un piano nommé Legrand

Michel-Legrand_imagelargeMichel Legrand a eu 80 balais le 24 février 2012 . Il est pour cette occasion en tournée mondiale, débutée en janvier dernier au théâtre du Châtelet. Dans tous les modes: en trio ou avec un orchestre symphonique ou un big-band, seul ou avec Nathalie 10691Dessay (le duo est sur les routes françaises ce mois-çi). Mardi soir dernier (le 4 donc), Legrand a donné au Palais des Congrès à Michel-legrand-concertParis, un concert « Spécial Cinéma » accompagné de l’orchestre Lamouerux (70 musiciens) et de très nombreux invités (re-24E MUSIQUES AU COEURNathalie Dessay, le pianiste Eric Berhold, la harpiste et épouse Catherine Michel….), j’y étais et ce fut fabuleux. 2h15 de musique, de plaisir, de découvertes (le film d’animation sur Picasso jamais sorti). Le principe: une demy-jacques-02-gtranche de Jacques Demy (« Les Demoiselles de Rochefort », « Les Parapluies de jpg_600x596_Peau_d_ane_-_Michel_Legrand.jpgCherbourg », « Peau d’Ane »); de Jean-Paul michel-legrand-bandes-originales-des-films-de-jean-paul-rappeneau-108427026Rappeneau (« La vie de château », « Les Mariés de l’an II », « Le Sauvage »); d’un hommage à sa soeur Christiane Legrand ( disparue 4xxymb0_news624en 2011); de « Yentl » de Barbra Streisand (par Catherine Michel Partir_revenirà la IMGP2119harpe));                             de Claude Lelouch (le concerto pour piano à la manière de Rachmaninov pour le film « Partir, Revenir » avec le pianiste Erik Berchot); les 3 films avec Steve McQueen (son grand pote…« L’affaire Thomas Crown », « Le Mans », « The Hunter ») le tout en images 604812accompagné par l’orchestre dirigé par el maestro ! Du bonheur !! Plus des chansons (pour Nougaro ou Nana Mouskouri) chantées par Nathalie Dessay, un peu de jazz pur en quintet (le morceau « Fast food » en hommage à la 401667_10151266793617299_1541710205_ncuisine française…) et Varda, Rappenau et Lelouch dans la salle acclamés par le public. Legrand jubilait, était souvent ému, nous a présenté un large éventail de ses nombreux talents: n’oublions pas qu’il michel10compose, Michel Legrand legrandjazz columbia 1958orchestre et arrange pour TOUS les instruments. C’est michelphoto2aussi et bien sûr un grand mélodiste et un magnifique pianiste. Bon quand il chante (et il l’a fait !), il en MICHEL-LEGRAND-_-SACHA-20-02-71-agace plus d’un (pas moi car ça me fait rire !). Legrand a michelphoto6travaillé-composé-chanté pour/avec Miles Davis, Sarah MI0001351741Vaughan, Stéphane Grappelli, Nougaro, Tony Bennett (son très très grand ami), Barbra 115406175Streisand, Jamie Cullum ou Sacha Distel. Il a même fait un James Bond 0001034700_350(« Never say never again »7740410585_tony-bennett-en-duo-avec-laurent-gerra-dans-le-grand-studio-rtl1983) et composé le célèbre jingle de la radio RTL !!

Depuis des dizaines d’années, il arpente aussi bien les scènes d’Amérique du flyer_legran_engNord, russes, japonaises, anglaises ou israéliennes (il a l’autorisation d’emmener avec lui son petit piano muet dans les avions). Carrière michelphoto1foisonnante et éclectique, son
inspiration IMGP1797et sa curiosité paraissent infinis et on se dit qu’il n’y a pas de raison que Michel Legrand ne continue pas à accompagner notre quotidien et nos vies. Merci mille fois encore pour ce concert exceptionnel et j’espère qu’elle sera longue à mourir votre jeunesse.3111993661_1_2_y7yUul0cb_28271_Michel_Legrand___Stephane_Grappelli-Douce_France-1996tendrevoyouMichelLegrand-Parapluies

0600753084649_1_75

Publicités

dans la peau de Laurent Gerra

Salut les kids,

En ce jour de Noël où j’espère que vous avez été tous comblé par le Père…(qui, entre nous, est une vraie ordure), je voudrais vous parler de Laurent Gerra que j’ai vu, hier soir, à l’Olympia. Autant le dire tout de suite, je suis très fan et c’est le quatrième spectacle que je vois de lui, après le Casino de Paris en 1999, l’Olympia en 2002 et le Palais des Congrès en 2007. Année où il était accompagné pour la première fois par le big-band de Fred Manoukian qui, depuis, ne le lâche pas d’une semelle et a incontestablement « fait décoller  » Laurent Gerra en lui  donnant une dimension nouvelle lorqu’il il imite, par exemple, Henri Salvador ou qu’il finit son spectacle par les « chanteurs disparus » dont Charles Trenet, Yves Montand, Serge Gainsbourg, Claude Nougaro, Serge Reggiani 
et Gilbert Bécaud. Laurent n’oublie pas, biensûr, ses potes Aznavour, Bébel, Dutronc (avec juste une paire de lunette noire),Delon, Schmoll et Jean-Claude Brialy (« …tellement merveilleux ! ») et son grand classique, Johnny Hallyday. Gerra a une admiration sans borne pour la chanson française d’autrefois et il la connait par coeur (passion qu’il partage avec son pote Bernard Lavilliers). Mais cela ne l’empêche pas d’égratigner et de chanter

des artistes récents comme Vincent Delerm, Garou, Bénabar ou Grand Corps Malade (« Grand Cornichon »). Il a la dent dure et ses têtes de turc: Patrick Bruel, Jack Lang, Céline Dion (la pauvre !) et biensûr Sarko (un vrai délice). Ses potes Chevalier & Laspalès ne sont pas oubliés et on sent une pointe de tendresse quand il imite Jacques Chirac (« qu’est-ce que  je me fais chier ! ») ou Francis Cabrel (« la CAbane au FOnd du jARdin ….).

Il déteste l’humour de Canal (il n’y est d’ailleurs jamais invité), Thierry Ardisson, Marc Olivier Fogiel, la Star Ac, les 35 heures de Martine Aubry, les grèves à la SNCF, Air France et à La Poste. Grand amoureux de la nature (il connait toutes les plantes), des grands espaces et redoutable skieur, Laurent Gerra est un hédoniste et entretient l’amitié et la fidélité. Il est doué, cultivé et s’éclate littéralement sur scène. Allez le voir  et n’oubliez pas qu’il est tous les matins sur RTL à 8H45.

Allez !…un Joyeux Noël…Thérèse !