Bilan 2ème Tour

Français, Française, mon P’tit Tétard, amis lecteurs d’un jour ou de toujours…bonjour !!!

François Hollande sera notre prochain Président de la République. C’est tombé comme d’hab à 20h sur nos écrans de télévisions, d’ordinateurs ou de téléphones. Enfin plutôt vers 16h mais bon, citer les journaux suisses ou belges peut entrainer une amende de la part de la Commission Electorale. Nicolas Demorand, taulier de « Libération », a fanfaronné 48 heures avant le 1er tour du 22 avril que le site du quotidien allait publier les premières tendances à 18h30, il a du se rétracter au vu du montant exorbitant (75000 £…démesuré !) de l’amende que le journal devait acquitter en cas de non-respect des règles de la campagne. Mais passons !…elle sont devenues obsolètes. C’est donc « Fraise des bois » (surnom infligé au nouveau président par Fabius il y a quelques années), pardon « Flamby » (il les a collectionné !), euh…François Hollande qui a été élu à 51,63%: 18.004.656 gars et filles (chiffres définitifs ) contre un 48,37% pour Nicolas Sarkosy (16.865.340 personnes). Ce n’est pas un raz-de-marée corrézien, ni une tempête hollandaise mais une victoire nette, suffisante et incontestable. 81% de la Méluche,  29% des voix de Bayrou (c’est tout ??!!?), ainsi que 14% de Marine Le Pen se sont reportées sur le candidat socialiste. Mais plus de  9.050.095 (19,65%) des électeurs se sont abstenus (colossale !!!) et 2.146.408 millions d’individus (4,66%) ont voté blanc ou nul. Pas glorieux.

Le nain a cru nous la jouer « candidat hors système » passant son temps à mentir, à se contredire, à promettre l’inverse de ce qu’il n’avait pas voulu en 2007, flirtant avec le populisme à coup de slogans gaulois, ringards et ridicules afin de ramasser la mise auprès de l’électorat lepéniste. Neuni cette fois-çi, ça n’a pas marché. Terminato Nico, c’est la fin du voyage « tu peux couper le son et l’image ! ». La guerre est ouverte à l’UMP. On rigole par avance des vacheries et des couteaux dans le dos que vont s’envoyer les Copé, Bertrand, Fillon, Hortefeux, Nadine, Rachida, Guéant, Riton (Guaino), Rama (qui n’est-pas-Ump-mais-quand-même-un-peu ), Luc Chatel, Nathalie Kosciusko-Morizet, François (Baroin) et les autres, ca va saigner !!!

François Hollande a triplement la pression pour ne pas (trop) décevoir ces électeurs déçus du sarkosysme et prêts la prochaine fois à rejoindre définitivement la Marine ou le camp de l’abstention. Prochain round les 10 et 17 juin pour les Législatives. L’heure est grave.

Héro(s)

Salut,

Que faire face à un fou sanguin et à un régime barbare et primate ?!!!? Qui n’hésitent pas à massacrer son peuple, à détruire une ville, Homs (en en rasant un de ses derniers quartiers insoumis, Bab Amr), à tuer, violer, déchiqueter des hommes, des femmes, des enfants. Bientôt un an que la contestation a éclaté en Syrie. Comment font les les syriennes et les syriens pour faire face quotidiennement à l’horreur ??!!?? Trouver à manger, se procurer du lait pour les nourrissons, boire de l’eau potable relèvent de l’héroisme pur et simple pour celles et ceux qui parviennent à en trouver…et à en donner et à en partager aux autres. Les médecins hurlent à la mort en voyant leurs blessés mourir fautes de soins et de médicaments qu’ils n’ont plus depuis des semaines (ils manquent de pansements, de seringues, d’antibiotiques, de compresses, de fil…).Les organisations  non gouvernementales demandent trois « corridors humanitaires » (du Liban, de la Jordanie et de la Turquie), sans l’aide militaire mais uniquement en respectant une trêve quotidienne de 2 heures des forces armées et des nombreuses milices syriennes. Refus de Bachar el Assed ainsi que de la Russie qui ne veut pas entendre parler d’un début d’ingérence dans quoi que ce soit.

Respect aussi aux rares journalistes, grands reporters et photographes occidentaux qui bravent l’interdit en venant sur place pour être le témoin d’une folie d’un régime totalitaire et solidaires avec les quelques journalistes syriens sur place qui tentent d’envoyer des images et du son (et des papiers coco !) vers l’occident. Déjà le grand reporter de France 2  Gilles Jacquier le 11 janvier, et avant hier le photographe français Rémi Ochlik et la journaliste américaine Marie Colvin (du « Sunday Times ») ont péri sous les tirs et les bombes, sans oublier la journaliste du « Figaro », Edith  Bouvier, blessée à la jambe qui demande sur You Tube  son rapatriement au Liban ainsi que le photographe britannique Paul Conroy, lui aussi blessé. Bravo à eux !!! Mais faut-il aimer son métier à ce point pour être prêt à laisser sa vie ??!!??

Sous la passivité « gênée et très timorée » (on croit rêver !!!!) des capitales occidentales, la Turquie accueille des milliers de réfugiés, s’active diplomatiquement en coulisses mais sans la France car ils sont en froid (because la loi sur la reconnaissance des génocides, dont celui de l’Arménie, a été voté par le parlement français). La France donc de son côté, sous l’impulsion d’Alain Juppé, va organiser aujourd’hui une conférence à Tunis avec une soixantaine de pays (dont la Ligue Arabe et les USA) pour tâcher de…de quoi ??!!!!? …tant que la Russie et la Chine maintiendront leur droit de véto au Conseil de Sécurité de l’ONU, cela relèvera de l’effet…d’un papillon ! Désolé Monsieur Juppé.

Candidature(s)

Salut les kids,

Ouf ! Ca y’est, c’est fait. Nicolas Sarkosy est officiellement candidat à la Présidentielle. Fin du suspens. Il l’a dit, hier soir, à Lolo Ferrari sur Tfone. J’en dormais plus. La campagne va enfin pouvoir commencer. «Oui, je suis candidat à la présidence de la République» , a-t-il déclaré, « parce que la situation de la France, de l’Europe et du monde (…) qui connaissent une succession de crises sans précédent, fait que ne pas solliciter à nouveau la confiance des Français, ce serait comme un abandon de poste ». WouaaaAAAAhhh c’est trop BeauUU ce que tu dis Nico !…hYper foOOrt !!! Transcendental !! Avec le ralliement  de Christine Boutin et celui du (très) probable Hervé Morin (surnommé par ses amis « yaourt à 0% »), la campagne de Sarko va se transformer en un typhon qui risque d’emporter tout ce qui ce présente devant lui. Gare à celui (ou à celle) qui sera sur sa route ! « J’ai une niaque d’enfer…Je vais me battre comme un mort de faim…On a sous-estimé Hollande…Je vais pas le laisser respirer. Ce sera trois idées nouvelles par jour. Il ne va comprendre ce qu’il lui arrive., et je vais le mettre en charpis. Avec tout ce que je vais lui faire, dans un mois, si on se rencontre dans un dîner, comme l’autre soir au Crif, il sera tellement groggy qu’il n’osera plus venir me serrer la main…. » (cf « Le Canard enchainé » du 15 Févier 2012). Toujours aussi humble et modeste le Nico. Tout en finesse et en délicatesse. Langage de guerrier, ça promet du sang et des larmes ! J’en suis déjà lessivé à l’avance. Allez ! rendez-vous au soir du premier tour, le 22 avril.