Pâques 2014 chez Tétard

OLYMPUS DIGITAL CAMERAVoilà un petit bout de temps que je ne vous avais pas donné des nouvelles de Tétard (Volcanique, mon Boss….) et pour tout vous dire, j’en avais vraiment pas envie et j’appréhendais même de le revoir. Ces derniers temps nous ne communiquions plus que par nos blogs et par sms éventuellement. Je le savais mal, luttant avec lui-même et son alcoolisme, toujours aussi destructeur et menant « une vie d’enfer » à ses rares proches. media_xll_5516803Alors comment il va le nain du Mont-Dore  ?!??…quand j’arrivai la veille de Pâques, Tétard avait déjà bien SONY DSC« commençé », l’haleine était chargée et le bide ventripotent. Il reluqua immédiatement les bières que j’avais ramenées et s’en ouvrit une aussi sec.. La vaisselle était pas faîte et je constatais une négligence certaine sur la tenue de ses vêtements (sans parler de l’odeur). Sa article_SALON-METIERS-BOUCHE-8femme (« la Foldingue du Bio !!  ) était partie se reposer quelques temps chez sa mère avec sa fille et manifestement Tétard le vivait mal plus que d’habitude.

alcoolismePas étonnant car la dernière fois que sa donzelle lui a fait le coup, il a fallu tout le bagou (à défaut de charme) de Tétard pour qu’elle un_nouveau_traitement_contre_lalcoolismeaccepte (une dernière fois) de revenir et de donner une dernière chance à leur couple. Mais là, c’en est trop pour la cocotte, DSC_0590elle est au bord de l’explosion et du précipice !!…et je crains qu’elle demande ces prochains jours le divorce et le partage de la vente de la chiotte familiale,des dvd et de la poignée d’euros que conserve Tétard  sur un compte en banque. Les années d’amitié qui nous unissent (unissaient ??), ne servent à rien. Tétard est  perdu et fini. C’est du gachis

Publicités

en vacances chez Tétard

6a00d83451b66369e20105357fba48970c-320wiRassurez vous, non je ne vous ai pas oublié. Promis. Juste une panne de sujets à évoquer ou à traiter, rajoutez à cela une flemme récurrente et quotidienne, une réflexion aussi pour faire évoluer mon blog (toujours en auvergne_940x705gestation et non terminée). Des vacances commencées début août du côté des alpes de Haute-Savoie, puis continuées dans le sud (oh con !) et un break en Auvergne. au retour  Chez ce bon auvergnevieux (et gras) de Tétard.

07192355_Des nouvelles de pépère ??? Une dizaine de kilos pris depuis notre dernière rencontre il y a un an. Un refus de se voir « en face » et de faire un bilan sur soi: qu’est-ce que j’ai fait pour en être là ? Et si je mangeais plus du poisson et des produits de la mer, je maigrirais ??? Ma femme miss-auvergne_71561_w460reviendrait ??? Mes enfants n’auraient plus honte ???…probablement Tétard. C’est sûr même, quoique pas suffisant. Il faut, mon p’tit bibendum, que tu poses TOUTES tes valises. Et elles sont grosses et très encombrantes en ce qui te concerne !!

alcoolisme_maxpppLes racines de son mal on les connait: un père polygame, partageant sa vie entre la France et l’Afrique. Une mère alcoolique incapable d’élever ses enfants, que la DDASS a confisqués assez 1594356_3_e83f_la-fromagerie-meunierrapidement. La suite est logique: menus larcins et bénins qui deviennent sérieux au fur à mesure de la croissance (très réduite) de Tétard. Le final de son ascension vers la délinquance étant le hold-up d’une fromagerie du côté de Montbrison en 1995. 7 ans ferme. Période d’enfermement qui aurait pu ouvrir à l’apaisement et à l’affinage mais dans sons cas ?…penses-tu ! …que dalle, rien, que nenni !! Content de lui et heureux comme une fourme.

lilliputien-11Dommage que le lilliputien s’obstine dans sa certitude en refusant un sevrage, un régime et une mise à plat sérieuse de son hygiène de vie. Ca ne peut venir que de toi Vermicelle du Massif Central !! Si tu continues dans cette voie, sache que tu finiras…SEUL !!!

Momo Pialat la tendresse

Maurice Pialat, l'amour existe...10 piges. 10 ans que Maurice Pialat s’est cassé. Le 11 janvier 2003. L’emmerdeur n°1 du cinéma français. Un « casse-couilles de chez casse-couilles » !. Jamais content. Eternellement insatisfait. Aimé et détesté tant par les
Janine Pialatacteurs, les producteurs ou les techniciens. Momo s’est fâché avec « son beauf » Claude Berri (ils ne se parlaient plus depuis…25 ans ??…30 ans ???), Berri qui a tout de même continué à prendre, auprès de Sylvie Pialat, des nouvelles de la santé de son pote jusqu’au jour de 7ac05a027c85e34cb3_jjm6i6wawsa mort . Momo s’est brouillé avec Jean Yanne (qui ne s’est pas laissé faire sur le tournage de « Nous nous vieillirons pas ensemble »). Il a même été foutu de NOUS-NE-VIEILLIRONS-PAS-ENSEMBLEcasser les liens affectueux qu’il entretenait avec Daniel Toscan du Plantier (qui a laissé une partie de sa santé sur « Van Gogh » et qui décéda 1 mois après Pialat en février 2003). Combien de techniciens ont été choisi par lui, viré (mais jamais directement car pas toujours courageux le garenne) puis rappelé (« …j’ai eu la chance de faire un Pialat 1/2″). Un vrai fouteur de merde B1041qui mettait un boxon et une zizanie sur le plateau et dans les relations humaines. Il adorait créer du conflit, trouvait 100 prétextes pour ne pas lançer le moteur (le jeu « mécanique » d’un acteur; un mouvement de figuration figé ou pas naturel; un accessoire inaproprié…). Une anecdote ? Tournage de policePOLICE_MoC_011« Police » dans un bistro du 19 ème ou du 20 ème parisien d’une scène de « fin de déjeuner tardif » entre Gégé-Anconina-Marceau et Pascal Rocard. L’accessoiriste « a dressé » une table avec reliefs dans les assiettes (des restes avec sauce….), verres mi-remplis, miettes sur la nappe…etc. Pialat gueule (« …c’est quoi cette merde !!!…. »), il tire la nappe et tout valdingue par terre ordonnant à trois personnes de 39443401-85f5-4374-be44-000000000297bouffer avec lui. Tout le monde a attendu (payé evidemment) que le Maître mange avec ses « invités » et qu’il soit satisfait de « sa table »: uniquement pour faire chier son monde et probablement gagner du temps car il n’a pas envie ou a la trouille de tourner ce jour-là. Son obsession ???…le réalisme, « faire vrai »: dans les situations, dans les dialogues, le tout avec des vedettes au milieu de la vie et avec du confort (les budgets étaient plutôt conséquents). Le trio de « Police » navigue entre vrais policiers, acteurs venus du porno et d’authentiques truands (qui connaissaient of course très bien les flics-acteurs). Ce mélange mettait en lévitation couv_pialatMomo. le faisant atteindre le nirvana voir l’orgasme. Pervers, manipulateur, séducteur, généreux, drôle et cultivé, à l’aise avec les ouvriers comme avec les bourgeois,  fils (garçu) de paysans auvergnats du Puy-de-dôme, il était encensé par les Maurice Pialatintellos mais il le récusait. Ses succès réguliers en salle et ses prestations télévisuelles faisaient de lui « un bon client » et un cinéaste connu du grand public que l’on peut considérer comme tumblr_m2y8p8yNpt1qhbm6xo1_500populaire. Il adorait provoquer et « se faire passer pour une victime » comme le témoigne sa prestation lors de la remise de la Palme d’Or qu’il a obtenu en 1987 pour « Le Soleil de Satan » sous les sifflets (« …puisque vous ne m’aimez pas, et bien sachez que je ne vous aime pas ! »). Combien de conflits provoqués par sa mauvaise foi et son caractère de cochon ?!? Combien de personnes fachées inutilement à jamais avec Momo ?!? Daniel Auteuil raconte qu’il a travaillé 8 mois sur le rôle de Van Gogh et qu’au cours d’un déjeuner de travail, Pialat l’a poussé à « bout » afin qu’il explose de rage. Auteuil quitta effectivement le resto loulou-1980-tou-02-gfuribard. Sentence du cinéaste: « …Làtellurikwaves-vip-blog-1326046328, il a été bon. Pour une fois« . On connait la suite, c’est Dutronc qui a endossé le costume du célèbre peintre et a obtenu van_gogh_1990_portrait_w858un César pour ce rôle. Le seul acteur qui trouvait grâce à ses yeux, c’était son potos Depardieu. Ils s’adoraient et s’étaient bien trouvé. Gégé naviguait et se sentait très à l’aise sur le plateau, décriptant avant tout le monde ce que souhaitait Pialat et mettant une ambiance « de feu » afin de décontracter l’atmosphère. L’acteur pleure toujours lorsqu’il évoque la complicité qu’il avait avec son ami. Il faut reconnaître que les films « Loulou », « Police »; « Sous le soleil de Satan » et « Le Garçu » ont été important dans la filmographie de Gégé bien que garcu-1995-tou-01-gpour ce dernier film, Pialat très malade, le résultat donne un sentiment « d’inachevé ». Mais  Momo reste et restera un des rares cinéastes européens qui a su capter l’innocence et la sincérité  d’un enfant ou d’un adoslescent (avec 19243921.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLuigi Comencini; François Truffaut; Claude Miller, peut-être Claude Pinoteau ?…), que ce soit le gamin l_enfance_nue,1turbulent de « L’Enfance nue » (avec mémère et pépère), son fils Antoine  tout aussi pia2remuant et plein de vie dans « Le Garçu » ou la jeune fille solaire d‘ « A nos amours », Sandrine Bonnaire. Je n’oublie évidemment pas le imagesfeuilleton que Pialat a réalisé pour la télévision, « La affiche_Maison_des_bois_1971_1Maison des bois » où le réalisateur interprète l’instituteur. La-R-gle-du-jeu-still-001L’aisance des 4065-La-Belle-Equipeenfants, qu’a su mettre en confiance, Pialat est étonnante. C’est son secret et « sa marque de fabrique ».Le naturalisme ?….peut-être. Certains de ses films rappellent le ton libre de « La Grande Illusion » ou de « La Règle du jeu » de Jean Renoir. Celui aussi de « La Belle équipe » de Julien Duvivier. Il sait 0000215_gal_002_medfilmer les silences: la scène  dans « La Gueule ouverte »entre Philippe Léotard et sa mère en écoutant un disque de musique classique est extraordinaire. Il se passe de longues minutes où Léotard clope, sert du café la-gueule-ouverte-4624_L.jpgà sa mère, se gratte les cheveux,la fait rire, regarde le plafond, peu de dialogues mais il se passe quelque chose de magique. Fantastique.

passe-ton-bac-d-abord-aff-1-gSes films traversent les époques (excepté peut-être pour « Passe ton bac d’abord ») avec des dialogues incroyablement modernes et font de Pialat un cinéaste unique et un modèle pour de nombreux réalisateurs actuels et probablement futurs.

16352P.s.: une exposition sur Maurice Pialat a lieu à la Cinémathèque 16518Française jusqu’au 7 juillet 2013. Au menu: des toiles et des dessins peints par le cinéaste; des correspondances (dont une lettre adressée à Richard Anconina); affiches…

Législatives 2012: Bilan 1er Tour

Salut les kids,

Retour sur le scrutin de dimanche où l’abstention fut de 42,77 %…un record ! Pas glorifiant pour une vieille démocratie où presque 20.000.000 d’électeurs (sur les 46.083.260 inscrits) n’ont pas  daigné ou n’ont pas (plus) eu envie de voter. Tragique ! Pas de quoi fanfaronner sur les plateaux de télé ! Il n’empêche que je continue à penser qu’il faudrait rendre le vote obligatoire et reconnaître les votes blancs (comment ???…aux constitutionnailstes de faire des propositions).

Pour commencer et mettre fin au suspens insupportable: Cindy’Lee et Christiane Chavane, 2 candidates dans ma circonscription (la 7ème parisienne) ont fait respectivement 0,51 % (224 personnes) et 0,16 % (70 votants), c’est peu mais courageux -(quoique…y’a pire comme bravoure !). Le Mélenchon s’est bien ramassé face à la Marine avec 21,48 %. Il est même en troisième position. Tout ça pour ça, tout ce barouf pour si peu ! Ah elle pouvait claironner la blonde !…elle est pas prête de fermer son clapet à Hénin-Beaumont ou ailleurs !! Dans les choux aussi François Bayrou. Mal même !…très mal ! Avec seulement 23,63 % et devancé par la PS (qui aurait pu quand même lui faire une fleur), il est talonné par un candidat UMP qui porte 21,72 %. Lui qui est élu député des Pyrénées-Atlantiques depuis 1988, il risque de perdre son dernier mandat et peut-être arrêter la vie politique (fort probable pais pas impossible). Triste fin pour quelqu’un qui avait su rassemblé quasiment 7 millions d’électeurs à la Présidentielle de 2007. La politique est un jeu cruel.

Manman Royal va guère mieux où elle croyait être parachutée dans une circonscription peinarde (32,03 %). Et non, perdue. Un horrible méchant dissident socialiste (Olivier Falorni) maintient sa candidature et la talonne de quelques points (28,91 %). Ohhh le méchant !!!…le vilain pas beau ! Il vient de recevoir, ce soir lundi, le soutien de l’UMP local.

Concernant les 2 poissardes de l’UMP en région Lorraine, Nadine Morano et Valérie Rosso-Debord, elles sont toutes les deux en ballotages défavorables (34,33 % et 33,57 %) et la première a appelé les électeurs du Front National à voter pour elle car Nadine ne voit pas de différences entre les deux programmes (bien voyons !!). Le fameux front républicain est officiellement demandé par Tantine Aubry (ce matin sur Inter) mais la réciproque n’est pas de mise à l’UMP, au vue des déclarations de son secrétaire général, Jean-François Copé (la décision officielle du parti vient de tomber: pas d’alliances avec le PS, ni avec le FN) . Toujours dans la même région mais en Moselle, Aurélie Filippetti , ministre de la Culture et de la Communication, est finalement plutôt en mesure de l’emporter au second tour (43,51 %).

Pas de loup à priori pour les ministres du gouvernement Ayrault. Celui-çi passe les doigts dans le nez avec une re-élection  à 56,21 %, tout comme Delphine Batho avec 53,18 % (Deux-Sèvres: 2ème…l’ancienne circonscription de Ségolène qui doit s’en mordre les…) Manuel Valls à 48,60 % (Essonne: 1ère), Cécile Duflot à 48, 74 % (Paris: 6ème), Pierre Moscovici devrait y arriver aussi (40,81 % – Doubs: 4ème).

Pas franchement terrible, en revanche, pour le père « bonsoir c’est Jack ! ». Un petit  37, 50 % dans la seconde circonscription des Vosges où il a été parachuté. Il faudrait songer à arrêter Monsieur Jack Lang, vous avez été gâté par la vie politique française. Pas terrible non plus pour Xavier Bertrand. A peine 38,89 % dans son fief de Saint-Quentin (Aisne: 2ème). Va falloir en serrer des louches et manger du graillon cette semaine pour conserver votre fauteuil de député.

C’est terminé en revanche pour Rama Yade. Eliminée dés le premier dans la 2ème circonscription des Hauts-de-Seine: 13,84 %. Peut être va-t-elle ouvrir une boutique de fringues ou être recrutée par une firme au service « Relations publiques & Communication ». Je n’ai pas envie de faire le gros lourdeau machiste des familles mais l’ouverture de Sarkosy entreprise en 2007 a fait pschitt de chez pschitt ! Beaucoup d’esbroufe et finalement à l’arrivée…du vent !

Dans la circonscription de Tétard dans le Puy-de-Dôme (la 5ème), André Chassaigne, pépère du Front de Gauche très apprécié à l’Assemblée, est en tête avec 41,15 %.

C’est pas gagné non plus pour le parachuté et jamais élu Claude Guéant à  Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine: 9ème). Un petit 30,41 %. C’est un métier Monsieur l’ancien ministre de l’Intérieur, il faut des des convictions à défendre et aussi aider des quartiers et ses habitants, même si Boulogne n’a jamais vraiment connu la misère. Mais il y eut du temps de la splendeur de l’usine Renault sur l’ île Seguin beaucoup d’ouvriers qui y résidaient. Pas gagné non plus pour Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) en ballotage (pas super) favorable dans la 4ème circonscription de l’Essonne: 39,46 % au premier tour.

Le Front National (pardon « le Rassemblement bleu Marine ») est présent au second tour dans 61 circonscriptions ( 32 triangulaires et 29 duels dont 20 face à la gauche). C’est mieux qu’en 2007 mais moins bien qu’en 1997 (mais c’est toujours trop !). Y aura-t-il à nouveau des députés FN élus (comme en 1986 et Jean-Marie Chevalier en 1997) ? Marine Le Pen dans la 11ème du Pas-de-Calais ? Sa nièce Marion Marechal-Le Pen (Vaucluse: 3ème) ? l’avocat Gilbert Collard (Gard: 2ème) ?  Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône: 2ème) ? Charlotte Soula (Pas-de-Calais: 12ème) ? Beaucoup d’élus UMP et de ses électeurs n’ont aucunes craintes de s’allier avec le FN. C’est pas les dirigeants UMP qui vont leur faire peur avec leur décision courageuse, prise hier, d’appliquer le principe du « ni ni ». Le Front National est définitivement installé dans notre territoire et risque de bien pourrir la droite républicaine, modérée et centriste durant de nombreuses années. Pas de quoi s’en réjouir.

Il était une fois l’Auvergne, Tétard et sa (toute) petite vie

Petite vie….et encore je suis gentil. Triste, banale, normale comme la souhaiterait François Hollande. Sans ambitions, sans grandeurs et sans projets « de vie et d’avenir » pour lui et ses femmes: son épouse Latiatia « bien barjot-bio », et sa fille  Anasthasie qui-se-débat-comme-elle-peut-la-pauvre-tchiotte dans l’indifférence générale. Content de lui (comme toujours), Tétard Volcanique a décidé d’entrainer sa progéniture dans ce qu’il croit être une nouvelle aventure créative: la conception de figurines en tous genre en PlayMais. « Play…QUOIII  ????…KézakoOOOO ???!??? « . Et bien c’est la même chose que les PlayMobil mais avec du maïs…mais vous allez me dire…« si la compagne de Tétard Volcanique est bio c’est donc avec du maïs…bio ???? « ….et bahh nonnNNN !!!! Perdu. C’est du bon maïs de merde issu de la firme voyoucrate Monsanto !!! Le couple n’en est plus à 15 contradictions près (la liste en est pleine !). Donc ça modèle sec à leurs moments perdus: des animaux, des fourchettes, des couteaux biensûr (c’est la spécialité de leur ville)….jugez par vous même, ça pète pas trois pattes un canard mais l’important, encore une fois, c’est que Tétard soit heureux (ou croit l’être).

Autre exemple qui aurait pu être une bonne idée mais qui s’est avéré être un cauchemar, est la proposition que Tétard a faite à sa femme pour ressouder leur couple qui part à vau-l’eau: une ballade pédestre en campagne. Latiatia trouva l’idée belle, généreuse et déclara délicatement:  » bah comme ça toi et étasoeur…ça vous fera maigrir ! « . Conforme à ses principes « à la noix » de « folle du bio, des oiseaux, des légumes, de la préservation de l’écosystème en général et de l’installation obligatoire de poubelles à piles dans tous les supermarchés de France et de Navarre en particulier ». Elle ressortit aussitôt un vieux guide poussiéreux, « Les 50 plus belles ballades d’Auvergne à pied, à cheval et en voiture SimoOOne ! « , offert par son père pour sa naissance. Elle nous choisit un parcours de rando de plus de 3 heures autour d’une charmante bourgade du Puy-de-Dôme dénommée Sermentizon. A peine arrivées sur le départ du circuit, Latiatia et Anastasie s’aperçurent qu’elles étaient en claquette et que c’était peut-être pas l’idéal pour crapahuter en montagne. Je soulignais leur professionnalisme et prit une volée d’injures  de la part de Tétard’s woman. Je présageais déjà une mauvaise ambiance et voulais rentrer dare dare à Paname. Après l’aller-retour de Latiatia à son domicile, nous débutâmes enfin notre marche avec plus d’une heure sur le timing. Tétard, stréssé, avait déjà mangé tout le saucisson et vidé un demi pack de bières chaudes (bonjour l’aventurier !).

Coup d’oeil à ma montre (la même que celle d’Indiana Jones): 15h45. Je précise que l’ainé des gnômes, Léopold (quel prénom !) et sa bru, nous ont rejoint. Pour tout vous dire, le fiston n’a pas fait une marche à pied depuis 15 ans, vous imaginez sa motivation. Démarrage donc en douceur, Tétard vacille légèrement, la bibine faisant son effet. Un pélican au loin décolle, Latiatia pousse un cri de joie, Tétard sourit en voyant sa femme enfin radieuse.

Toute la ménagerie défila sous nos yeux: un éléphant, 2 hippopotames (on se serait cru à Thouarie !); des libéllules (« regarde étasoeur comme elles sont mignonnes !!!! » gazouilla Latiatia), des grenouilles, des poissons-je-sais-plus-comment-déjà-ils-s’appellent,. des arbres fruitiers, des arbres arrachés (« tu sais étasoeur, on a subi une tempête il y a 15 jours »), des chiens gentils, des vaches à l’arrêt, des chevaux,des chiens excités, des autochtones qui nous ont remis dans le droit chemin. Et oui…figurez-vous que l’apothéose fut de nous perdre en plein champs d’élevage de pintades. Une Latiatia en décomposition relisant et relisant sa carte de merde; une petite fille en pleurs (comme le chante Nougaro), un Tétard dépassé par les évenements et votre serviteur qui essaye calmement de retrouver le chemin (« …des CaAAAthédrales !!!!! »). Latiatia pleurait et pleurait (« …nous sommes perdus…on a raté Les Portes (un sous-hameau)…qu’est-ce que l’on va devenir ???…tu veux pas sortir ta boussole étasoeur…s’il te plait ? »), Tétard était mal. Voilà une occasion où il aurait pu être héroïque, dévoiler un côté positif , faire le bien et redorer son blason. Penses-tu !…il a été minable de chez minable  ! Fallait le voir en train de sortir son portable à 3 sous, tachant d’appeler on ne sait pas trop qui ??!!!??? « …heuuuuuhhh j’ai pas de réseau «  gémit-il. Pauvre pomme tiens ! On est pas déçu depuis que l’on t’a rencontré toi ! Un vrai poème ! J’espère que cela va quand même s’arrêter un jour ! Bon Dieu bon Dieu de Bon Dieu !!! Etre marié et père de 2 enfants et avoir un comportement aussi minable mais…ça relève de l’irresponsabilité !!??! Et en plus, ça mange, ça boit, ça chipote en vivant « au crochet » de la société. Tu sais quoi Tétard ???….disparez !!! C’est le plus grand service que tu peux faire pour tes proches et tes (quelques encore rares) amis. Priez pour lui.

Il était une fois Tétard Volcanique 2

Salut les poilus,

Pour tenter de comprendre et d’analyser le comportement « anormal » de Tétard Volcanique, frisant parfois la schizophrénie ces dernières semaines, il est peut-être temps, en ce début d’année, que vous sachiez enfin LA Vérité. Un épisode peu glorieux dans sa vie mais probablement à l’origine de son tempérament atypique et déroutant.

En effet, petit, 2 fois l’ année, je me rendais en Auvergne voir une partie de ma famille. Un jour d’hiver, particulièrement froid, nous rendîmes visite à une famille présentée comme amie. La GS familiale, remplie à ras-bord de boissons et de denrées de premières nécessités, eut un mal fou à monter un chemin enneigé et crevassé. Intrigué par cet accès accidenté, digne d’un roman des « Club des 5 », je vis au loin une batisse, en quasi ruine où sortait de la cheminée branlante une vague fumasse. En s’approchant, la porte s’ouvrit et quelle fut ma surprise de découvrir un homme tout poilu étant plutôt proche du singe que de l’humain. Le parisien que j’étais en est encore tout  « remué » à l’évocation de ce souvenir (d’autant plus quand je revois le film « La Planète des singes »). Des cris de femmes se faisaient entendre. Nous pénétrâmes dans la pièce principale à l’invitation de Greystoke. Et là, un spectacle « hallucinant » se présentât à moi: encore des hommes-singes, des femmes-à-barbe (beaucoup), un feu de 
cheminée où un ragout mijotait dans une vieille marmite et et et, un gamin, sans poils, qui tenter de jouer avec des allumettes au milieu de cette ménagerie. Une femme, à la forte poitrine, hurla que l’on aille jouer ailleurs. Nous suivirent l’enfant à travers une percée dans un mur qui nous amena dans une « grange-étable » où un établi, quelques jouets et un petit lit faisaient office de meubles: cet enfant, frêle, timide et palot est ce Tétard Volcanique que je me fane tous les jours depuis 2 ans en tant que patron de presse.

Je ne sais pas si cet épisode, peu glorieux dans la vie de Tétard, explique et pardonne « tout, » mais en tout cas, sachez-le, amis et fidèles lecteurs, cette révélation me soulage et « me libère » d’un poids certain.