en vrac 91

Hello toi,

Oui, il n’ y a pas eu d « en vrac » depuis plus de 3 semaines. Et alors ??!!??? Est-ce si grave ?!? Je vous ai manqué ?!? Vous vous êtes finalement aperçu que je vous facinais ?!??…enfin !!!??!!! Non, je ne rattraperai pas le retard malgré la pression et la campagne de mensonges voulus et alimentés par Tétard Volcanique, vous savez…mon Boss (…même prononcer son nom me fait « mal » et m’épuise !).

Afin de profiter de la sortie américaine et de « faire campagne », aux côtés des « Golden Globes » (où il a obtenu des nominations), pour les « Oscars », « The Artist » re-sort en France, fin janvier, dans 200 copies. Cas unique ? Cas d’école ? Oui, il me semble, mis à part les re-sorties habituelles et traditionnelles du gagnant des « Césars » dans une combinaison de 50 à 100 salles maximum. Décidément, l’aventure du film de Michel Hazanavicius relève du conte de fée et j’espère sincérement que Dujardin va « décrocher » l’Oscar (après Simone Signoret, Juliette Binoche et Marion Cotillard).

L’Euro fête ses 10 ans aujourd’hui. D’après les spécialistes en économie, le passage à l’euro « n’a pas engrangé de hausses sur les produits de nécessité ». Ah oui ?!? Vraiment ??!??…j’en suis pas si sûr !

« A dangerous method » est un bon David Cronenberg. Classique voir « limite académique » dans sa forme mais passionnant dans son sujet: la naissance de la psychanalyse à travers la relation « amour-haine » entre Freud (juif autrichien) et Jung (allemand et « très national-socialiste) ». Bavard mais subtil et fondamental. David Cronenberg continue, encore et toujours, de « tracer sa route » en réalisant des films exigeants et éclectiques, dans ses sujets et ses points de vue

Comme nous sommes le 1er janvier, je vous souhaite à toutes et tous (sauf à Tétard !) le meilleur de ce que vous souhaitez. Pour ma part, j’espère que (Tout) Petit Tétard Volcanique va me « lâcher la grappe » et cesser, surtout, de me censurer. Bonne semaine.

Publicités

en vrac 90

Salut les artistes,

90 ème numéro d’ « en vrac », un record et un exploit face aux attaques basses et mesquines de mon Boss, Tétard Volcanique. 90 dimanches à me mettre « la pression » si « en vrac » n’est pas publié avant midi. Tu sais quoi Tétard ? JE FAIS CE QUE JE VEUX !!! Non mais !!…et saches que tu ne me fais pas peur !!! Même plutôt marrer…avec tes grands principes à la noix !

Drôle, efficace, contestable ?…moi je trouve pas.

Canal+ a sa cérémonie ringarde chaque année, Les Césars. TF1 elle, c’est celle des Mis France. L’heureuse élue est Miss Alsace, j’en suis ravi pour elle !

En 1971, l »Etat décide d’étendre le camp militaire de La Cavalerie (sud-est de Millau) sur le haut-plateau du Larzac, dans l’Aveyron. 104 agriculteurs décident de résister face aux expropriations de leurs terres. Ils vont se connaître, apprendre à s’écouter et à travailler ensemble, rencontrer des maos, des hippis,des illuminés, des agriculteurs venus en renfort d’ailleurs (dont certains « éliront et adopteront » cette terre dont José Bové), feront pour certains quelques jours de prison, manifesteront en tracteurs à Rodez, monteront à pied à Paris (ils seront « stoppés » à Orléans par les syndicats), « reconstituront » une ferme grandeur nature au pied de la tour Eiffel avec brebis, apprendront à négocier avec les politiques et les syndicats d’ouvriers. La fin de partie sera sifflée par l’élection de François Mitterrand en mai 1981 qui décidera d’arrêter l’extension . Le combat aujourd’hui s’est déplacé sur les OGM, l’arrêt du gaz de schisme, la mal-bouffe of course (avec le « démontage » du Mac Do à Millau) bref ce que l’on appelle l’altermondialisme. Christian Rouaud raconte tout ça fort bien dans son formidable documentaire, « Tous au Larzac », terre militante, politique et contestatrice, peuplée d’ « emmerdeurs » citoyens.

Box-office français 2011, « Intouchables » à plus de 12.000.000d’entrées en 5 semaines d’exploitation… c’est fou !, non ?

« Carnage » est le nouvel opus de Roman Polanski. Je l’ai vu, c’est un huit-clos à 4 personnages oppréssant, qui nous tient en haleine pendant 80 minutes mais avec beaucoup d’humour. Le cinéaste maîtrise parfaitement bien sa mise en scène et son découpage dans un décor unique: ici un appartement. Rappelons-nous du « Couteau dans l’eau » (un bateau); « Cul de sac » et « La Jeune Fille et la Mort » (une maison). Polanski, à 78 ans, a encore du talent et reste un immense metteur en scène qui ne se « repose pas sur ses lauriers ». Sortie le mercredi 7 décembre.

…bonne semaine, les loulous.

en vrac 58

« Hello les les p’tits loups,

Déjà dimanche donc nouvel « en vrac » dominical.

La cérémonie des Césars, pardon des Ringards du cinéma français a eu lieu vendredi soir. Je ne l’ai pas vue. J’en ai ras la casquette de cette compétition bidon dont à peine 4000 professionnels de la profession votent. Ce n’est franchement pas le reflet du métier (l’audiovisuel au sens large).De plus, c’est une très ennuyeuse émission de télévision (qui a d’ailleurs battu son record d’audience avec presque 3 millions de téléspectateurs). Antoine De Caunes est de moins en moins drôle et n’est pas à la hauteur d’une Valérie Lemercier. Un reporter de notre rédaction m’en a fait un résumé succinct. Service minimum rendu à Claude Chabrol, normal il détestait les Césars et en avait refusé un d’honneur de  crainte de casser sa pipe aussitôt. Les gagnants du jour sont Polanski, Beauvois, Leila Bekhti, Sarah Forestier et l’immense Michaël Lonsdale. Bravo à eux.

Au revoir Mam !…éphémère et piètre ministre des Affaires Etrangères. En démissionnant ce matin, n’oubliez pas, Madame, d’emporter avec vous votre mari (Pom).

A Gdabolite, le dictateur zaïrois, Mobutu, avait fait bâtir une villa avec barrage, piste pour le Concorde et centrale. Le dimanche, après la messe, il invitait à déjeuner 200 personnes de la ville à qui il distribuait des liasses d’argent à volonté. Le bon temps on vous dit !

…à toute !