Tony(no) Bennett

Hello les kids,

Le célèbre crooner de jazz, Tony Bennett (de son vrai nom Anthony Dominick Benedetto), est en tournée européenne jusqu’à la mi-août. Il était de passage à Paris, le 6 juillet, pour un récital unique à l’Olympia (pas venu chanter en France depuis l’année 2000 ) . J’y étais et ce fut magique. 85 minutes de pur bonheur ! A bientôt 86 ans (le 3 août prochain), sa voix n’a quasiment pas changé. Tout en velours, grâce, swing et élégance. Quelle carrière ! Depuis 60 ans ? 65 ans ? Etudes à la prestigieuse  High School of Industrial Art à New York où il étudie à la fois la musique et la peinture (il la pratique entre deux tournées, style dont je ne raffole pas). 1er album-studio officiellement en 1952. Indémodable, infatigable et irremplaçable. Encore dans les premières places, il y a quelques semaines, dans les charts américains avec son second album de duos, « Duets II », sorti à l’automne dernier, 
avec par bonheur, un
somptueux « Body and soul » en compagnie d’ Amy Winehouse et d’ 
un « The lady is a tramp » aux « petits oignons » with Lady Gaga. Il a chanté du Cole Porter, Georges GershwinJohnny Mercer, Irving Berlin, Michel Legrand, « The Good Life » (adaptation de la chanson « Toute la pluie tombe sur moi » chantés par Sacha Distel et Eddy Mitchell) et cotoyé ou travaillé avec Billie Holiday, Ella Fitzgerald,  ou Franck Sinatra, Stevie Wonder, Elton John, Ray Charles, Diana Krall ou B.B King, accompagné par les meilleurs musiciens « de la ville » (Count Basie, Bill Evans ou Ralph Sharon par exemple). Il arpente, chaque année, les routes américaines et canadiennes, chantant dans de nombreuses villes. Charmeur au sourire carnassier, Tony semble sorti tout droit d’un film de Scorsese où tous les macaronis, après « un bon repas préparé par la mAmma !! », lui ordonnent de pousser la chansonnette (et plutôt sicilienne tant qu’à faire !). C’est un monstre sacré encore et toujours en activité et qui ne se lasse pas de son métier. Il nous impose juste sa fille en première partie qui chante comme « une casserole ». Bon ok Mr Bennett, c’est promis, on ne vous en veut pas. Longue vie à vous !

Publicités

8 réflexions sur “Tony(no) Bennett

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s