Municipales 2014 : gouvernement Valls 1, suite et fin…et tutti quanti…

 


Samedi 05 avril 2014:

Bernadette Chirac, 81 ans, réélue au conseil municipal de Sarran de Corrèze, a déclaré, entre deux toasts :

« Mon mari décline ; ma fille aînée, Laurence, est malade; ma fille cadette, Claude, m’empêche de voir mon petit-fils. Alors quand j’arrive ici (en Corrèze, NDLR), j’oublie mes soucis parisiens… »

Bernie, si tu en as trop gros sur la patate, n’hésites pas à appeler l’étasœur, tu sais bien qu’il sera toujours là pour toi.

« (Nanette va pas bien, est inconsolable et a le blues. Elle traine « un mal de vivre » que ses proches ne peuvent ou ne veulent (?) voir mais « …QUE PUIS-JE FAIRE POUR VOUS, MADAME, ET POUR LA CORREZE ??!!??? «  )

2237062-correze-bernadette-chirac-de-nouveau-candidate

7768065537_bernadette-chirac-candidate-a-l-election-cantonale-de-correze-recoit-le-photographe-de-l-afp-a-sarran-en-1979-aux-cotes-de-son-mari

1622057_ber-confiotes-chaumeil

7768065291_bernadette-chirac-au-volant-de-sa-voiture-en-mars-2004-en-correze-lors-de-la-campagne-pour-les-elections-cantonales

296008_l-ancienne-premiere-dame-bernadette-chirac-parle-avec-francois-hollande-au-conseil-general-de-correze-le-23-mars-2012

Parlons de nous, les français…

56%

d’entre les français trouvent que l’absence d’écolos au gouvernement est « une bonne chose »… Ah, que tu es vieille France, français; que tu ne vois pas plus loin que ton petit nez…

634054-passation-de-pouvoir-entre-cecile-duflot-g-et-sylvia-pinel-d-au-ministere-de-logement-a-paris-le-2-a

(la mère Duflot, les pères Canfin, & J.V. Placé, l’Orchestre Symphonique d’ EELV nous « les brisent menu », ne pensant qu’à leurs gueules et leurs petites carrières « de marquis de la 5ème République »…qu’ils se démerdent entre eux..exceptés Cohn-Bendit, Bové, Eva Joly (pas sur tout), Noël Mamère et quelques autres. La prise de conscience de l’Ecologie est VITALE POUR LA SURVIE DE LA PLANETE (et de ses habitants) mais doit être APOLITIQUE ET PRESENTE DANS TOUS LES PROGRAMMES DES PARTIS POLITIQUES DEMOCRATIQUES EN FRANCE ET DANS  LE MONDE)

 Une petite dernière affiche, pleine de légèreté, d’espoir et d’amour…

  en tournée dans toute la France !!! 10171857_286507234846923_1859165199_n

Vendredi 04 Avril:

11 H 20:        

Willem                                                                                                                                                                  ….c’est fait mon costaud !!!!!!!

BkXffkdCQAAC3RX

Lire la suite

Publicités

Bilan 1er Tour

Salut citoyens,

Contre toute attente, les deux finalistes pour le second tour sont: Hollande à 28,63 % et Sarko à 27,18 %. Dingue non ???…mais oui je plaisante !!! Le contraire aurait été étonnant. Il n’y aura pas de « 21 avril à l’envers ». Certes. Mais la Marine Le Pen est arrivée à 17,9% avec un frémissement en début de soirée à 20% dans les estimations de votes de certains instituts.Elle a fait mieux que son père en 2002 (qualifié pour le second tour avec à peine 17%). Y’a vraiment pas de quoi fanfaronner ! Des scores à plus de 20-21% dans le Puy-de-Dôme en Auvergne par exemple ( chez ce bon vieux Tétard !). On dit aussi que la candidate a fait, pour la première fois, un haut score chez les 18-24 ans, majoritairement des sans bacho ou des peu diplomés. Jean-Luc Mélenchon s’est pourtant donné de la peine pour venir à bout de la Marine réclamant régulièrement des débats contre elle et allant chercher des voix chez les ouvriers avec sa verve, sa rage et sa rogne. Peine perdue avec un petit 11,11% au final (les militants du Front de Gauche dépriment parait-il depuis dimanche soir).

Autre victime mais pas seulement du vote utile (Hollande) ou de protestation-contestation-désespoir (Le Pen), c’est François Bayrou. Un tout petit 9,13 %. Pour quelqu’un qui a rassemblé presque 7 millions d’électeurs en 2007 et qui est salué pour sa clairvoyance et son diagnostic de la crise annoncés bien avant tout le monde, c’est un échec.De stratégie et aussi de propositions. Trop dans l’énoncé de principes et de valeurs et pas assez dans le réel et le pragmatisme. Il a beau être l’homme politique le plus apprécié dans « les enquêtes d’opinions », il ne parvient plus à transformer sa popularité en vote. Nouvelle traversée du désert en perpective et en solitaire pour le béarnais.

Lunette verte ou rouge ou noire a échoué. Eva Joly est allée au casse-pipe sans ses troupes: 2,31 %. Pauvres Verts français ! Vous êtes immatures, désespérants et bien mesquins. Voter en masse au sein de votre mouvement pour une candidate de la société civile (une ex-juge) contre la méga-star de la téloche, Nicolas Hulot, et aussi peu la soutenir ??!!??…c’est faire preuve à outrance  de lâcheté et  de muflerie. Vous êtes des minables en ne pensant qu’à vos petites circonscriptions éventuellement gagnables en juin aux prochaines législatives. Désespérant. Je précise que je n’ai pas voté pour Eva Joly.

P.S.: 89.552 personnes ont voté pour Jacques Cheminade (0,25%)…des fous !

en vrac 106

Salut les kids,

Avant dernière semaine avant le 1er tour des élections, et d’ailleurs à ce propos, comment trouvez-vous les affiches de campagne des candidats ?

Etonnantes ? Déconcertantes ? Originales ?…bref du jamais vu ?

 

 

 

Celles-çi, sans être non-plus « le premier prix de l’Originalité et de la Créativité » ont au moins le mérite d’être claire et efficaces, non ?

…et celle-là dans un autre genre ?

Hollande à Vincennes, Sarko à la Concorde…and the winner is ?

 

 

 

 

 

 

Pas foutu les pieds au « Caveau de la Huchette » depuis au moins 20 ans !…et bah toujours aussi sympa et convivial !

…à toute à l’heure les loulous.

en vrac 105 // Spécial Claude Miller

Bonjour toi

Eva Joly est tombée d’un escalier à la sortie d’un cinéma, elle a vu  quoi ??… »Elephant man » ?

Ok,je sais, c’est facile

Après Rohmer, Chabrol, Corneau, Schoendoerffer,  Claude Miller rejoint le cortège funèbre des cinéastes français importants qui nous ont quitté ces deux dernières années.. C’était mercredi soir à 70 ans. Il n’achèvera  pas les finitions de son dernier film, « Thérèse D. », d’après l’oeuvre de François Mauriac, avec la Tautou et Gilles Lellouche. A la sortie de l’IDHEC, il croise François Truffaut qui en fera son directeur de production et deviendra « sa référence » jusqu’à reprendre un synopsis de celui-çi, « La Petite Voleuse » en 1988. Cinéma d’auteur aux confins du populaire et du romanesque flamboyant (je me lâche ce matin !), Claude Miller n’avait pas peur de se confronter aux stars du cinéma français: son « Garde à vue », en 1981, avec Lino, Serrault et la sublime Romy en témoigne. Dialogué au cordeau et « aux petits oignons » par un Michel Audiard très en forme, c’est un combat de coqs qui vous tient en haleine durant 90 minutes. Magistral ! Déjà son premier opus, en 1976, « Ma meilleure façon de marcher » témoignait d’une originalité dans son sujet (le harcèlement, le droit à la différence) en révélant Patrick Bouchitey au côté de Patrick Dewaere. Il avait le flair pour découvrir le talent caché chez des jeunes acteurs et actrices (y compris chez « les filles de » !). Si Charlotte Gainsbourg est devenue une grande comédienne (après sa courte expérience en 1984  sur le oubliable « Paroles et Musique » de Eli Chouraqui), c’est probablement aussi, un peu par « la faute » de Miller. « L’Effrontée », en 1985, a marqué une génération. « …la petite Charlotte » nous a ému aux côtés de Bernadette Laffont et Jean-Claude Brialy. Il en fit de même, en moins convaincant, avec Romane Bohringer dans »L’Accompagnatrice » en 1992. Cinéaste au gouts éclectiques (18 films dont un co-réalisé en 2099 avec son fils Nathan), il a adapté aussi bien Tchekhov (« La Petite Lili »), la romancière anglaise Ruth Rendell (« Betty Fichser… ») ou l’américain John Wainwright. Il ne parvint  pas à monter financièrement un « Nana » d’après Emile Zola. C’est un grand metteur en scène qui a beaucoup donné aux acteurs, techniciens et au public. Le cinéma français est en deuil aujourd’hui.

Présidentielle 2012

Salut les pioupious,

3 semaines. Nous sommes à 3 semaines du premier tour de la Présidentielle 2012 qui aura lieu le 22 avril. Alors qu’il serait intéressant d’ouvrir des débats thématiques avec 2 ou 3 candidats à la télé ou à la radio (pas plus car leur faculté d’écoute est très limitée), une règle imposée par le CSA l’interdit au nom de l’équité. Résultat on se fane 10 minutes de Jacques Cheminade au « Grand Journal » de Canal, barjot intégral qui veut aller sur la planète Mars et réouvrir une ligne de train à pneumatique conçue sous De Gaulle mais chantier arrêté en pleine campagne orléanaise (et n’est pas clair sur son anti-sémitisme supposé). Règle absolument débile qui n’est pas digne d’une démocratie. On a déjà assez de mal à s’intéresser à cette campagne et il a fallu que le CSA s’emmêle (déjà qu’il ne sert à rien celui-là !…il a voulu , en plus « faire son malin » !). A part ça, les dirigeants écologistes malmènent leur candidate (j’aurai été vous, Eva, il y a longtemps que je les aurais envoyé paitre !), de véritables gougnafiés qui ne pensent qu’à leurs petites carrières minables et à leurs éventuelles circonscriptions gagnables en juin. Sarko nous fait le coup qu’il n’a jamais existé avant, qu’il est nouveau et tout frais. Il y a eu, hier matin, une vague d’arrestations de personnes soupçonnées d’islamisme non modéré mais il jure que c’est une décision judiciaire et que cela n’a rien à voir avec la campagne. Non seulement, le président sortant ne manque pas de toupet (c’est son habitude) mais en plus il nous prend vraiment pour des truffes ! Hollande s’ésssoufle et feint de ne « pas voir » la Méluche qui s’y croit, se voyant « revivre » la campagne de Mitterrand de 1981. Poutou, représentant le NPA, quant à lui, est toujours content de passer à la téloche et parait « nager dans le bonheur » (comme dit de lui son pote Olivier Besancenot hilare: « Si Philippe est élu, et bah…on est pas dans la merde ! »).Heureusement qu’il y a la presse et que « Le Petit Journal » de Yann Barthès est là pour nous rendre le sourire. Il a même réussi à faire marrer Nathalie Arthaud, la candidate de LO. Cela relève de l’exploit…chapeau Monsieur !

en vrac 97

Salut les kids,

Alors ???!!??? Vous faîtes partie des millions de français bloqués par la neige ??? A la joie des n’enfants qui ne vont plus à l’école, du personnel d’EDf et de GDF qui font des miracles tous les jours en dépannant des milliers de foyers, aux bouchers qui ont jamais vendu autant de viande de boeuf pour mitonner un bon pot au feu ou une daube provencale.

La chanteuse américaine des années 80-90, Whitney Houston, n’est plus. Elle avait 48 ans. Ravissante et jolie poule à ses débuts, physique indescriptible à la fin. Trop de drogues et d’alcool (fais gaffe, Tétard !) . Peut-être ne sait-elle vraiment jamais remise de sa rencontre avec Gainsbourg, un soir de 1986, sur le plateau de Drudru à « Champs-Elysées », rappellez-vous:

SeurgGe venait de chanter « Vieille canaille » avec Eddy (qui se « reposait » en coulisse) et attendait tranquillement sur le canapé que Whitney Houston finisse de couiner sa daube (et oui…encore !). Seulement Gainsbourg, entre temps, était devenu Gainsbarre. Enorme tollé le lendemain en France et Outre-Atlantique, la chanteuse californienne en voulut « à mort » à Drucker qui fit « la tronche » à Gainsbourg qui se fit engueuler comme un petit garçon par le père Schmoll. Je voudrais pas dire mon cher Michel Drucker mais on s’en souvient encore tous, plus de 25 ans après. Allez pour clore cet tribute, souvenez-vous:

« Nous devons protéger notre civilisation ». « Contrairement aux socialistes, je pense que toutes les civilisations ne se valent pas ».

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, samedi 4 février, lors d’une intervention devant l’UNI, association d’étudiants proche de l’UMP et connue pour ses prises de positions radicales.

Juste un coup de gueule pour dire qu’Eva Joly est une femme courageuse et va vraiment au casse-pipe dans cette campagne des Présidentielles 2012 car elle n’a aucune reconnaissance et guère de soutien de son parti. Enfin surtout de ses ténors Cohn-Bendit , Bové (désolé les gars mais c’est la vérité), Mamère ou le carnassier Jean-Vincent Plaçé, tous obnibulés par l’accord passé avec le PS sur les législatives 2012. Sans oublié la diva et redoutable Cécile Duflot (alter-ego de Rachida Dati ?) qui s’en tape comme « le coquillard » et qui n’a qu’un seul objectif, c’est celui de son parachutage dans une circonscription parisienne (elle a d’ailleurs fort discrétement rencontré cette semaine, Bertrand Delanoé très « remonté » contre les Verts et contre la Duflot) afin d’être élue députée (et puis après présidente du Groupe Vert au Parlement…et puis ministre de chez pas quoi dans le prochain gouvernement…STOP !!!). La direction du parti en a même été à faire une étude discrète sur les conséquences de l’accent d’Eva Joly sur le décrochage des auditeurs ou  des téléspectateurs lors d’interviews: il aurait lieu entre 5 à 20 mn. Affligeant et honteux. Même François Bayrou l’a aussi regretté et a souhaité dire son estime à l’ancienne juge d’instruction.

…à toute à l’heure.