en vrac 59

Salut les wouinswouins,

« en vrac » est en sérieuse panne sèche,à la bourre de chez bourre…et c’est comme ça !

Mam a du démissioné du gouvernement mais a supplié Sarko de garder au chaud son Pom de mari.

Chichi fait tout pour retarder son procès dans l’affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris, il a de très bons avocats et va surement encore passer à travers les mailles du filet….ah qu’il aura eu une belle vie, celui-là ! De quoi faire encore (re)monter la Marine, créditée hier dans un sondage à 23% en tête au premier tour !…fou, non ?!!?

…à toute à l’heure.

Publicités

en vrac 58

« Hello les les p’tits loups,

Déjà dimanche donc nouvel « en vrac » dominical.

La cérémonie des Césars, pardon des Ringards du cinéma français a eu lieu vendredi soir. Je ne l’ai pas vue. J’en ai ras la casquette de cette compétition bidon dont à peine 4000 professionnels de la profession votent. Ce n’est franchement pas le reflet du métier (l’audiovisuel au sens large).De plus, c’est une très ennuyeuse émission de télévision (qui a d’ailleurs battu son record d’audience avec presque 3 millions de téléspectateurs). Antoine De Caunes est de moins en moins drôle et n’est pas à la hauteur d’une Valérie Lemercier. Un reporter de notre rédaction m’en a fait un résumé succinct. Service minimum rendu à Claude Chabrol, normal il détestait les Césars et en avait refusé un d’honneur de  crainte de casser sa pipe aussitôt. Les gagnants du jour sont Polanski, Beauvois, Leila Bekhti, Sarah Forestier et l’immense Michaël Lonsdale. Bravo à eux.

Au revoir Mam !…éphémère et piètre ministre des Affaires Etrangères. En démissionnant ce matin, n’oubliez pas, Madame, d’emporter avec vous votre mari (Pom).

A Gdabolite, le dictateur zaïrois, Mobutu, avait fait bâtir une villa avec barrage, piste pour le Concorde et centrale. Le dimanche, après la messe, il invitait à déjeuner 200 personnes de la ville à qui il distribuait des liasses d’argent à volonté. Le bon temps on vous dit !

…à toute !