Elections des « Départementales 2015-1er tour » : suivez les résultats, commentaires, dessins, analyses…

   L’essentiel

  • Le mode de scrutin est inédit, les électeurs devront choisir un binôme, composé d’un homme et d’une femme.
  • Autre nouveauté, la carte des cantons a été redessinée au terme d’un travail d’un an. On compte désormais 2 054 cantons, contre 4 035 avant.
  • 4598700_3_10d9_un-bureau-de-vote-a-toulouse-le-22-mars_98655ba3a7f6f0f924803436068dc3f9

    Le fil de l’actualité

  • Jeudi 26 Mars 2015
  • 14292_438743346282400_6824730043936789086_n
  • Mardi 24 Mars 2015
  • 10H : 
    •                                                                                                                         l’UMP et ses alliés4599512_5_a6e0_l-ump-et-ses-allies-se-maintiennent-dans-la_21a346b9c3c0008fd0cccbf2b5c301a8                                                                                                                          le PS et ses alliés4599513_5_6f4e_le-ps-et-ses-allies-se-font-eliminer-dans-de_45bbfe4f70d98ecf7a2fccf0c39df040
  •                                                                                                                                                      le FN4599514_5_aa4f_le-fn-est-elimine-dans-presque-tous-les_f7277a4fc190d4ebe479306572ed439c
  • Lundi 23 Mars 2015
  • 23H04 : Les chiffres (définitifs ?) du premier tour donnent l’UMP-UDI-(LE MODEM) à 29%, le FN à 25,12% et le PS à 21,2% . La gauche perd 580 cantons dont ceux du département du Nord. De plus, avec la poussée aigüe du FN, les triangulaires foisonnent. A l’issue du premier tour, l’UMP-UDI, le PS et le FN sont simultanément qualifiés dans 327 cantons (sur 2 054), une quadragulaire étant même possible en Haute-Vienne.
  • 725780-evep7jpg

10H24 : L’ancien premier ministre UMP Alain Juppé souligne qu’il « respecte » la consigne du ni FN ni PS au second tour des départementales, édictée par son parti, mais affirme qu’il n’a pas varié dans sa « priorité » qui reste de « faire barrage au FN ».

7777099952_alain-juppe-est-alle-vote-dans-son-canton-de-bordeaux-3-pour-le-premier-tour-des-elections-departementales-le-22-mars-2015Commentant sur son blog le premier tour des départementales, le maire de Bordeaux écrit: « Il faut maintenant mobiliser totalement la droite et les centres pour le 2e tour. Nous devons bien sûr nous maintenir dimanche prochain chaque fois que nous le pouvons. En cas de duel FN/PS, le bureau politique de l’UMP a fixé sa ligne. Je la respecte ».
 « Chacun connaît ma position qui n’a pas varié: pour moi, la priorité est de faire barrage au FN et de poursuivre le travail de pédagogie que nous avons commencé pour convaincre les électeurs de bonne foi des incohérences et des dangers de son programme », poursuit le candidat à la primaire de 2016″.
Bref Juppé, que l’on a connu plus clair, courageux et opposé à la ligne sarkosyenne du « ni-ni » lors de la législative partielle dans le Doubs en février dernier, « flambyse » et temporise son soutien habituel au front républicain en cas de second tour d’un candidat de tout bord face au Front National, se mettant en mode « j’oublie pas qu’y’a des élections primaires internes bientôt à l’UMP » afin de rassembler et de convaincre le maximum de suffrages des militants. Dommage.

 

09H21 : Le Premier ministre annonce que le PS et ses alliés sont éliminés dans environ 500 cantons à l’issue du premier tour.

725481-_dsc4598-110jpg

07H15 :

Les résultats à Thiers (Puy-de-dôme), le canton où vit (je dirais plutôt se détruit) Tétard Volcanique, vous savez ?…oui !…le tétard qui est censé être mon boss…je me marre !!!

Binôme Front National : M. FAUROT Erik et Mme PITAULT Brigitte                                                         27,53%     2177 votes

Binôme d’Europe-Ecologie-Les Verts : M. BOUANANE Tahar et Mme LEBREF Aline                           13,46%    1064 votes
Binôme Union de la Droite : M. ROUX Francis et Mme VALLAS Viviane                                                   17,76%     1404 votes
Binôme Union de la Gauche : M. CHAMBON Olivier et Mme CHEVALDONNE Annie                            41,25%    3262 votes
Votes blancs et nuls :                                                                                                                                                    6.60%      560 votes
Inscrits sur les listes :                                                                                                                                                                 16.641
 06H54 : Sont d’ores et déjà perdus pour le camp socialiste les départements du Nord (oups !), de l’Aisne, de l’Oise, de la Somme, du Doubs, des Vosges, des Pyrénées Atlantiques. C’est chaud de chez chaud pour qu’il sauve ceux de la Corrèze (terre hollandaise) et de l’Essonne (fief de Manuel Valls).
  • vote1
  • Dimanche 22 Mars 2015
  • 22H39 : 6 cantons remportés ce soir par le FN, et dés le premier tour, dans les départements de l’Aisne (2), de la Haute-Marne (2), du Vaucluse (2) et peut-être 1 dans le Var ( Fréjus).

  • 4598668_3_4763_les-electeurs-de-la-quasi-totalite-du_41b1ee574dabe92b59c3c99b3a687a8f

21H45 : Le Nord, le Pas-de-Calais, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône ont placé le parti d’extrême droite en première position à l’issue du premier tour.

lepen-philippot_3136318_660x287

 

  • 20H18 : Les sondages se sont (encore) une fois plantés donnant depuis des semaines le FN en tête alors « qu’il ne serait » qu’en seconde position….et troisième si on additionne les partis traditionnels de droite et de gauche.
  • 3136203-jpg_2779109_652x284
  • 20H12 : Les buffets desQG des partis politiques, la suite:
    •                                                                                                         Les Verts-Europe-Ecologie…mes couilles
  • CAuKq6BXEAA0SBm
    •                                                                                                                                             UMP
  • CAuLxGHWgAAFiAO
  • 20H09Jean-Michel Baylet annonce sa réélection dans le Tarn et Garonne..
  • 20H :…and the winner is…
  • Selon les premières estimations nationales, le PS et ses alliés totaliseraient 27% à 28% des voix, l’UMP et l’UDI recueilleraient 36 à 38% des voix, le Front national environ 24% et le Front de gauche entre 6% et 10%TGV (Très Grosse Vache) serait donc en seconde place. Sarko va « se la péter et nous fatiguer » les prochaines semaines se déclarant LE vainqueur de cette élection.
  • 19H : Au siège du FN, les flûtes sont (déjà) de sortie !!!
  • CAuAbpNWYAADM_3
  • 18H35 : Nicolas Sarkosy et le big-band du Front National au grand complet sont arrivés dans leur QG respectif…on s’en tape non ??
  •  
  • 17H59 : L’abstention estimée entre 48,5% et 49,5% à 20h, en baisse par rapport à 2011.
  • 17H : La participation est de près de 43% à 17 heures annonce le ministère de l’Intérieur.
  • 17H40 : Ca s’annonce dur-de-chez-dur pour le couple exécutif !!!
  • FRANCE-ATTACK-CHARLIE-HEBDO-NEWSPAPER

12H05 : J’ai voté !

13H : 18,02 % des électeurs se sont rendus aux urnes, une participation en hausse par rapport à 2011.

web-affiches-departementales-kGV--672x359@LeTemps.ch

8H-16H ; Ont voté…725366-818b1109JuppéCAtC_inWkAAfSvz172699-01-022015-03-22T113923Z_1396561570_LR2EB3M0WDCAT_RTRMADP_3_FRANCE-ELECTIONCAtGb-dWoAANwSfFRANCE-VOTE-DEPARTEMENTALES-CORREZE-HOLLANDE4625719_loisy_545x460_autocrop.png

4601595_390a9146-c9b2-11e4-b7bf-001517810e22-1_545x460_autocrop

 

 

  •  

 

 

 

 

Publicités

Législatives 2012: Bilan 2ème Tour

Citoyens, citoyennes,

C’est une vague rose et hollandaise qui a déferlé sur quasiment tous le pays excepté l’Alsace et la Côte d’Azur. Ce fut une journée sanglante où il y eut des cris et des larmes. Quelques victimes et une entrée de 3 députés d’extrême-droite (ce qui n’était pas arrivé depuis 1986). Jamais un taux d’abstention n’avait atteint un tel record: 43,70 %. Sur les 577 députés formant l »hémicycle, 155 sont des femmes (26,9 %). Léger progrès par rapport à 2007 (18,5 %) mais les formations peuvent vraiment mieux faire, surtout à l’UMP (seulement 27 femmes). Concernant la diversité, c’est « quasi-nulle ».

Chez les plus célèbres, les stars !!!!…la première d’entre elles: Ségolène , en Charentes-Maritimes (1ère: 37,03 %). Trahie par un socialiste (Olivier Falorni) soutenu en sous-main par l’UMP rochelloise et vendéenne (Dominique Bussereau, président du Conseil Général des Charentes-Maritimes, et ce bon vieux de Raffarin). Bien gamelée la Royal  (l’affaire du « tweet » de Valérie Trierweiler n’a pas du arranger les choses !) qui a de plus mis un boxon sur les chaines de télévision annoncant son score dans une déclaration à 19h50 rompant avec les règles de campagne (pas de résultats avant 20h).

Il en fut de même à François Bayrou qui a perdu son dernier mandat . Y-a-t-il un avenir pour lui ? Lâché par tous, éreinté par l’UMP et le Nouveau Centre, va-t-il s’en remettre ? Pas sûr même si c’est « un animal politique » , à la peau dure, qui en a vu d’autres. Même chose pour Michèle Alliot-Marie et Jack Lang: bye-bye !…pas un au revoir non mais peut-être le bon moment de « poser les valoches » et de prendre sa retraite ? Voyager ? (la Tunisie par exemple Michèle mais à vos frais cette fois-çi ?!?).

La Meurthe-Moselle est « en deuil »: Nadine Morano (5ème: 44,33 %) et Valérie Rosso-Debord (2ème: 45,85 %) ont toutes les deux été dégagées: malgré les appels appuyés et revendiqués aux électeurs du FN. Pris au piège dans un canular téléphonique par l’humoriste-« militant socialiste » Gérald Dahan, Nadine va pouvoir ouvrir une poissonnerie (cela tombe bien,, leur nombre est en baisse en Lorraine !).

Claude Guéant ne sera pas député. Dans une triangulaire à Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, « l’homme de fer » de Sarko n’a pas réussi à gagner la 9ème circonscription (38,41 %). C’est un diissident UMP qui a gagné: Thierry Saulère avec 39, 35 %.

Toujours chez nos ténors de la politique, il y a eu quelques « chaud-aux-fesses » qui ont bien crus ne plus revoir l’hémicycle durant 5 ans: Nathalie Kosciusko-Morizet est passée « ric rac » à Longjumeau dans l’Essonne (4ème: 51,48 %). Chaud de chez chaud pour le père Xavier Bertrand à Saint-Quentin dans l’Aisne (2ème: 50,25 %) avec seulement 222 voix d’avance sur son adversaire.

Finalement cela s’est plutôt pas trop mal passé pour Pierre Moscovici dans le Doubs (4ème: 49,32 %) mais c’est pas non plus byzance !

Ca passe « à l’aise Blaise ! » pour Copé  à Meaux-(6ème: 59,53 %), Valls à Corbeil-Essonnes (1ère: 65,58 %) et aussi sans soucis pour Aurélie Fllippetti (quelles rimes !) en Moselle à Metz-Woippy (1ère: 59,04 %).

François Fillon a gagné, en parachuté dans la seconde circonscription ultra-droitisée de Paris, mais sans gloire et en plus au second tour (56,42 %).

Georges Tron (9ème: 43,25 %) dégage et va pouvoir se reconvertir en masseur spécialiste des pieds à Draveil dans l’Essonne.

Dédé Chassaigne, le père en politique de Tétard (qui lui a donné ses premières leçons de civisme, « le sein », l’a accueilli à bras ouvert dans sa ferme familiale quand Tétard était à la rue suite à l’abandon de ses parents) rempile pour un énième mandat dans la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme (67,53 %).

Je rebondis en donnant le résultat du père, cette fois-çi biologique, de Tétard: Jean-Marie Tetart, brillamment (c’est vite dit !) réélu dans les Yvelines (9ème: 56,83 %).

Je voulais la semaine dernière féliciter Sophie Dessus, maire socialiste d’Uzerche en Corrèze pour avoir remporter, au premier tour, la 1ère circonscription de ce département avec 51,44 %. J’ai oublié. Pardon. Je rappelle que Sophie Dessus est cette élue aux cheveux blonds qui a plusieurs fois redonné « goût à la vie  » à Chchi lors de ses rares visites corréziennes (il ne peut plus les honorer aujourd’hui pour cause de grande fatigue). Jacques Chirac  était jouasse, tendre et taquin au grand dame de Bernadette en furie, sous l’oeil guoguenard de François Hollande. Ce fut de grands moments de télévision immortalisés par l’équipe du « Petit Journal » de Yann Barthès.

Je le disais au début de ce papier. Un très fort taux d’abstention et l’entrée de 3 élus de l’extrême droite à l’Assemblée Nationale: tout d’abord, la très jeune femme et déjà célèbre Marion Maréchal-Le Pen, petite fille de Jean-Marie et donc devient la benjamine de l’assemblée à 22 ans. La seconde entrée est le très médiatique avocat Gilbert Collard (Gard-2ème: 42,82 %) qui a été tour à tour mitterrandien, bernard-tapiste, chevènementiste et sarkozyste. Il a passé sa soirée à répéter sur tous les médias qu’il veut être un casse-couilles démocratique ». C’est devenu, ces dernières années, le grand potos de Marine Le Pen. Celle-çi a donc perdue dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais (Hénin-Beaumont: 49,89 %). Il lui a manqué 118 voix pour battre le candidat socialiste Philippe Kemel. C’est une courte victoire qui masque l’échec des partis modérés dans cette région, englués dans leurs magouilles et leurs corruptions. C’est encore passé  pour cette fois-çi mais je crains que la prochaine fois soit la bonne pour Marine Le Pen si il n’y a pas de changements radicaux, notamment la fin d’un clientélisme malsain. C’est terrible à dire mais c’est un constat qu’il ne faut pas ignorer.

P.s.: Le troisième député d’extrême-droite, proche du FN mais officiellement exclu, est l’ancien maire d’Orange, Jacques Bompard,élu avec 58,77 % dans la 4ème circonscription du Var.

Lire la suite