Gainsbourg…moi non plus (2 avril 1928 -2 mars 1991)


Salut les p’tits gars et les pisseuses,

« You..re under arrest !…because..y.ou’re the best ! », mon pépère, mon preféré…Môssieur SeUrRgGE!..Gainsbourg !!!…Gainsbarre !..cette vieille canaille a tiré sa révérence, il y a tout juste 25 ans.  C’était un 2 mars 1991. Cuit. A bout de souffle. Combien de gitanes as-tu inhalé par jour ? 60 à 80 dit la légende. Et le pif et les coktails ingurgités, à foison, au bar  de l’hôtel du Lutétia avec ton pote Eddy Mitchell ? Certes, tu l’as voulu et assumé. Même si les dernières années , 1988-91, furent difficiles et de te voir et de t’entendre. Le concert à Lille, à la Foire Internationale le 31 mars 1988, restera pathétique et laborieux. Pas tes chansons, ni tes mélodies et tes sicos ( « mes ricains ! » comme tu disais). Non,cela c’était top ! Excellents arrangements comme d’hab (tu as toujours travaillé avec les meilleurs orchestrateurs, de Michel Colombier à Alain Goraguer en passant par Billy Rush et ton band de Kingston-Jamaïque), un sens de l’intro, du verbe et de la dramaturgie inégalés. Ton ultime album à toi, « You’re under arrest » (1987 ), sentait bon le rap-groove de Harlem de l’époque . Ca squattait, dépotait et swinguait à ta façon  (ton fameux »talk-over »). Cet album reste, à ce jour, une de tes meilleures cuvées, « respirant bien » la fin des années 80.

De toute façon, tu avais beau être usé et fatigué, tu symbolisais avant tout pour la jeunesse un musicien génial et un immense compositeur. Un provocateur number one et un sacré fouteur de merde, comme l’était aussi ton ami Coluche. Rappellons-nous tes prestations sur les plateaux de Sabatier ( « Le Jeu de la Vérité » ), d’Ardisson ( « Lunettes noires et Nuits blanches » ) et de Michel Polac ( « Droit de réponse »). Ton pascal brûlé, en direct  à « Sept sur Sept », pour protester contre l’état-prédateur-d’impôts et ta déclaration d’amour à Whitney Houston, sur le plateau de l’émission « Champs-Elysées » de Drucker, resteront dans les annales audiovisuelles françaises.

Tu te disais moche et laid,  « … homme à la tête de chou !…moitié légume et moitié mec !…. ». Brigitte Bardot t’a dévoré pendant 3 mois et plaqué violemment (  » Je t’aime…moi non plus »« Initial BB »). Jane Birkin as été ta muse, ta moitié, ta complice de nuits parisiennes mémorables et t’ a « donné » un amour de fille ( « …la p’tite Charlotte ! …ma p’tite pisseuse !!!…mais Charlotte a ses devoirs à faire !! »). Catherine Deneuve ( « …Deneuve ?!?…une sacrée occase ! »), Juliette Gréco, Régine, France Gall ( bon ok…tu t’es foutu un peu, beaucoup de sa pomme ), Mireille Darc ( « La cavaleuse »), Adjani, la Vanessa ( « …Paradis ?!?…c’est l’enfer ! « ) et Catherine Ringer ( avec qui tu as été lourd, méchant et humiliant chez Michel Denisot) avaient de l’admiration et de la tendresse pour toi. Tu les as souvent, plutôt,  bien servies et respectées (« Dieu est un fumeur de havanne »;  » Le Pull marine »…).

Pas une journée où une de tes chansons ne passe sur les ondes, est téléchargée ou podcastée. Tu as marqué plusieurs générations de français, ton hôtel particulier (immense reprise des Rita Mitsouko), sis rue de Verneuil, Paris 7ème, reste un lieu
de pélerinage. Beaucoup de jeunes chanteurs se revendiquent de toi (ils ne devraient pas toujours !) et tu as même eu l‘honneur d’avoir été un biopic au cinoche (très très mauvais film !). Salut à toi le Serge et…à tout de suite !




En revanche…

Publicités

Bilan 2014

 

Francois-Hollande-arrive-au-festival-Solidays-a-l-hippodrome-de-Longchamp-a-Paris-le-29-juin-2014_exact1024x768_l2014…déjà derrière nous ! Une année noire pour le chômage (3.488.300 en novembre 2014 soit quasi 190.000 chômeurs de plus en un an),  et la fermeture de nombreuses entreprises en France qui n’entament manifestement pas le moral d’acier et l’optimisme rigolard de Flamby Président (en tout cas apparemment pas). Après des mois incessants de « bashing » contre sa pomme, de vie conjugale tourmentée et « déballée » sur la place publique, des couacs à répétitions au sein de la majorité avec des députés-frondeurs qui « font beaucoup de bruit » pour vraiment pas grand chose, de deux remaniements (dont les départs de Cécile Duflot, de Montebourg, de Hamon et d’Aurélie Filippetti du gouvernement) et un changement de Premier Ministre au compteur, François Hollande voit sa côte de popularité remonter « un chouille » (autour de 20-22% selon les sondages), boosté et « mis en joie » à l’annonce du retour de Sarkoléon !! Le Nabot premier-meeting-de-nicolas-sarkozy-en-campagne_500b763d26df58a25412e241faeac6f2croyait écraser ses concurrents au sein de l’élection interne pour la présidence de l’UMP (bientôt rebaptisée « Le Rassemblement » ??) mais il ne l’a emporté que par un score médiocre de 64,5% (100.000 voix sur 155.000 NKMwauquiezvotants sachant que 268.000 adhérents à jour de cotisation pouvaient voter). C’est peu. Aucun début d’auto-critique de sa part sur son bilan à la tête du pays durant cinq ans  (la réforme de Valérie Pécresse sur l’autonomie des universités; la nouvelle carte judiciaire, la Libye, les déficits de plus de 600 milliards…) . Rien. Nada. Bruno Le Maire fut le vrai gagnant de cette élection (29%-45.000 voix)) et le boxon va continuer à règner au sein de la première formation d’opposition (« la guéguerre pour avoir le plus grand 987049-1170759bureau » entre NKM et Laurent Wauquiez fut ridicule et hilarante). Juppé lui reste en retrait, savoure ses scores « soviétiques » de popularité balayant les centristes, les rebus de Sarko, les bobos de gauche (voir la une des « Inrocks » !) et peaufine son image d’homme de Sagesse, de Raison, qui a connu « des grands moments de solitude » mais ne lâchera rien concernant les primaires internes qu’il souhaite la plus ouverte possible (centre droit, UDI et MODEM compris) pour désigner le prochain candidat (ex) UMP pour 2017. Juppé aura quasi 72 ans si il est élu mais les français en l’air de s’en foutre comme d’une guigne (en tout cas pour le manuel_vallsmoment). Le match avec Sarkosy risque d’être sanglant et laissera des traces à droite. A gauche, Hollande espère pouvoir se représenter, Manuel Valls feignant de n’y être pas interéssé pour cette fois-çi, préférant jouer la carte de la loyauté et de l’intérêt général.Quant à Martine Aubry, elle aurait signifier à François Hollande lors d’un déjeuner lillois (chez « Meert ») fin novembre qu’elle ne souhaitait pas se présenter aux élections présidentielles. En revanche, ce qu’ils ont tous en tête: la conviction et l’obsession d’être au second tour face à Marine Le Pen annoncée selon les enquêtes entre 24 à 28%. C’est la Queen de 2014 : 11 villes remportées aux municipales de mars dernier, la première position aux élections européennes de juin et deux fauteuils remportés aux Accident-de-piscine-et-fracture-pour-Marine-Le-Pen_article_landscape_pm_v8sénatoriales de septembre. Elle proclame son mouvement, le Rassemblement Bleu Marine associé au FN, le premier parti de France. Y’a des casseroles pourtant, une condamnation d’un an d’inéligibilité pour le maire de la commune de Hayange (Moselle) pour invalidation des comptes de campagne et un prêt  de 9 millions d’euros consenti par une banque russe au FN sur pression de Poutine. Rajoutez à cela des décisions controversées prises par les municipalités (Fréjus; Béziers, carte_rsultats_municipales_2014_FNHénin-Beaumont…) concernant la diminutions d’aides sociales et de cantine aux populations défavorisées (surtout d’origine africaine tant qu’à faire !), d’interdictions diverses et variées (le linge 2014-05-24_001723_linge_fafsqui pend aux fenêtres, la venue d’une équipe du « Petit Journal » à un conseil municipal…) mais rien n’y fait. Son programme a beau être impraticable menant le pays au chaos (retour au franc, quitter les instances européennes, fermer les frontières…), incapable de former un gouvernement techniquement crédible, un manque de cadres formés et compétents  pour se présenter aux élections dans tout le territoire ou diriger les administrations, bref la blonde caracole en tête dans les sondages et monopolise la parole dans les trop nombreux interviews que les médias lui accordent. C’est navrant et désespérant.

1-rester-vivant-JH-wComme les Stones, c’est l’âge (72) qu’aura notre Jojo national en juin prochain repartant sur les routes avec une centaine de dates (après s’être goinfré cinq soirs durant à Bercy avec les vieilles canailles de Dutronc et Schmoll  en novembre dernier…prix des places pouvant monter jusqu’à 240 €…une honte !!!), tout comme 1739213618750501224les ACDC, Madonna (sans sa culotte j’espère !!), Voulzon/Souchy, U2 souchon-voulzyet…Pierre Perret (qui fête ses 50 ans de carrière, ses 80 balais et chantera à Thiers ((la sous-ville où vit Tétard !!)) début février).

4bd542b7aa_Rechauff-250209a_04L’écologie a du mal « à faire son trou » en France chez les politiques, c’est peu de le dire. Nicolas Hulot, Cohn-Bendit, Corinne Lepage, Bové, les ONG, le 5ème rapport du GIEC (groupe d’experts oursbanquise2intergouvernemental sur l’évolution du climat créé par l’ONU en 1988) et quelques autres rechauffement_climatique_usinesle crient, perdant leurs voix à le répêter haut et fort: ON VA A LA CATASTROPHE SI RIEN N’EST FAIT POUR BAISSER LE RECHAUFFEMENT DE LA PLANETE !!!!!

Capture-d’écran-2013-09-09-à-20.54.44L’échec de la Conférence sur le Climat à Lima l’a une nouvelle fois démontré: tant que les égoismes et les intêrets économiques des USA, de la Chine, de la Russie, de l’Inde, du Brésil, de n-GLOBAL-WARMING-large570l’Australie, du Méxique, d’une grande partie de l’Afrique et de l’Europe (même si  les diagnostics sont communs et que des progrès sont votés, actés et mis en place notamment depuis des années dans les pays scandinaves) l’emporteront, le réchauffement climatique perdura (pour rappel, 2014 est une année les plus chaudes que la planète ait connu depuis…). Hollande en fait une priorité pour 2015 (répeté hier lors de ses voeux télévisés) avec l’accueil à Paris en décembre prochain de la 21ème Conférence sur le Climat (COP21), il en attend beaucoup et espère un 1614626-laurent-fabius-nicolas-hulot-950x0-1accord réel et durable sur la baisse des gaz à effets de serre et devenir le Monsieur Ecolo de la Planète !!…c’est bien d’y croire mais encore faut-il s-royal-veut-faire-de-ce-rendez-vous-une-etape-cle-de-la-preparation-de-la-conference-de-paris-sur-le-climat-de-2015-afpl’obtenir malgré l’énergie de Ségolène Royal et Laurent Fabius convaincus eux aussi de l’enjeu. Il leur en faudra car faut pas compter sur les écolos français toujours aussi bêtes et sectaires, incapables d’avoir un minimum de cohérence et d’entente dans leur parti ou dans leurs groupes parlementaires au Sénat ou à l’Assemblée cecile-duflot-et-pascal-canfin-a-la-sortie-du-conseil-des-ministres-le-26-mars-2014-a-l-elysee-a-paris_4866753Nationale. Ca critique beaucoup, ça prend des postures, ça esquisse des plans de carrière sur 10 ans mais dès « qu’il faut mettre la main dans le cambouis » (cf Duflot, Pascal Canfin…) et avoir un minimum de solidarité avec le gouvernement, on le quitte !! Lamentable.

Mon top Ten cinématographique 2014:

grand-budapest-hotel-poster1°) « The Grand Butapest Hotel » de Wes Anderson (USA)

white-god-poster-12°) « White God » de Kornèl Mundruczo (Hongrie)

MAESTRO+23°) « Maestro » de Léa Fazer (France)

490001.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx4°) « 2 jours, 1 nuit » de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique)

the_drop_2014_poster5°) « The drop » de Michaël R. Roskam (USA)

affiche-Les-Combattants-2014-16°) « Les combattants » de Thomas Cailley (France)

122863.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx7°) « Un homme très recherché » d’Anton Corbjin (USA)

NATIONAL+GALLERY8°) « National Gallery » de Frederick Wiseman (RU)

148674.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx9°) « Jimmy’s hall » de Ken Loach (RU)

21058784_20131118171801678.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx10°) « Philomena » de Stephen Frears (RU)

…et vous ??…c’est quoi pour cette année ??!??

 

411135.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLe prix du Meilleur Nanar 2014 est décerné à l’unanimité à Abel Ferrara et Gégé Depardiou pour « Welcome to New-York », une daube sortie en VOD et qui a « fait pschitt » quasi aussitôt mis en ligne malgré une présence médiatique remarquée (« Télérama »; soirée à Cannes…).

En vrac et en guise de conclusion:

le djihadisme étale sa barbarie, sa sanguinolité, son esclavagisme en Irak, en Syrie, au Sahel, en Libye, en Mauritanie, en Afganistan, au Pakistan avec des rares témoignages de femmes qui ont réussi à s’échapper de la pieuvre de Daech (EI) absolument terrifiants et glacants à lire ou à écouter; c’est de la boucherie version 3.0. Les pays occidentaux sont condamnés à mener cette Troisième Guerre mondiale qui ne sera pas gagnée seulement par des frappes aériennes (drones et avions).

couv850213292Nabilla s’est vue « Star-de-chez-Star-des-Pipoles » et finit dans la rubrique « Faits Divers » des journaux. Aux dernières nouvelles elle ne se s’est pas encore « dégonflée ».

600_295866_vignette_clavier-istockLa compagnie hollywoodienne Colombia Sony Pictures a été victime d’un hacking géant, probablement commandé par le dictateur nord-corréen (en tout cas la CIA en est convaincue), mettant sur la place publique des mails de ses dirigeants (pas toujours très jolis pour le petit village d’Hollywood !), le kim-jong-un-8_5174325scénario du prochain 24ème James Bond 422985.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx(« Spectre »sortie en France le 23 octobre 2015), obligeant ses dirigeants à washington-accuse-la-coree-du-nord-d-etre-responsable-de-l-attaque-contre-sony-picture-afpcensurer la sortie d’un film potache, « The Interview » ridiculisant Kim Jong-un, avant de se rétracter et de le distribuer finalement suite à la colère de Barack Obama (si si, cela peut lui arriver).

 

…enfin BONNE ANNEE 2015 A TUTTI !!

Jojo Hallyday

Johnny-Hallyday-MiossecJohnny a donc 70 piges aujourd’hui. Il les fête comme d’hab sur scène ce soir à Bercy (en direct aussi sur Tf One). Que dire de notrre Jojo national…qui ne l’ai plus depuis 2006 où il a préféré choisir le charme et la douceur fiscale des alpages suisses. Des 0dizaines d’albums parus et une centaine de millions de disques vendus, bête de scène (quasi 200 tuUURnées au compteur), il a arpenté toutes les salles de spectacles de France et de m_196898948_0Navarre ( l’Olympia, le Palais des Sports, le Dôme de Marseille, le Colisée de Roubaix...). Oui Hallyday bande encore malgré ses accidents de motos et de voitures, ses excès en tous genres tenue-scene-johnny-hallyday-02(de l’alcool à la coke en passant par le nutella, la colle à glu et de nombreuses opérations de chirurgie-esthétiques pas toujours très heureuses), les poulettes et les prolongations en boites de nuit. Il a tout chanté,du johnny-hallyday-sur-scene-en-1961-2826174imaxj_2041(souvent) n’importe quoi avec (parfois) n’importe qui mais toujours avec talent et quelque fois avec génie: le twist, le madison, la daube, le disco, les cooleries-genre-johnnyhallyday2826173hwldy13501guimauves (parfois en allemand ou en japonais) et dieu merci le rock’n’ roll, la country et le hallyday204blues (cela reste toujours aujourd’hui ses meilleures moments de 313734-eddy-mitchell-et-johnny-hallyday-a-la-637x0-3concerts) où il taquine et flirte avec ses SIPA-_Johnny_Hallyday_et_Sylvie_Vartan_en_1968_1305226618idoles, Eddy Cochran, Johnny Clash et Elvis Presley. Il a voulu être Johnny-Hallyday-reprend-la-route-et-fetera-ses-70-ans-sur-scene_slidertour à tour The King incarné, 1530919942Méphisto, le gendre idéal, johnnydu51121303844528_grosMad Max, Terminator, le sauveur d’Argenteuil ou le maire de Las Végas. Le ridicule ne lui fait pas peur, il s’en tape et assume ses conneries ou ses choix artistiques hasardeux ou foireux (ils sont nombreux: l’album que Mathieu Chédid lui a composé par exemple…). Il est 00044007718124ys21l’homme des rencontres et de l’amitié. Solitaire, il a besoin des autres pour nourrir son énergie débordante ,sa soif de vivre et sa voix exceptionnelle, quitte à s’épuiser et à lasser son entourage et ses fans. Il a une capacité incroyable  » à rebondir et à aller de 1475031_mai-2015l’avant » qui est fascinante (je l’ai vu se rouler 2145890_1par terre il y a tout juste un an sur la scène du Stade de France alors qu’il était donné 3662767752.2« pour mort » en décembre 2009 !). Bourreau de travail, il a eu la chance de rencontrer les compositeurs 012_sylvie_vartan_johnny_halliday_theredlistMichel Mallory (« Toute la musique que j’aime ») et surtout Michel Berger (« Tennessee » 3103915553_1_3_SKeiEuKz20404756son meilleur album ?) et Jean-Jacques Goldman, la plume de Philippe Labro à qui il terminus-johnny-hallyday-filmdoit ses plus belles adaptations de standards américains. On Johnny-Hallyday-années-80-godardregrette l’album jamais-venu que Gainsbourg rêvait de lui composer et si l’on la_gamine,0devait ne choisir parmi les 18456510.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxnombreux nanards-de-chez-nanards dans lesquels à joué Johnny (malgré des collaborations avec des réalisateurs de renoms comme Conseil+de+famille-16762imagesGodard, Costa-Gavras ou Johnnie To…)…) , je retiendrai non pas la nuit mais…j’hésite: « Terminus » ou « La Gamine » ??…à vous de choisir.

Jérôme Savary le saltimbanque


jerome-savary-et-le-grand-magic-circus-presentent-good-bye-mister-freudsavary-Il est des morts qui attristent plus que d’autres. Celle de Jérôme Savary, vaincu par « le crabe » hier soir à 70 ans, me touche et me fait mal. Il faisait parti de mon jardin, de ma « cage aux souvenirs » (titre des mémoires de Pierre donjuan-savary270Mondy) personnelle. J’ai été berçé, nourri, biberonné à ses spectacles. La première fois, ce fut pour une représentation du « Bourgeois Gentilhomme » joué et mis en scène par lui même avec sa troupe de déjantés, « Le Grand Magic Circus ». Un joyeux bordel avec des nichons à l’air, des téléphones (avec cadrans et fils), des acteurs portant jeans et baskets, accompagné de jazz et tant d’autres fantaisies dépoussiérant et « malmenant » le texte génial de Molière. C’était en 1981 au Théâtre de l’Est Parisien. Je crois que « c’était ma première fois ». J’en sortis enchanté et me suis dit que « le MÖssieur qui GrandMagicCircusjouait sur scène » était bien rigolo et ne se prenait pas au sérieux. Il y avait une telle gaité, un amour communicatif très fort de la scène  que cela faisait un cockail « de vie, de joie et de plaisir » qui était réellement galvanisant .Il faut dire que les gouts de Savary sont éclectiques: Molière; Roland Topor, Arrabal, Shakespeare, Copi, Pagnol, Alphonse Daudet, les bandes dessinées de son pote Gotlib mais aussi Charles Trénet, Higelin ou Gainsbourg; le Duke jaq-yadlajoie(Ellington); Eddy (Mitchell qu’il mis en scène au Palais des Sports en 1984); Henri Salvador (avec qui il joua de la trompette sur la chanson « Ma trompette d’occasion » dans une émission de Sebastien !) mais encore ??? Edmond Rostand, l’opérette; Offenbach (« La 3698675112_b914bfbe02_zPérichole »; « La Vie Parisienne »…)à donf !!!…mais aussi l’opéra (à Milan; Genève…) ou « Cabaret » de Bob Fosse qu’il a monté 2 fois au théâtre Mogador cabaretavec son fidèle collaborateur-créateur de costumes, Michel Dussarat, dans le rôle du Monsieur Loyal aux côtés d’Ute Lemper (1986-1987) et cabaret95quelques années plus tard (1996) avec Dee Dee Bridgewater et Marc Lavoine. Il aimait le music-hall, le théâtre, le jazz, la chanson française (il chantait très bien « Le piano de la plage » de Trenet) l’opérette, l’opéra-bouffe ou le lyrique. Comme le dit Michel Galabru (qui a joué « La Femme du Boulanger » et récemment sur France 2 en direct « Tartarin de Tarascon ») dans les interviews depuis ce Jérôme-Savarymatin, « il y avait une patte Savary. On savait tout de suite que l’on était dans son univers ». Taulier donc du « Grand Magic Circus » dés 1965, directeur du Centre Dramatique de Montpellier, puis de celui du Théâtre du Huitième à Lyon, nommé en 1988 (et reconduit jusqu’en 2000) à 250px-Théâtre_national_de_Chaillotla tête du bedos-quot-arturo-ui-quot_5305n_255agkThéâtre National de Chaillot où il redonna « corps, force et vie » dans ce lieu sublime, rendant hommage au théâtre populaire si cher à Jean Vilar: j’y ai vu Guy Bedos dans eGZjeTYxMTI=_o_bedos-arturo-ui« L’Irresistible Ascension d’Arturo Ui » de 859652_10151543112792329_1323247150_oBrecht; « La Mégère apprivoisée »: « D’Artagnan » sur un livret de Jean-Loup Dabadie, mais aussi Claude Bolling revisitant, avec Manu Dibango« , « A drum is a woman » de Ellington. Sans oublier « Chanteclerc » de Rostand  avec Jean-Claude Dreyfus. Accompagné rituellement d’un accueil Savarychaleureux quand on descendait l’immense escalier donnant sur le hall avec la sublime baie vitrée croquant la Tour Eiffel, où des musiciens jouaient du jazz et des jolies filles vous proposaient du mistinguettpif ou du opera_comiquechamp…toujours très joyeux. Le couvert fut remis de 2000 à 2007 à la tête de l’Opéra-Comique qui était tombé en quasi désuétude. Cela lui a permis de faire de l’opéra-bouffe et $T2eC16VHJIkE9qU3kI0hBQDZUwKHHw~~60_35de la comédie musicale dont une sur « Mistinguett » avec Liliane Montevecchi et une autre sur « Joséphine Baker ».

!C!yLWJgBGk~$(KGrHqYOKiIEzT6vcmOOBNEh(BoDtg~~_35Plus de 340 ? 360 ? spectacles depuis le début des années 60. Certains montés « à-la-va-vite » et donnant du coup un résultat « baclé » diront les critiques. Pas faux mais avec toujours de l’enthousiasme, un sens du rythme inné avec débauche d’accessoires et de gags viedartistevisuels masquant parfois c’est vrai, un livret léger, simple voir simpliste. Il était comme ça le père Jérôme, 155106_cyrano-de-bergerac-paris-09s’emballant comme un petit garçon pour un acteur dans un rôle du répertoire (Jacques Weber pour « Cyrano » qui le joua 3 ans je crois, perdant une partie de sa voix qu’il ne retrouvera jamais réellement), Bernard savary_1Haller pour « Frégoli »;,Christophe Malavoy chez Alexandre Dumas, Alice Sapritch, Galabru et photos-culture-cinema-Jacques-Weber-Jacques-WeberBedos cités plus haut…) et négligeant parfois l’écriture et/ou l’adaptation. C’était un véritable homme orchestre à la tête d’une troupe de paris-frou-frousaltimbanques qui se déplaçait de ville-en-ville en
le_depart_de_savary_a_l_opera_comique_referenceroulottes, jouant chaque soir puis ripaillant (et baisant aussi) jusqu’à plus soif  et plus d’heure ! Il était paraît-il colérique mais très généreux, probablement « un peu anar »  mais sachant séduire et travailler avec les institutions, élevé aux courants libertaires des années 60 annonçant déjà un mai 68 de folie !! Salut l’artiste !! Je te tire mon don-quichotte-contre-ange-bleu-fwchapeau et te souhaite une nouvelle vie pleine de joie et de rires auprès de tes potes !!

Tony(no) Bennett

Hello les kids,

Le célèbre crooner de jazz, Tony Bennett (de son vrai nom Anthony Dominick Benedetto), est en tournée européenne jusqu’à la mi-août. Il était de passage à Paris, le 6 juillet, pour un récital unique à l’Olympia (pas venu chanter en France depuis l’année 2000 ) . J’y étais et ce fut magique. 85 minutes de pur bonheur ! A bientôt 86 ans (le 3 août prochain), sa voix n’a quasiment pas changé. Tout en velours, grâce, swing et élégance. Quelle carrière ! Depuis 60 ans ? 65 ans ? Etudes à la prestigieuse  High School of Industrial Art à New York où il étudie à la fois la musique et la peinture (il la pratique entre deux tournées, style dont je ne raffole pas). 1er album-studio officiellement en 1952. Indémodable, infatigable et irremplaçable. Encore dans les premières places, il y a quelques semaines, dans les charts américains avec son second album de duos, « Duets II », sorti à l’automne dernier, 
avec par bonheur, un
somptueux « Body and soul » en compagnie d’ Amy Winehouse et d’ 
un « The lady is a tramp » aux « petits oignons » with Lady Gaga. Il a chanté du Cole Porter, Georges GershwinJohnny Mercer, Irving Berlin, Michel Legrand, « The Good Life » (adaptation de la chanson « Toute la pluie tombe sur moi » chantés par Sacha Distel et Eddy Mitchell) et cotoyé ou travaillé avec Billie Holiday, Ella Fitzgerald,  ou Franck Sinatra, Stevie Wonder, Elton John, Ray Charles, Diana Krall ou B.B King, accompagné par les meilleurs musiciens « de la ville » (Count Basie, Bill Evans ou Ralph Sharon par exemple). Il arpente, chaque année, les routes américaines et canadiennes, chantant dans de nombreuses villes. Charmeur au sourire carnassier, Tony semble sorti tout droit d’un film de Scorsese où tous les macaronis, après « un bon repas préparé par la mAmma !! », lui ordonnent de pousser la chansonnette (et plutôt sicilienne tant qu’à faire !). C’est un monstre sacré encore et toujours en activité et qui ne se lasse pas de son métier. Il nous impose juste sa fille en première partie qui chante comme « une casserole ». Bon ok Mr Bennett, c’est promis, on ne vous en veut pas. Longue vie à vous !

en vrac 115: spécial Johnny au Stade de France // Législatives 2012: 2ème Tour

Salut les p’tits luuuUUUUps,

Musical et politique. Tel sera aujourd’hui le menu de l’ « en vrac » de ce dimanche.

Musical because c’est le retour sur scène de notre Jojio national. 3 Stade de France pour fêter ses 69 ans. J’y étais « …. puuUUrr VouuUUUUs les louluuuul-S…OOoOh je vuuUUUs aAiiiMMMMe !!!! ». Johnny est en pleine forme. 2h3O de show. Roulades par terre, gémissements, arrivée à la Mad MAx-Survivor-Il revient pur vous ! dans un monde type « Guerre des mondes // Saucisses-Frites ». Tous les standards alignés, (« Allumer le feu », « Gabilou »; « Tennesse »; « Que je t’aime »; « Toute la musique que j’aime… » avec Schmoll; partie acoustique très « rockabilly-rock’n roll » au milieu du public…la plus intéréssante…). Beaucoup , étonnamment beaucoup de jeunes (17-25 ans) connaissant les tubes par coeur et s’explosant la tronche à la bière ! 1ère partie avec un Louis Bertignac en pleine forme. Peu d’artifices, beaucoup de vidéos à la noix alignant les clichés et  cartes postales américaines d’Epinal à 3 balles, de façon générale une direction artistique décevante. Le plus navrant et scandaleux: un son « pourri de chez pourri » !!! (quand Eddy Mitchell commence à chanter, son micro n’était pas ouvert….on croit rêver !!!). Reste une bête de scène en fusion avec son public. Public qui se rajeunit mais qui est moins nombreux concernant les fans de la première heure pour causes de crise, de billets scandaleusement trop élevés (visiblement tous les irréductibles de Jojo n’iront pas le voir cette fois-çi); de lassitude peut-être ou une crainte de voir leur vedette préférée pas très en forme. Ils seront tout de même d’ici Noël plus de 700.000 personnes (au lieu du million habituel) à aller huUUrler et applaudir l’exilé fiscal le plus populaire de France qui était « donné pour mort » il y a 30 mois.

Duduj est en tractation pour rejoindre cet été le prochain Scorsese avec Carpaccio…j’espère que cela va se faire.

….je vais voter et on se retrouve, avec le p’tit Tétard (sauf si il me gonfle !), pour commenter le second tour des Législatives 2012. A toute !

11h30: a voté.

12h00: chiffre de la participation à 21,41 %…dérisoire i

16h27: Comme dirait Jack LAng: « quel bel homme !!! ».

17h12: 46,16 % de participation à 17 heures, selon le ministère de l’Intérieur, en baisse part au second tour des Législatives de 2007.

17h57: La participation à 20 h ne pourrait être que de 56 %.

18h30 : Selon Le Figaro, sur son site, l’avocat Gilbert Collard, candidat du « Rassemblement bleu marine », soutenu par le FN, dans le Gard aurait été malmené par des jeunes lors de son passage dans la commune de Saint Gilles, en France. Un journaliste du Figaro Magazine a rapporté que l’avocat aurait été frappé avant de se réfugier dans un café.

19h57: S. Royal: « Je continuerai donc à peser sur les choix de la politique nationale »…

20h04: Jean-François Copé, a été réélu dimanche député de la 6e circonscription de Seine-et-Marne (Meaux), avec 59,63% des voix,

20h05:  Xavier Bertrand réélu député de l’Aisne avec 50,3% des voix (source UMP)

20h17: les Verts. Europe Ecologie les Verts aurait autour de 20 députés donc un groupe à l’Assemblée Nationales

20h39: Copé: « je suis très inquiet d’une session extraordinaire, durant laquelle la gauche va annoncer la fin des heures sup, le vote des étrangers »

20h45: Guillaume Launay (journaliste à « Libé »):  » Sans Lang et Royal, on parle de Claude Bartolone, Jean Glavany et Marylise Lebranchu… « .

20h53: Aux dires de Chantal Jouanno: NKM battue ?

20h58 Guéant dans les choux.

21h05: Jean-Michel Baylet (PRG) annonce un groupe pour son parti à l’Assemblée

21h12:Raffarin:  » Je pense que l’UMP n’a pas suffisamment marché sur ses deux jambes ». 

21h45: Carlotti (Marseille) à 1.600 voix d’avance sur Muselier.

Michèle Delaunay-Bordeaux (PS): 19.219 58,44% ELUE

22h34: une bonne et deux mauvaises nouvelles:

1°) Eric Raoult (UMP: Seine-Saint-Denis): battu.

2°) Patrick Devedjan (UMP: Hauts-de-Seine):élu

3°) François Fillon: 56,5% (Paris:élu) contre Axel Kahn: 43,5%

23h09: Fillon : «Nous subissons une défaite sévère, mais le combat pour la reconquête commence ce soir»

« Voilà…c’est fini. »...à très vite les loulous.

en vrac 97

Salut les kids,

Alors ???!!??? Vous faîtes partie des millions de français bloqués par la neige ??? A la joie des n’enfants qui ne vont plus à l’école, du personnel d’EDf et de GDF qui font des miracles tous les jours en dépannant des milliers de foyers, aux bouchers qui ont jamais vendu autant de viande de boeuf pour mitonner un bon pot au feu ou une daube provencale.

La chanteuse américaine des années 80-90, Whitney Houston, n’est plus. Elle avait 48 ans. Ravissante et jolie poule à ses débuts, physique indescriptible à la fin. Trop de drogues et d’alcool (fais gaffe, Tétard !) . Peut-être ne sait-elle vraiment jamais remise de sa rencontre avec Gainsbourg, un soir de 1986, sur le plateau de Drudru à « Champs-Elysées », rappellez-vous:

SeurgGe venait de chanter « Vieille canaille » avec Eddy (qui se « reposait » en coulisse) et attendait tranquillement sur le canapé que Whitney Houston finisse de couiner sa daube (et oui…encore !). Seulement Gainsbourg, entre temps, était devenu Gainsbarre. Enorme tollé le lendemain en France et Outre-Atlantique, la chanteuse californienne en voulut « à mort » à Drucker qui fit « la tronche » à Gainsbourg qui se fit engueuler comme un petit garçon par le père Schmoll. Je voudrais pas dire mon cher Michel Drucker mais on s’en souvient encore tous, plus de 25 ans après. Allez pour clore cet tribute, souvenez-vous:

« Nous devons protéger notre civilisation ». « Contrairement aux socialistes, je pense que toutes les civilisations ne se valent pas ».

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, samedi 4 février, lors d’une intervention devant l’UNI, association d’étudiants proche de l’UMP et connue pour ses prises de positions radicales.

Juste un coup de gueule pour dire qu’Eva Joly est une femme courageuse et va vraiment au casse-pipe dans cette campagne des Présidentielles 2012 car elle n’a aucune reconnaissance et guère de soutien de son parti. Enfin surtout de ses ténors Cohn-Bendit , Bové (désolé les gars mais c’est la vérité), Mamère ou le carnassier Jean-Vincent Plaçé, tous obnibulés par l’accord passé avec le PS sur les législatives 2012. Sans oublié la diva et redoutable Cécile Duflot (alter-ego de Rachida Dati ?) qui s’en tape comme « le coquillard » et qui n’a qu’un seul objectif, c’est celui de son parachutage dans une circonscription parisienne (elle a d’ailleurs fort discrétement rencontré cette semaine, Bertrand Delanoé très « remonté » contre les Verts et contre la Duflot) afin d’être élue députée (et puis après présidente du Groupe Vert au Parlement…et puis ministre de chez pas quoi dans le prochain gouvernement…STOP !!!). La direction du parti en a même été à faire une étude discrète sur les conséquences de l’accent d’Eva Joly sur le décrochage des auditeurs ou  des téléspectateurs lors d’interviews: il aurait lieu entre 5 à 20 mn. Affligeant et honteux. Même François Bayrou l’a aussi regretté et a souhaité dire son estime à l’ancienne juge d’instruction.

…à toute à l’heure.