en vrac 128 – spécial Pierre Mondy

Salut les loulous,

« en vrac » est en deuil et sera principalement consacré au décès de Pierre Mondy.

Pierre Cuq, né le 10 février 1925 à Neuilly-sur- Seine, dit Pierre Mondy est donc mort hier matin à 87 ans. Plus de soixante de carrières: sur les planches, au cinéma et à la télévision en tant qu’acteur ou à la mise en scène. Il est parti rejoindre ses potes Serrault, Poiret; Maillan; Lamoureux, Simone et Montand. Il a tourné avec Jean Becker (« Rendez-vous de juillet »); Abel Gance (« Austerlitz » où il interprétait Napoléon); Henri Verneuil (« Week-end à Zuydcoote » avec son pote Belmondo); « Yves Robert (« Bébert l’omnibus »; « Les Copains ») ou Molinaro (« Le téléphone rose »). Il a mis en scène au théâtre  « Oscar » avec de Funès; « La Cage aux folles » (jouée durant des années dont cinq par Poiret et Serrault); « Lily et Lily » avec Jacqueline Maillan; « Le Dîner de con » que Villeret jouera 3 ans et demi; des Feydeau…et j’en passe et des meilleurs !! J’ai eu la chance de travailler avec lui sur 2 épisodes des « Cordier, juge et flic » pour Tf1 (série qui dura 13 ans) et ai pu apprécier sa grande culture (notamment sur le jazz et le polar), sa gentillesse, son humour taquin et un sens incontestable du rythme. Combien de fois a-t-il sauvé une scène extrêmement mal écrite et pas crédible en proposant d’inverser une réplique où d’y caser un silence. Très soucieux de ses partenaires, il avait le sens de la troupe et en était le meneur s’en la ramener. Très populaire, pour entre autres, la série « La Septième Compagnie » de Robert Lamoureux, il a cotoyé régulièrement les succès voir les triomphes. Je resterai sur ce souvenir: je le ramenais en voiture chez lui, du côté du Trocadéro, le pianiste Oscar Peterson passait sur Jazz à Fip, Pierre Mondy m’en parla durant tout le trajet me conseillant tel album à écouter. Grande classe !!! Tchao Pierrot.


en vrac 127

Hello les p’tits loups,

C’est dimanche et avant de savourer votre délicieuse cote à l’os, vous avez le choix entre: aller à la messe,; être au bistrot avec vos potes (en attendant que manman sorte de l’église) ou lire « en vrac » qui peut faire office de bible.

On appelle cela le « Hollande bashing »: expression qui désigne la multiplication de titres ultra-critiques à son égard (« Le Point » ayant décroché la médaille d’or depuis le début de l’été !). Sarko l’avait expérimenté aussi, mais plus tard en janvier 2008. Ici, c’est du jamais-vu. Pas d’état de grâce. François Hollande doit réagir, « bouger », proposer pour reprendre la main. Aplpliquer son programme ne suffit pas. Il donne, ce week-end, un interview dans « Le Monde » et sera l’invité exceptionnel de Claire Chazal ce soir durant 25 minutes. Attention de ne pas « attraper la Sarkoiotte aigue ».

Pour leurs cinquante ans de carrière, les Rolling Stones enregistre un nouvel album (principalement des reprises à l‘exception de 2 titres inédits) et donneront deux concerts, en novembre, à l’« O2 Arena » de Londres, et deux au « Barclays Center » à New York pour la coquette somme de 25 millions $…oups !…à y réfléchir, je vais peut-être faire rock star, moi !!

…à toute à l’heure.

en vrac 125

Salut les kids,

« en vrac » est à la bourre du à un week-end surchargé et loin de toutes connections.

Arnaud Montebourg va encore se faire des potes après sa déclaration sur BFM concernant l’énergie nucléaire qu’il considère comme source d’emplois, de garanti d’indépendance et donc amené à se déployer à l’avenir. Je souhaite du bon plaisir à François Hollande et à Jean-Marc Ayrault pour calmer les Duflot, Noël Mamère ou Eva Joly. Monsieur le Ministre, vous devriez savoir qu’il y a un minimum de solidarité à avoir par rapport à ses partenaires et aussi par rapport à l’accord politique signé entre Le Parti Socialiste et les Verts. Quelques couacs comme cela et vous risquez de repartir fissa dans votre Saône et Loire préférée.

« Expendables 2 » est à peine sorti qu’un troisième opus est déjà dans les tuyaux…Tétard doit jubiler !

J’ai vu le second volet. Meilleur à mon avis que le premier. Bien réalisé, plus pêchu, sans quasi temps de mort et avec surtout plus d’humour.  Par contre, les effets spéciaux numériques des flammes sont râtés et Schwarzy est décidément un très mauvais acteur. Plutôt une bonne surprise. Pour amateur de steak tartare et d’os à moelle.

Bonne semaine.

en vrac 124

Salut les baltringues,

« en vrac » se maintient et garde le cap malgré les crises, les guerres ou les attaques de requins.

The King est mort il y a 35 ans (le 16 août 1977). Que dire sur Elvis ? Qu’il continue à enchanter des générations de tous pays et de toutes origines. Quelques chiffres ?? Un milliard de disques vendus (dont 700 millions de son vivant ). Plus 1 156 concerts donnés aux États-Unis et seulement trois au Canada (VancouverTorontoOttawa en 1957), jamais en Europe (seulement une apparition au Moulin Rouge lors d’une permission). Il était quasi résident à l’année à Las Vegas où il y a donné 525 spectacles. Il a tourné dans 31 films en 8 ans (c’est pas ce qui restera de son oeuvre) et a été le premier chanteur à donner un concert à HawaÏ (le 14 janvier 1973) resransmis par satellite. Da maison, Graceland, à Memphis se visite comme on va en pélerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Bourreau de travail (il s’y est usé), des compilations entières d’inédits continuent à sortir régulièrement. Keith Richards le considère « comme le premier chanteur blanc à chanter comme un noir », Elvis a en tout cas, à défaut d’éradiquer la ségrégation aux Etats-Unis, probablement contribué à l’atténuer. Il reste avec Michael Jackson et Marilyn le plus gros vendeur post-mortem. Amen !

2 ans de travaux forcés pour avoir « osé » chanter une chanson se moquant de Vladimir Poutine, On croit rêver !!!! En 2012 ??? Ce Poutine est décidement un sale type qui mériterait de finir dans un camp en Sibérie avec son pote Bachar el Assad. UNE HONTE.

Tétard est en deuil. Le réalisateur Tony Scott (frère de Ridley) s’est suicidé hier en se jetant d’un pont, à l’âge de 68 ans. Rappel que sa filmographie comporte Top Gun» (1986); «Jours de tonnerre» (1990),«Ennemi d’Etat» (1998) et «Spy Game – Jeu d’espions» (2001), avec Robert Redford…quelques chefs d’oeuvres inoubliables !

…à toute !

en vrac 123

Hello les aoûtiens,

« en vrac » est à la bourre et je tiens à dire que j’emmerde mon Boss pour ses remarques « à trois sous » qui ne font rire que sa toute petite personne et n’a aucun effet sur moi.

Michel Polac est donc mort cette semaine le 7 août à l’âge de 82 ans. L’écrivain- journaliste-réalisateur de films (si si)-polémiste-emmerdeur a crée, entre autres en 1955, à la demande de Jean Tardieu « Le Masque et la Plume« . Magazine public des lettres et du théâtre, la première eut lieu le dimanche 13 novembre. Animé d’abord par Polac et François-Régis Bastide., il perdure toujours aujourd’hui, sur France Inter le dimanche vers 20h, sous la houlette de Jérôme Garcin. Le magazine s’est depuis 30 ans ouvert sur l’actualité cinématographique. Michel Polac était un intellectuel, un homme de grande culture, très ouvert, curieux de tout et un véritable amoureux des livres venus de tous horizons. Il a su, à l’occasion de l’élection de François Mitterrand en mai 1981, proposer à la Une, un magazine d’informations et de débats, en direct le samedi soir peu avant 22h.Son nom: « Droit de Réponse ». Foires d’empoignes lors de revues de presse « fumeuses », coups de gueules célèbres de Cavanna ou de Siné, provocations de Gainsbarre et de Coluche, sarcasmes et malices de Bedos et Desproges (avec Sheila ??!!!??), coups de théâtre orchestrés par des groupes d’extrême droite, Polac a fait de son émission, une tribune ouverte et libre à tous ceux se sentant censurés durant les années giscardiennnes. Outre les polémiques et les provocations, le journaliste a su traiter des sujets divers comme les taxis, la santé ou interviewer « sans concessions » l’animateur-producteur-comédien-chanteur lyrique Jacques Martin. L’émission continua 6 ans jusqu’à la privatisation de la chaine concédée à Francis Bouygues qui vira Polac au bout de 3 émissions. Le journaliste continua d’écrire des chroniques à « Charlie Hebdo » et chez Ruquier sur France 2.

Allez…un coup de gueule à la Polac ! Ce que je craignais est arrivé: le studio d’animation Pixar s’est fait complètement « cannibalisé et siphonné » par sa maison-mère Walt Disney. Son dernier opus estival, « Rebelle », est sans surprises, pauvre en gags, ‘histoire « déjà vue » et peu d’invention dans le dessin. C’est un produit formaté (bonjour les chansons « à la noix » !), sans saveur, sans personnalité (bonjour « les emprunts » à Miyazaki ! ) et très très vite oublié. Fini…dommage.

Jeudi 16 août sera le jour des 35 ans de la mort d‘Elvis…amen !…à moins qu’il ne soit toujours vivant ?…who knows….bye !

en vrac 122

Salut les kids,

Spécial « en vrac » anniversaires en ce premier dimanche aoûtien.

Norma Jeane Baker, plus connu sous le nom de Marilyn Monroe, s’est donné la mort il y a tout juste 50 ans aujourd’hui. C’était le 5 août 1962 à Los Angeles. 36 ans. La pauvre. Elle qui fut considérée (et peut être encore aujourd’hui) comme la plus belle femme du monde, qui affola tant d’hommes, si affriolante et pulpeuse, sensuelle, tendre et gentille (…bon j’arrête), la Marilyn…la subIMMMe Marilyn n’a pas été heureuse. Ballotée et malmenée par les frères Kennedy, humiliée et violentée par Sinatra et sa sinistre bande italo-américaine (elle se faisait consoler par Dean Martin qui impuissant tâchait de lui faire retrouver le sourire), une probablement belle histoire d’amUr avec Montand mais perdu d’avance car Simone « veillait au grain », bref la Monroe a sombré dans la dépression et la trIstesse. Restent des films (« Certains l’aiment chaud » et « Sept ans de réflexion » de Billy Wilder qui l’aimait beaucoup malgré ses retards démentiels et ses crises de larmes; « Niagara » d’Otto Preminger; « The Misfits » de John Houston; « Le Milliardaire » de Georges Cukor…), des chansons et des photos qui perpétuent la légende. Je pense à vous Madame.

Je passe du coca light mais Henri Grouès, plus connu sous le nom de l’Abbé Pierre, aurait eu lui 100 ans aujourd’hui. Né à Lyon le 5 août 1912, le fondateur d’Emmaüs (1947) aurait toujours de quoi, en cette année 2012, d’être indigné et révolté. Comme il le fut par son appel  un soir de 1954 sur Radio-Luxembourg. Toujours plus de sans-abris et de précaires qui ne permettent pas à des centaines de milliers de personnes de se loger, manger, laver dignement et correctement. Ce n’est plus la France d’après-guerre qu’il fallait reconstruire mais une extrême pauvreté provoqué par des licenciements abusifs décidés par des actionnaires trop gourmands, par des sites industriels délocalisés dans les pays de l’Est, dans le Magreb ou tout simplement fermés. Les marchés financiers continuent d’asphyxier  des Etats et leurs banques comme la Grèce, l’Espagne ou l’Italie. Vous auriez largement de quoi être en colère contre les gouvernements successifs depuis votre décès en janvier 2007. Les coups d’éclats spectaculaires de Droit au Logement ou des Indignés n’y changent rien, malheureusement, et ce n’est pas la loi Dalo (Droit au logement opposable), voulue et décidée par Jacques Chirac en mars 2007, qui a changé la donne car elle n’est peu aplpliqué pour causes de volontés politiques. Désespérant.

C’est dans quel film, mon P’tit Tétard ? ….on va voir si il est bon le cinéphile auvergnat.

….bonne semaine.

en vrac 121

Salut les p’tits gars et les pisseuses,

« en vrac » revient imperturbablement tous les dimanches avec toujours le même plaisir et un bonheur intact à l’idée de vous retrouver (quel démagogue !).

A quoi sert vraiment Arnaud Montebourg ? On est en droit de se poser la question, d’être extrêmement sceptique sur la réussite de sa mission. Je rappelle que l’élu de Saône et Loire est ministre du Redressement Productif (sic !). Qu’est-ce que c’est que ce machin ??!!?! Un « truc qui sert à rien mais qui coute beaucoup d’argent » comme dirait Coluche. C’est un poste voulu et crée par François Hollande pour remercier Arnaud Montebourg de son soutien au second tour des Primaires Socialistes et donner raison à son discours patriotique et anti-délocaliste. Certes le gouvernement ne peut pas faire autrement que de se montrer exemplaire et ferme face aux destructions d’emplois et aux fermetures de sites industriels. Comme Sarko le faisait auparavant, Montebourg tonne, menace, convoque les pdg des grandes entreprises (genre Philippe Varin, taulier de Peugeot), les sommant de revenir sur leurs choix de licencier, quitte à ulcérer le Medef et les chefs d’entreprises. Mais pour obtenir quoi ? Est-ce que la famille Peugeot (qui vit en Suisse pour certains de ses membres) va revenir sur leurs décisions de fermer les usines d’Aulnay-sous-Bois et Rennes. Les hauts fourneaux de Florange vont-ils redémarrer ? Montebourg fait du vent et de la com. Je suis désolé de le dire mais il est malheureusement impuissant. L’Etat a déjà beaucoup de mal à infléchir une politique managériale d’une entreprise dont il est actionnaire (genre Air France ou Renault) alors Arsenal Mittal, Bouygues, SFR ou Peugeot, malgré des subventions obtenus par certains,…c’est pipeau et chocolat, du flan et une bataille perdu face à des moulins !

…bonne semaine.