Il était une fois l’Auvergne, Tétard et sa (toute) petite vie

Petite vie….et encore je suis gentil. Triste, banale, normale comme la souhaiterait François Hollande. Sans ambitions, sans grandeurs et sans projets « de vie et d’avenir » pour lui et ses femmes: son épouse Latiatia « bien barjot-bio », et sa fille  Anasthasie qui-se-débat-comme-elle-peut-la-pauvre-tchiotte dans l’indifférence générale. Content de lui (comme toujours), Tétard Volcanique a décidé d’entrainer sa progéniture dans ce qu’il croit être une nouvelle aventure créative: la conception de figurines en tous genre en PlayMais. « Play…QUOIII  ????…KézakoOOOO ???!??? « . Et bien c’est la même chose que les PlayMobil mais avec du maïs…mais vous allez me dire…« si la compagne de Tétard Volcanique est bio c’est donc avec du maïs…bio ???? « ….et bahh nonnNNN !!!! Perdu. C’est du bon maïs de merde issu de la firme voyoucrate Monsanto !!! Le couple n’en est plus à 15 contradictions près (la liste en est pleine !). Donc ça modèle sec à leurs moments perdus: des animaux, des fourchettes, des couteaux biensûr (c’est la spécialité de leur ville)….jugez par vous même, ça pète pas trois pattes un canard mais l’important, encore une fois, c’est que Tétard soit heureux (ou croit l’être).

Autre exemple qui aurait pu être une bonne idée mais qui s’est avéré être un cauchemar, est la proposition que Tétard a faite à sa femme pour ressouder leur couple qui part à vau-l’eau: une ballade pédestre en campagne. Latiatia trouva l’idée belle, généreuse et déclara délicatement:  » bah comme ça toi et étasoeur…ça vous fera maigrir ! « . Conforme à ses principes « à la noix » de « folle du bio, des oiseaux, des légumes, de la préservation de l’écosystème en général et de l’installation obligatoire de poubelles à piles dans tous les supermarchés de France et de Navarre en particulier ». Elle ressortit aussitôt un vieux guide poussiéreux, « Les 50 plus belles ballades d’Auvergne à pied, à cheval et en voiture SimoOOne ! « , offert par son père pour sa naissance. Elle nous choisit un parcours de rando de plus de 3 heures autour d’une charmante bourgade du Puy-de-Dôme dénommée Sermentizon. A peine arrivées sur le départ du circuit, Latiatia et Anastasie s’aperçurent qu’elles étaient en claquette et que c’était peut-être pas l’idéal pour crapahuter en montagne. Je soulignais leur professionnalisme et prit une volée d’injures  de la part de Tétard’s woman. Je présageais déjà une mauvaise ambiance et voulais rentrer dare dare à Paname. Après l’aller-retour de Latiatia à son domicile, nous débutâmes enfin notre marche avec plus d’une heure sur le timing. Tétard, stréssé, avait déjà mangé tout le saucisson et vidé un demi pack de bières chaudes (bonjour l’aventurier !).

Coup d’oeil à ma montre (la même que celle d’Indiana Jones): 15h45. Je précise que l’ainé des gnômes, Léopold (quel prénom !) et sa bru, nous ont rejoint. Pour tout vous dire, le fiston n’a pas fait une marche à pied depuis 15 ans, vous imaginez sa motivation. Démarrage donc en douceur, Tétard vacille légèrement, la bibine faisant son effet. Un pélican au loin décolle, Latiatia pousse un cri de joie, Tétard sourit en voyant sa femme enfin radieuse.

Toute la ménagerie défila sous nos yeux: un éléphant, 2 hippopotames (on se serait cru à Thouarie !); des libéllules (« regarde étasoeur comme elles sont mignonnes !!!! » gazouilla Latiatia), des grenouilles, des poissons-je-sais-plus-comment-déjà-ils-s’appellent,. des arbres fruitiers, des arbres arrachés (« tu sais étasoeur, on a subi une tempête il y a 15 jours »), des chiens gentils, des vaches à l’arrêt, des chevaux,des chiens excités, des autochtones qui nous ont remis dans le droit chemin. Et oui…figurez-vous que l’apothéose fut de nous perdre en plein champs d’élevage de pintades. Une Latiatia en décomposition relisant et relisant sa carte de merde; une petite fille en pleurs (comme le chante Nougaro), un Tétard dépassé par les évenements et votre serviteur qui essaye calmement de retrouver le chemin (« …des CaAAAthédrales !!!!! »). Latiatia pleurait et pleurait (« …nous sommes perdus…on a raté Les Portes (un sous-hameau)…qu’est-ce que l’on va devenir ???…tu veux pas sortir ta boussole étasoeur…s’il te plait ? »), Tétard était mal. Voilà une occasion où il aurait pu être héroïque, dévoiler un côté positif , faire le bien et redorer son blason. Penses-tu !…il a été minable de chez minable  ! Fallait le voir en train de sortir son portable à 3 sous, tachant d’appeler on ne sait pas trop qui ??!!!??? « …heuuuuuhhh j’ai pas de réseau «  gémit-il. Pauvre pomme tiens ! On est pas déçu depuis que l’on t’a rencontré toi ! Un vrai poème ! J’espère que cela va quand même s’arrêter un jour ! Bon Dieu bon Dieu de Bon Dieu !!! Etre marié et père de 2 enfants et avoir un comportement aussi minable mais…ça relève de l’irresponsabilité !!??! Et en plus, ça mange, ça boit, ça chipote en vivant « au crochet » de la société. Tu sais quoi Tétard ???….disparez !!! C’est le plus grand service que tu peux faire pour tes proches et tes (quelques encore rares) amis. Priez pour lui.

Publicités

En revanche 50 ou « Déjà 50 !! J’y crois pas ?!! »

A cette occasion fabuleuse, parce que 50, c’est pas mal, voici un article spécial… Nous sommes z’un peu entre les présidentielles, les législatives, bref, l’élection est à la mode en ce moment…

Et Etasœur n’échappe pas z’à la règle, toujours à la mode celui-là…

Donc si vous z’êtes dans le doute

VOTEZ POUR ETASOEUR

VOTEZ

POUR UN MONDE MEILLEUR

en vrac 112 / Cannes 2012

Hello les baltringues,

« en vrac » revient chaque dimance malgré les alternances politiques, une météo (plutôt) ensoleillée et une gratin de macaronis qui va pas tarder à se faire.

Cannes 2012 s’achève ce soir….« and the winner is « , Cronenberg ? Haneke (3 ans après « Le Ruban blanc ») ou Jacques Audiard comme le laissent entendre les critiques étrangères ? Peut-être Alain Resnais à bientôt 90 piges ? La France est en bonne position puisque’elle a aussi produit « Cosmopolis ». Ouais, j’ai pas l’impression que ce soit une bonne cuvée comme l’année dernière. Pas de De Niro à la Présidence mais le très chiant Nanni Moretti, pas de « The Artist » sauf Bérénice Béjo que l’on se « fane » en piètre maitresse de cérémonie ! Pas de polémiques à la Lars von Trier. Plutôt du
consensuel ! Restent tout de même deux choses: les sourires de Jean-Louis Trintignant et d’Alain Resnais (heureux comme des gamins !) et la choucroute de la Cotillard !

Bien que les rencontres d’Obama avec le François se soient communicativement bien passées et que l’on ait bien rigolé (les cheeseburgers, les french fries, la cravate à Camp David…), l’administration américaine et le Pentagone n’en décolèrent néanmoins pas contre la décision de Hollande d’accélerer le départ des troupes françaises d’Afghanistan: « c’est irresponsable, déloyal et solitaire »…disent-ils. Un accord financier va néanmoins « faire passer » la pilule mais l’addition risque d’être sévère. En ces temps de disette budgétaire, ce n’est peut-être pas très raisonnable.

Michael Haneke a donc remis le couvert et a reçu sa seconde Palme d’Or trois ans après « Le Ruban blanc »: tout le monde est content (et gentil ???), critiques, festivaliers cinéphiles mais pas Tétard (normal puisqu’il faut réfléchir et ça, Tétard, il a beaucoup de mal !). Pour le reste du palmarès, les critiques et…..(etc) ne sont pas contents pour notre écurie gauloise: rien pour Jacques Audiard, que chi pour Resnais, que dalle pour Carax….tout ça n’est pas bien grave et cela ira mieux l’année prochaine.

…bonne semaine.

en vrac 111

Salut les mickeys,

Chaque dimanche (euhhh à peu près…), « en vrac » vous accompagne dans votre journée au grès de ma bonne ou mauvaise humeur (et aussi de ma mauvaise foi !).

Peut-on attaquer en Françe une forteresse comme le cinéaste Jacques Audiard ? Est-il possible d’émettre un bémol à son nouvel opus sans être traité d’aigri ou de « de toute façon étaseur ??!???…t’es jamais content !! ». C’est pas fastoche. J’aime plutôt le cinéma de Jacques Audiard, il a un vrai style, « une patte » comme il se doit à tout cinéaste de renom. J’ai beaucoup aimé son premier film, « Regarde les hommes tomber » (avec J.L. Trintignant, Mathieu Kassovitz et un impressionnant Jean Yanne !). Pas du tout le suivant, « Un héros très discret » (je dirais même complètement oublié !). En revanche, les deux suivants m’ont botté: « Sur mes lèvres » et « De battre mon coeur s’est arrêté ». J’étais resté sans voix par le jeu de Nils Arestrup et la reconstitution du milieu carcéral dans « Un prophète » mais une seconde vision en dvd m’a ennuyé. Audiard a un souci du scénario construit et aiguisé (tant mieux), rien n’est laissé au hasard, il demande à ses comédiens « du sang et des larmes ». Ils lui sont reconnaissants car beaucoup d’entre eux obtiennent des Prix qui du coup boostent leurs carrières. Jacques Audiard est respecteux et bien élevé. C’est un travailleur et un perfectionniste. Il a de plus du public et ses films font des entrées et s’exportent. Certes ! Tant mieux pour lui et le cinéma français. Mais il est difficle, je trouve, de dire que ses films sont parfois un peu chiants et longs  par moments: le dernier l’est. Sans tomber dans le snobisme et la méchanceté des critiques de cinoche de « Libé » de jeudi qui trouve que « de rouille et d’os » sent le « je veux la Palme d’or à tout prix ! », Jacques Audiard a ce qu’appellait Philippe Noiret, « la carte » et que toute critique émise à son égard est considérée comme un début d’hostilités. Tant pis. En tout cas, la choucroute de la Môme montant les marches m’a enchanté.

Et oui le temps passe (…et les oeufs durent !), il n’empêche que Jean-Louis Trintignant est un grand et bel homme qui a traversé, en plus de 50 ans de cinéma, nos vies (c’est wouaaah non ??) avec sa voix mystérieuse et son charme de félin. Il était à Cannes, hier soir, pour honorer sa participation dans le film « Amour » de Michael Haneke et annoncer définitivement (?) ses adieux au cinoche. Triste.

…bonne semaine.

en vrac 110

Hello les baltringues,

Voilà voilà !!!!…je suis là !!!! On peut plus aller pisser tranquille, buller, glander sans avoir des chiennes de gardes et des pitbulls sur le dos ! Je sais que vous m’aimez (pas moi !), que vous me vénérez (encore moins !), que je vous manque (sans moi) et qu’ « en vrac » est devenu, puUUr vuSSS !!!, une drogue. Sachez mes créatures que je serai toujours là mais QUAND JE VEUX !!!!!!!

On vous l’a dit 1000 fois. François Hollande sera un Président NOR-MA-L. Sans fioritures et bling-blings. La preuve ??? Il s’est rendu vendredi à Tulle en Corrèze , comme à son habitude depuis de nombreuses années,, par le Paris-Brives quotidien et commercial au départ de Orly. Sans chichis et trompettes. Bon. Ok. Avec quelques officiers de protections de hautes personnalités en plus.

La passation de pouvoir entre le nouvel élu et Sarko, de demain matin, se fera dans la NOR-MA-LI-TE. Sans la présence des enfants du président et encore moins sans ceux de sa compagne, Valérie Trierweiler. Tout a été organisé au millimètre: le choix de la voiture qui remontera les Champs-Elysées (hybride), les hommages rendus à Jules Ferry (éducation, laïcité) et à Marie Curie (recherches, intégration), le dîner à Berlin aux côtés de la chancelière Angela Merkel. Il a même été décidé que le cortège présidentiel respecterait le code de la route. C’est une plaisanterie ??!?? Non non, pas encore. Toute à l’heure, en se rendant à la Mutualité, Paris 5ème,pour remercier ses amis socialistes (ahahah), la voiture du Président fut bloquée dans les embouts du boulevard Saint-Germain. Dingue non ??? Pas du tout..normal.

C’est tellement rare une photo de la Catherine D’OCCASE les seins nus…ils sont magnifiques !

Mardi 15 mai vers 10h45, le nouveau couple présidentiel remercie sur le perron de l’Elysée Nico et Carlita. François Hollande ne prendra pas la peine de les raccompagner jusqu’à leur voiture (alors que Sarko l’avait accueilli 3/4 d’heure avant en bas des marches…quel symbole tonnerre de Brest !).

Peu avant 17h, Jean-Marc Ayrault (député-maire de Nantes et patron du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale depuis 1997) a été nommé 1er Ministre. C’était un secret de polichinelle au vu de son sourire déployé tout au long de la cérémonie d’investiture de ce matin. Ce proche d’Hollande est un tenace, adepte du compromis, pas franchement un rigolo qui aime la musique classique et danse, parait-il ?, excellemment le tango. Il parle aussi couramment l’allemand. Poil au dent.

Johnny a débuté sa 181ème tournée hier soir à Montpellier. Ses fans n’en peuvent plus, certains campant depuis 24 heures: « Jojo ???!!!???…c’est le meilleur !!! »; « on voit bien qu’il est acteur…quel show-man !!!..rien que pour le spectacle il faut aller le voir !!! ». Manquerait plus qu’il casse sa pipe sur scène et la légende commencera définitivement: pélerinages à Marne-La-Coquette, à Staadt ou à Saint-Martin. Rajoutez à cela quelques illuminés qui l’auront vu vivant et le bizeness sera assuré pour 50 ans !

Bonne semaine les loulous.