes (les bureaux de vote hein pas les stands du Salon de l’Agriculture). Je paris qu’il va serrer un maximum de louches et claquer des bises à foison. Attention aussi de ne pas grossir !

10h30: la Méluche a accompli son devoir de citoyen dans une école élémentaire du 10e arrondissement de Paris.

10h35: le Marsupilami a voté en Palomie.

 

 

11h20: Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais (62). Sans commentaires.

Vers 11h30: Ouf, ça y’est, c’est fait. Sarko, accompagné de Manman, est venu accomplir son devoir dans un bureau du 16 ème arrondissement de Paris (on ne se refait pas).

12h: le taux de participation s’élève à 28,29%…pas terrible.

12h45: Nannette a voté  à Sarran (Corrèze) pour elle et Chichi contraint de rester à la capitale pour cause de maladie. Fin d’une époque, c’est une page qui se tourne.Bernadette a précisé que son mari n’avait pas voté Hollande.

12h47: Tétard Volcanique me les gonfle menu.

13h18: J’ai repris 3 fois du rosbeef. Saignant !

Soyons précis comme le disait mon grand-père à ma grand-mère:


Après avoir annulé son concert du 12 avril à Québec, son tourneur américain a annonçé cette nuit que Charles Aznavour faisait de même pour ces trois récitals new-yorkais de cette semaine. Officiellement, tout va bien. Notre « Franck Sinatra français » aura 88 printemps le mois prochain.

17h: Premiers résultats à prendre avec des très grosses pincettes: d’après le journal belge « Le Soir », les tout premiers résultats pour Saint-Pierre et Miquelon donnent François Hollande premier (33,75%), suivi par Nicolas Sarkozy (18,75%). En Guadeloupe, François Hollande atteindrait 57%.

17h30: Toujours sur le site du « Soir », selon un sondage effectué par OpinionWay, Hollande remporterait entre 27 et 30 % des voix, Nicolas Sarkozy entre 25 et 27, Marine Le Pen entre 15 et 17.

18h15: ‎« Le Soir »: Le taux de participation serait au premier tour de la présidentielle est de 80%. Selon des premiers sondages, Hollande remporterait 27 % des voix, Nicolas Sarkozy 25,5 % et Marine Le Pen, 16 %.

19h: sur le forum de « Libé«  actuellement, les libénéteurs sont mécontents de leur journal qui a voulu publier les premières tendances à 18h30 avant de faire machine arrière. Nicolas Demorand (le directeur), une poule mouillée ?

19h25: François Hollande (28 à 30% de voix) et Nicolas Sarkozy (24 à 27,5% des votes) s’opposeront lors du second tour de la présidentielle française, selon les estimations de plusieurs instituts de sondages. Marine Le Pen arrive à la troisième place (17% à 20,7%), devant Jean-Luc Mélenchon (10,5 et 13%) et François Bayrou (8,7 et 10%).

20h:.….and the winner is Hollande à 29,3% et Sarko à 26%.

20h29: enfin une bonne nouvelle: « Le Figaro » a décidé d’être objectif.

20h37: au moins un heureux, Jean-François Copé: « C’est maintenant une heure de vérité ».

 

 

 

 

20h38: 

Résultat Présidentielle – 1er tour – Totalisation nationale établie dimanche par le ministère de l’IntérieurEva Joly 366.554 2,04%
Marine Le Pen 3.540.971 19,73%
Nicolas Sarkozy 4.765.296 26,56%
Jean-Luc Mélenchon 1.908.552 10,64%
Philippe Poutou 231.345 1,29%
Nathalie Arthaud 117.465 0,65%
Jacques Cheminade 45.977 0,26%
François Bayrou 1.653.272 9,21%
Nicolas Dupont-Aignan 351.378 1,96%
François Hollande 4.962.087 27,65%
20h47: Alain Juppé : « Samedi, l’élection était pliée. Les sondeurs se sont trompés. Il n’y a pas de poussée de la gauche. »
20h49: Nathalie Arthaud « Remercie les 200 000 électeurs » qui ont voté pour elle. « Ils ont montré qu’ils n’étaient pas dupe ». Enfin une heureuse ce soir !

20h57: Xavier Bertrand (de l’UMP), toujours aussi comique: « C’est pas que j’ai beaucoup de temps libre mais j’ai lu le programme socialiste ».

21h14: Anne Sinclair intervient comme chroniqueuse sur BFM TV pour les deux tours…qu’est-ce qu’elle beEllLLLLee !!!!

21h18: Proposition 1 de unes pour « Libé »:le pedalo devant, la marine derrière » ou « Pour stopper la marée ! ».

21h32: Proposition 2 pour « Libé »: « Sarko dans les Buisson ».

21h37: la voiture de Sarko fortement au ralenti à l’angle du boulevard Saint-Germain et de la rue Solférino (siège du PS) submergée par des partisans de Hollande…cocasse !!!

22h43: une de « Libé »: tout ça pour ça ?!?

Pour finir, Henri Guaino, conseiller spécial du Président, a trouvé que Nicolas Sarkosy avait fait une très bonne campagne. Voilà qui va lui donner du baume au coeur. On se retrouve demain soir pour un premier bilan.

Bonne nuit, les loulous.

.

Montand

Hello les loulous,

Ivo Livi dit Yves Montand nous quittait, il y a 20 ans pile aujourd’hui, le 9 novembre 1991. Il venait d’avoir 70 ans, le 13 octobre. Quel carrière ! Chapeau l’artiste. Immense vedette internationale, lui. Qui a connu les plus belles scène de Broadway,San Francisco Rio, Mexico, Moscou ou Paname. Tout comme un de ses modèles Charles Trenet, Aznavour, sa « mentor/coacheuse-pygmalione/1ère vraie amoureuse » Edith Piaf (qui lui a donné confiance et certaines « clefs » du métier de chanteur). Ou comme Simone Signoret (« sImôneU ! », rencontrée à « La Colombe d’or » à Saint-Paul de Vence où Jacques Prévert avait une maison), sa femme, « sa moitié », « son épaule ».Eux deux ont tourné à Hollywood (Signoret a reçu un Oscar… comme Juliette Binoche et Marion Cotillard). Ils sont vraiment pas nombreux les frenchies à pouvoir s’en vanter. Montand a tourné avec Marilyn…LA Marilyn dans le film de Georges Cukor, « Le Milliardaire ». Ils se sont d’abord littéralement dévorés des yeux avant de succomber à….wouaahh !!!

Quel parcours pour ce fils d’émigrés d’une famille paysanne de Toscane, les Livi, contraint de fuir l’Italie de Mussolini et son régime fasciste (le papa était communiste), pour rejoindre Marseille et s’installer dans un de ses quartiers les plus pauvres. Les Livi vont connaître le racisme et seront traités « de ritals ». Le petit Ivo a une jolie voix (comme la mAmma !), se passionne rapidement pour le cinéma et spécialement les comédies musicales et tout particulièrement  celles de son idole, Fred Astaire et ses numéros de claquettes légendaires (à qui il rendra « hommage » 40 ans plus tard, devant lui, sur la scène des Oscars…très drôle d’ailleurs !). Surnommé le Charles Trenet marseillais, Ivo Livi devient Yves Montand et sera un des plus grands chanteurs de France et du monde (il pouvait « tenir » 7 mois à « guichet fermé » au Théâtre de l’Etoile). Travaillant comme un besogneux, répétant mille fois un geste ou un pas de danse, faisant de la barre tous les jours jusqu’à épuisement. Il menait la vie dure à ses musiciens (dont son pianiste-arrangeur-confident-souffre douleur Bob Castella). Il avait beaucoup d’affection pour son guitariste Henri Crolla (« mon Riton ! »), qui était un proche de Django Reinhardt, décédé en 1960. Il a travaillé aussi bien avec le pianiste Maurice Vander qu’avec l’harmoniciste Jean-jacques Milteau. Dans le magnifique documentaire » Ivo Livi, dit Yves Montand » de Patrick Rotman,diffusé sur France 2 hier soir (3 288 000 téléspectateurs), on voyait très bien que Montand était un grand traqueur et un angoissé. Il pouvait répéter chez lui, en Normandie dans sa maison d’Autheuil, jusqu’à 10 heures par jour avec ses musiciens. Obstiné, maladivement perfectioniste, il « ne lâchait rien » quitte à être colérique et de très mauvaise fois. Mais voilà il EST un VRAI artiste de music-hall: chant, danse et comédie. Prévert, Kosma, Marguerite Monod, Francis Lamarque, Loulou Gasté (« ooh mon LoUlOU !!! »), Castella, Crolla, Hubert Rostaing ont écrit et/ou/ composé et/ou arrangé des dizaines de chansons pour lui (« Les Plaines du Far-West » son premier tube; « Les Grands Boulevards »,; « A Paris »; « A bicyclette »; « Battling Joe »; « A pied »; « Le jazz et la java »; « Duke Ellington »; « C’est si bon »; « Syracuse »; « La chansonnette »; « Revenant de l’école »; « La vie en rose »; « L’âme des poètes »; « Sa jeunesse »; « Mon manège à toi »….). Il reste pour moi le meilleur interprête des « Feuilles mortes » (voir ou écouter le récital de l’Olympia 1981 où le public lui réclame chaudement la chanson !). Un regret pour ma part, Montand avait annonçé son retour sur scène, à Bercy pour l’automne 1992, hélas il a cassé sa canne et je l’ai eu dans le baba.

Voilà pour la facette « chanteur-danseur », mais n’oublions pas que Montand tourne depuis 1944. Au compteur, déjà une bonne quinzaine de films (dont « Le Salaire de la peur » d’Henri-Georges Clouzot avec Charles Vanel; « La Loi » de Jules Dassin; « Le Milliardaire » de Cukor), mais c’est à partir surtout de 1964-65, une lassitude de la chanson se faisant ressentir, que Montand se tourne prioritairement vers le cinéma. C’est avec Costa-Gavras dans « Compartiment de tueurs » que les choses cinématographiques sérieuses ont commençé pour Montand.Ils feront ensemble, avec le scénariste Jorge Semprum, excusez du peu, « Z » et « L’Aveu » d’après le roman d’Arrtur London.Le cinéaste retrouvera son acteur fétiche pour « Etat de siège » et « Clair de femme » au côté de Romy Schneider. Montand a tourné avec Resnais (« La Guerre est finie »), a fait partie of course de « Paris brûle t-il ? » de René Clément,   a fait confiance, en 1976, au jeune Alain Corneau avec qui ils tourneront 3 films (l’épatant « Police Python 357 », tourné en Sologne avec Simone Signoret et François Perrier; « La Menace » tourné au Canada et le remarquable « Le Choix des Armes » avec Depardieu, Galabru, le jeune Gérard Lanvin et la somptueuse Catherine Deneuve), Deneuve qu’il retrouvait après le cultissime « Le Sauvage » de Jean-Paul Rappeneau, avec qui il tournera, en 1981, « Tout feu, tout flamme » avec Isabelle Adjani. Personnages souvent cabots, forts en gueule, généreux, égocentriques, drôles, menteurs, parfois roublards, « toujours en mouvement » et « prenant de la place » (« Le
Diable par la queue »
de Philippe de Broca; « César et Rosalie » et « Garçon » de Claude Sautet (l’acteur a demandé  au réalisateur et au scénariste Jean-Loup Dabadie que le personnage de Jacques Villeret ne « lui pique pas la vedette »)« Le Grand Escogriffe » de Claude Pinoteau avec
Claude Brasseur; « La Folie des Grandeurs » de Gérard Oury…). Plus ombrageux avec ses failles et ses contradictions sont ses rôles dans « Vivre pour vivre » de Claude Lelouch avec
Annie Girardot et Candice Bergen, « Vincent, François, Paul et les autres » du toujours Claude Sautet, « Trois places pour le 26 » de Jacques Demy (« biopic » sur la vie de Montand sous forme de retour de la star à Marseille pour un spectacle sur sa vie) ou « IP5 » de Jean-Jacques Beineix (film très critiqué à l’époque avec une polémique dégueulasse où le réalisateur fut « soupçonné » d’avoir « provoqué » la mort de Montand décédé à l’hôpital de Senlis suite à un tournage de nuit en forêt avec baignade sur un étang). Et puis et puis et puis, il y a eu le Papet dans « Jean de Florette » et « Manon des Sources » de Claude Berri avec Daniel Auteuil et Gérard Depardieu, d’après l’oeuvre de Marcel Pagnol….GRANDIOSE et MAGNIFIQUE !!! Merci Monsieur Montand pour cette carrière fabuleuse (certains ont même cru que vous alliez devenir Président de la République !) , espèrant que le temps ne vous oubliera pas auprès des nouvelles générations.

en vrac 74

Salut les kids,

Peut-être que vous n’étes pas encore levé mais sachez qu’  » en vrac  » ne fait pas la grasse mat, lui ! Rapide coup d’oeil sur l’agenda cinématographique « spécial Tétard Volcanique » des prochaines semaines:

 Ouverture des festivités le mercredi 17 août avec « Conan », qui je le rappelle, n’a jamais été fait au cinéma.

 Vous imaginez le pognon qu’il fout en l’air, le Nain des Montagnes, alors qu’il peine, difficilement, à nourrir sa tribu ! C’est désespérant…un bébé si prometteur à sa naissance !

 Heureusement qu’il y a un John Landis dans le tas !

 

 

 

 

 Ca nous manquait tiens !

A propos de l’adaptation au cinéma de Tintin, je cite les pensées fumeuses de Tétard Volcanique sur son blog: « Tout petit, je trouvais les dessins statiques et les histoires ennuyeuses à mourir (à côté d’un Philémon, d’un Valérian, des superhéros genre Spiderman, Hulk et cie…). En grandissant, je découvrais le côté tous blanc, bien propre… ». Mais tu vas arrêter de te la « péter », non !?!…alors que tu sais très bien, au fond de toi, que tu vas foncer voir le film because ton dieu Peter Jackson est dans la combine (avec Spielberg) !

Ah les chacals ! Ils ont osé toucher à ce chef d’oeuvre de Sam Peckinpah avec Dustin Hoffman !

 Ai donc vu « Melancholia » de Lars von Trier…c’est absolument envoutant et fascinant. Sujet très fort qui vous tiens par la barbichette (et par les valseuses aussi !) malgré une caméra qui bouge et tremblote dans tous les sens (comme d’hab chez von Trier !). Le film nous reste dans la tronche (pas comme « The Tree of life » de Terence Malick) et les interprétations de Kirsten Dunst, ma p’tite Charlotte et John Hurt sont FOR-MI-DABLES !

Saluons une heureuse initiative: «La Septième Salle» est un projet qui devrait voir le jour dès 2012 dans huit salles indépendantes de cinéma en France. Son principe: faire du spectateur le programmateur du film qu’il souhaite voir dans sa salle de proximité. Le médium : Internet, avec un mode de sélection démocratique, le vote. Espérons que cela permettra de re-programmer des films retirés rapidement de l’affiche et permettre aux films du répertoire d’être projetés en salle.

Comme chaque année, le Journal Du Dimanche, publie le classement des 50 Français préférés par le public dont voici les 10 premiers (sachant que le trio de tete n’a pas changé par rapport à 2010), à part un ou deux arrivants, rien de neuf sous le soleil:

Les plus grosses chutes: Michel Drucker perd 20 places (40 ème) et Nicolas Hulot 18 (36 ème). Sophie Marceau est à la 15 ème place…injuste !…je sais, je suis amoureux !

A plouche les loulous.

Populaire

Coucou toi,

Populaire. Qu’est-ce qu’on l’entend ce mot là ! Utilisé à toutes les sauces. Pour une femme ou un homme politique, un chanteur, un acteur, une chanson, un film, un quartier même. Et chacun a sa propre définition, vision et point de vue. « Je suis désolé mais Johnny est un chanteur populaire, lui ! ». Populaire signifie être connu bien sûr, avoir du succès, être identifiable immédiatement, mais aussi traverser les générations et le temps, ne pas connaitre les « réflexes de classes » (des chansons comme par exemple « Je me voyais déjà » d’Aznavour , « La Javanaise » de Gainsbourg ou « Comme d’habitude/My Way » de Claude François sont fredonnées chez l’ouvrier comme chez le bourgeois »). Quand on dit, par contre, « olalala qu’est-ce que c’est popu ! bahhhhh !! », là c’est pour dénigrer, dire que l’on n’aime pas ou que c’est ringard, voir pour insulter (de Michèle Torr à Lara Fabian ou Céline Dion, de Franck Dubosc à Jean-Marie Bigard; du quartier parisien Barbès à celui lillois de Wazemmes; de « Camping »  aux « Bronzés 3 »…). Populaire en politique flirte souvent avec le populisme, le clientélisme voir le racisme et l’homophobie  (de Sarko à Berlusconi en passant par  (feu) Georges Frêche, Jean-Luc Mélenchon, Brice Hortefeux ou le groupe « La Droite Populaire » au sein de l’UMP, sans oublier of course les Le Pen père et fille !). Pourtant Sarko a été très populaire de 2002 à 2006 puis il a viré popu et populiste durant sa campagne présidentielle 2006-2007 (l’apothéose étant le concert de la Concorde avec Mireille Mathieu, Jane Manson et Enrico Macias…que des Grands !!!). On va voir ce qu’il va nous pondre pour la prochaine campagne mais il parait qu’il a changé (ahahah petit canaillou va !), qu’il est « habité » par la fonction, qu’il est « au-dessus de la politique politicienne », qu’il a découvert, grâce à Carlita, Dreyer, Billy Wilder, Maupassant et Simenon…que des auteurs populaires ( à part Dreyer) !…à se demander si Sarko est allé à l’école !

dans la peau de Laurent Gerra

Salut les kids,

En ce jour de Noël où j’espère que vous avez été tous comblé par le Père…(qui, entre nous, est une vraie ordure), je voudrais vous parler de Laurent Gerra que j’ai vu, hier soir, à l’Olympia. Autant le dire tout de suite, je suis très fan et c’est le quatrième spectacle que je vois de lui, après le Casino de Paris en 1999, l’Olympia en 2002 et le Palais des Congrès en 2007. Année où il était accompagné pour la première fois par le big-band de Fred Manoukian qui, depuis, ne le lâche pas d’une semelle et a incontestablement « fait décoller  » Laurent Gerra en lui  donnant une dimension nouvelle lorqu’il il imite, par exemple, Henri Salvador ou qu’il finit son spectacle par les « chanteurs disparus » dont Charles Trenet, Yves Montand, Serge Gainsbourg, Claude Nougaro, Serge Reggiani 
et Gilbert Bécaud. Laurent n’oublie pas, biensûr, ses potes Aznavour, Bébel, Dutronc (avec juste une paire de lunette noire),Delon, Schmoll et Jean-Claude Brialy (« …tellement merveilleux ! ») et son grand classique, Johnny Hallyday. Gerra a une admiration sans borne pour la chanson française d’autrefois et il la connait par coeur (passion qu’il partage avec son pote Bernard Lavilliers). Mais cela ne l’empêche pas d’égratigner et de chanter

des artistes récents comme Vincent Delerm, Garou, Bénabar ou Grand Corps Malade (« Grand Cornichon »). Il a la dent dure et ses têtes de turc: Patrick Bruel, Jack Lang, Céline Dion (la pauvre !) et biensûr Sarko (un vrai délice). Ses potes Chevalier & Laspalès ne sont pas oubliés et on sent une pointe de tendresse quand il imite Jacques Chirac (« qu’est-ce que  je me fais chier ! ») ou Francis Cabrel (« la CAbane au FOnd du jARdin ….).

Il déteste l’humour de Canal (il n’y est d’ailleurs jamais invité), Thierry Ardisson, Marc Olivier Fogiel, la Star Ac, les 35 heures de Martine Aubry, les grèves à la SNCF, Air France et à La Poste. Grand amoureux de la nature (il connait toutes les plantes), des grands espaces et redoutable skieur, Laurent Gerra est un hédoniste et entretient l’amitié et la fidélité. Il est doué, cultivé et s’éclate littéralement sur scène. Allez le voir  et n’oubliez pas qu’il est tous les matins sur RTL à 8H45.

Allez !…un Joyeux Noël…Thérèse !