asSez…NCF !!!

334525-bac-2014-la-scnf-poursuit-la-greve-620x0-1Ras le bol (avec la casquette !) de cette entreprise de service public qui ne l’est que quand ça arrange ses syndicats, ses cheminots, son régime de retraite spécifique et qui méprise et malmène régulièrement des milliers de français lors de jours de grèves pas toujours expliqués et souvent inutiles. Marre de payer « un bras » un billet Lille -Paris (de 25 à 81 €selon les jours et les heures pour un aller !!!) ou un Cosne-sur-Loire/Paris-3920249_dbddfb47ef03500513858555a97c6c9f0c13a0fcBercy, en 1ère classe à 46 €, dans un train de 5 wagons (au lieu de 10) dont la première classe a été supprimée sans prévenir les chefs de gare (on croit rêver !!!). Je vais faire « mon Eric Brunet« , journaliste-editorialiste-polémiste (et sarkosyste !) de BFM TV et de RMC ou de son intervieweur-star-« les yeux dans les yeux », Jean-Jacques Bourdin.

20140610PHOWWW01606La Commission européenne demande depuis des années à la France de se préparer à la concurrence ferroviaire, la SNCF négocie depuis 18 mois avec les syndicats maison un nouveau statut de l »entreprise (3 entités) en absorbant le Réseau Ferré de France (propriétaire et gestionnaire du réseau ferroviaire français). La grève se déclenche, le gouvernement fait des propositions (via son Secrétaire d’Etat aux Transports, Frederic Cuvillier), qui ne satisfont pas une partie de la base de CGT Transports et de SUD-Rails qui se font « une guéguerre » de chefs et d’égos face aux caméras !! Résultat un boxon phénoménal depuis une semaine dans les gares, des usagers exaspérés et épuisés et un stress supplémentaire pour les bacheliers se rendant en train lundi dernier à leurs épreuves de philosophie. On sait ce pays difficile à réformer, on constate et subit « depuis Mathusalem » l’intransigeance d’une partie des cheminots se dressant et s’arc-boutant « comme des coqs » à la moindre demande de changement ou de modification de leurs statuts, donnant le sentiment de vivre comme Jean Gabin dans « La Bête Humaine » et refusant tout modernisme et nouveauté.

sncf_33_1la-greve-a-continue-de-s-effriter-lundi-avec-un-taux-de_1881466_480x30017411622

Ils n’ont pas c’est vrai un patron le plus à l’écoute, Guillaume Pépy, très fort par contre pour affronter 1837927_3_b317_guillaume-pepy-dans-les-tout-nouveaux-tgv_c2d55f077f0c13bd604c0c22c54be0a6les médias lors du déraillement du train en juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge, faisant preuve de sang-froid et de retenue auprès des familles endeuillées. Cela rappelle décembre 1995 où le le pays avait été bloqué par les cheminots (et les chauffeurs routiers) malmenant le gouvernement Juppé avant sa chute.

…bref ils commencent à vraiment nous faire chier les cheminots, ceux (ultras) minoritaires (et psycho-rigides).

 

Publicités