ZanyBao

LA PREUVE :

31 juillet 1914 – 27 janvier 1983

A lire sur le sujet :

Symphonie de Funès (etasoeurvousdittout)

Voir l’article original

Publicités

Symphonie de Funès

6248128030 ans pile aujourd’hui que nous quittait Louis de Funès. Le 27 janvier 1983. Toujours aussi populaire. Une énième rediffusion du « Corniaud », de « La Gande Vadrouille » de Gérard Oury ou « L’Aile ou la Cuisse »
defunes_i_bourvil
de Claude Zidi génère encore des millions de téléspectateurs. Il l’est l’une des rares vedettes (peut-être la seule ?) d’après-guerre à l’être toujours aujourd’hui. Et ce de générations en générations. La reconnaissance  pour de Funès fut très tardive (à l’aube de ses 50 ans). Comme on dit, il a bouffé »de la vache enragée ». Pianiste de bar, il a participé à plus de 200 films (souvent une image descriptionpanouille) où petit à petit il s’est fait remarquer par  des metteurs en scène (Sacha Guitry) ou des acteurs (Jean Gabin; Bourvil…) et s’est fait connaître auprès du public par ses mimiques et ses grimaces. C’est sa mère qui l’a beaucoup inspiré parait-il, (elle était disons, remuante, extravagante et très porté sur le zygomatique ) pour notamment se  defaultconstruire un personnage d’homme colérique, égoiste, lâche, faux-jeton et de mauvaise foi. Mais pas seulement. Il a aussi un sens inouïe de la répartie et du rythme. Ce n’est pas un hasard s’il vient de la musique (comme Gabin; Bourvil; Darry Cowl…). Louis de Funès a une musicalité, est une 18808386.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxmusique tel un concertiste. Le voir dans « Oscar » ou « Joe » est toujours étonnant. Certains ont cherché à l’imiter gentleman-d-epsom-1962-01-g(Christian Clavier…) mais il est vraiment unique et singulier, se rapprochant plus de la famille des aba18772fc70c8cbf79a79f413ef102bclowns (toujours émouvant de le (re)voir, dans « L’Aile ou la Cuisse », face à Coluche sur la piste d’un chapiteau quand un père découvre que son fils fait le pitre). Très très inquiet dans la vie, perfectionniste, on le disait très exigeant avec ses partenaires mais pouvait leur être d’une fidélité rare dans le métier (Claude Gensac, Michel Galabru, Jacqueline Maillan…). Il se sentait rassuré quand les techniciens rigolaient à ses gags sur le 18450538.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxplateau. Edouard Molinaro qui a Edouard-Molinaro-realisateur-de-La-cage-aux-folles_portrait_w858réalisé « Oscar » et « Hibernatus » a vécu 120 - 1967 - OSCARun enfer car il  riait ‘intérieurement » aux conneries-de-funèstiennes. Il faut dire que le Doudou n’est pas connu pour son humour et son sens de la rigolade. Résultat, de soupe-aux-choux-1981-05-gFunès le punissait en exigeant qu’il quitte le plateau durant les prises. Jacques Villeret a raconté qu’il a été convoqué quelques jours avant le tournage de « La Soupe aux choux » par de Funès qui lui a mis « une pression de dingue ! ». On imagine le tout timide et soupe3gentil Villeret pétrifié devant le maître. Gaff939226016De-Funes-et-Bourvil-350« Pris en main et épaulé » par Bourvil exigeant qu’il soit à la même taille que lui sur l’affiche du « Corniaud », de Funès fit de christian_fechner_referencemême quelques années plus tard pour Coluche sur « L’aile ou la cuisse ». On sent bien que ça colle entre eux et ils avaient 18808385.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxle désir de retourner ensemble. Le film tient du miracle car les assurances refusaient de « couvrir » la star qui venait de faire une crise cardiaque. C’est grâce à l’opiniatreté du producteur Christian Fechner que le film vit le jour (quelques heures de tournage pour de Funès, un quasi hôpital au complet en coulisse…). Il y eu ensuite « La Zizanie » 4173712wyiwv(excellent duo avec Annie Girardot), « La Soupe aux choux », un dernier et bien piètre épisode de la série des « Gendarmes… » et avare4« L’Avare », un des rêves de l’acteur. La facture du film est très laide mais l’interprétation d’Arpagon par de Funès est fabuleuse, digne de celle de Michel Serrault ou de Michel Bouquet.

Obama: saison 2

2013-01-21T191355Z_1_APAE90K1HFD00_RTROPTP_2_OFRTP-USA-OBAMA-SERMENT-20130121C’est fait ! Barack Obama a prêté sermon pour un second mandat. D’abord dimanche 20 janvier à la Maison Blanche en catimini (quoique filmé tout de même !) because c’est la date gravée dans la constitution américaine. Mais comme tout était 486416fermé aux States à part les églises et les stands de tirs, rebelote lundi ! Devant le Capitole et des centaines de milliers de supporters (moins qu’en 2009), aux côtés de sa femme Michelle (et sa 120323431_376242cnouvelle coupe de cheveux dont je m’en contre-fous !) et de ses 2 filles, l’ainée Malia et la petite Sasha (qui 1034896-laurence-haim-correspondante-aux-diapo-1avait l’air de s’emmerder prodigieusement !). C’était beau, « réglé aux millimètres », filmé en mondovision, tout le monde était beau, tout le monde était gentil. Joe Biden, le vice-président, nageait dans le bonheur (ainsi que Laurence Haïm, correspondante à Washington pour le groupe Canal et seule journaliste française accréditée à BeyonceObama_620_012113la White House) et Michelle était…comment dire…TELLEment BELLE et si FEMME !!…elle irradiait par sa présence et aussi de sa nouvelle coupe de cheveux et de ses gants assortis à la couleur du manteau de sa fille ainée. michelle.obama.2013Quels goûts so raffinés et si élégants ma chère ! Et Beyoncé qui a chanté (en play-back ou pas), 2013-01-21T171945Z_46379144_TB3E91L1C4QHY_RTRMADP_3_USA-INAUGURATION_0quelle voix !!…et quel fessier…Oh my God !!! Et puis ce bon vieux photo_1358785888426-6-0Barack. Royal et impérial. A « l’américaine ». Il s’est refait les dents j’ai l’impression. Un chouille ému dans son sermon (le mot « united states » a été mangé) mais la classe encore et toujours. Moins prêcheur dans son discours (c’est pas plus mal d’ailleurs) et moins lyrique qu’en janvier 2009, mais toujours aussi à l’aise et convaincant. Il a la pression l »Obama car même s’il a été correctement réélu (51% et des bananes) ça pas été un raz-de-marée non plus. Certes il a consolidé sa majorité au Sénat mais ne l’a pas récupérée à la Chambre des Représentants. Il a beaucoup déçu ses électeurs de 2008 (les 4279364-laurence-haim-seule-journaliste-diapo-1pauvres,la middle class et…Laurence Haïm mais elle on s’en tape même si c’est une bonne journaliste). Trop conciliant avec les Républicains disent les critiques. Obama est convaincu que l’on peut avancer dans le compromis avec le camp adverse. C’est une conviction, une méthode voir une idéologie. Proche de la social-démocratie des Jacques Delors et Michel Rocard (et en partie, je 581286-rallye-dy-tea-party-devantdis bien en partie, de François Hollande). Mais elle a ses limites quand on a dans son opposition des barjots comme les Tea Party (branche chez les républicains anti gouvernement 81869408_ofédéral, anti hausses des impôts pour les riches, anti aides médicales…anti tout quoi !!!) qui militent pour les armes et pour Dieu…des abrutis et des neuneus très très dangereux !! Et c’est jouer avec le feu il me semble que d’essayer de trouver un accord avec eux. Rééu pour 4 ans, Obama peut, pour les 2 années qui viennent avant les élections de mi-mandat, être plus audacieux et plus offensif pour augmenter la tranche d’impôts des plus fortunés, baisser la dette, réduire les inégalités sociales, limiter et réglementer les armes à feu et surtout faire avancer la GazSchiste_Carte_USA_EIA-shale-gascause du réchauffement de la planète, dossier complètement négligé durant son premier mandat, beaucoup plus préoccupé par l’emploi frac-paddont le pétrole et le gaz de schistes découverts sur le sol américain vont mettre à l’abri les Etats-Unis de leur dépendance aux Emirats unis. Pas négligeable en effet sur la géo-politique et l’emploi mais un désastre pour l’environnement.