Baffie est vraiment un sale gosse !

Salut les kids,

Ai vu hier soir la nouvelle pièce de Laurent Baffie, « Les Bonobos » au théâtre du Palais-Royal in Paris. C’est sa quatrième création après « Sexe, magouilles et culture générale » (2001), « Toc Toc » (2005) et « Un point c’est tout ! » (2008). N’oublions pas son one-man show des deux dernières années, « Laurent Baffie est un sale gosse »). Son nouvel opus est souvent drôle mais inégal dans son rythme: 3 célibataires handicapés (1 sourd, 1 aveugle, 1 muet), lassés de pratiquer des échanges tarifés, décident de monter un site de rencontres pour connaitre l’amour libre et surtout gratuit. 3 jeunes femmes se présentent, chacune à leur tour et séparément, à chaque garçon. Je vous en dis pas plus, c’est vachard, parfois grossier mais mais… très tendre et humain. Oui,le père Baffie est un gentil, malgré ses tirs de « sniper de la vanne ». Comme il peut être charmant et respectueux (je le confirme pour avoir vu son one-man où nous avions tous « chaud aux fesses » dans la crainte « qu’il nous attrape » !) . Bon ok, il est plutôt amateur de filles (à fortes poitrines tant qu’à faire !!), et d’animaux, que de garçons. Certes, il ne connait pas beaucoup de tabous et a besoin de s’épanouir dans la provoc et la déstabilisation de l’autre. On se souvient de ses interventions à « Sacrée soirée » avec Jean-Pierre Foucault sur TF1, de celles à « Nulle part ailleurs » sur Canal avec Gildas ou chez son ami Thierry Ardisson. Sans gêne et intraitable. Comme aussi dans les dvd de ses sketches ou dans ses émissions de radio , d’abord sur Europe 2 puis Europe 1 avec « C’est quoi ce bordel ! » repris depuis la rentrée sur Rire et Chansons.

Pour conclure,Laurent Baffie est un cinéphile averti qui a réalisé et joué, en 2003 avec Daniel Russo, un long-métrage, « Les Clefs de bagnole », où « tout le gratin du cinéma français » fit une apparition furtive (surtout dans le pré-générique), ainsi que Maxime Le forestier venu avec sa guitare et sa bonne humeur, le tout autour d’un bon feu des familles !. Ce fut un four intégral et Baffie en sortit blessé, perdant beaucoup de pognon. Aux dernières nouvelles, il écrit un nouveau scénario. A la bonne heure, Lolo !

Publicités