En vrac 102

Salut les kids,

Les années passent, les présidents changent (parfois) et des hommes et des femmes qui se disaient de gauche basculent à droite…et lycée de Versailles ! (c’est une
expression pour dire: et inversement). C’est le cas de Gros (très très très gros et de plus en plus lourd aussi dans ses propos) Gégé qui soutenait en 1988, avec son amie Barbara, la campagne de François Mitterrand en ouvrant un meeting à Rennes et qui, depuis quelques années s’affiche ouvertement au côté de Nicolas Sarkosy. C’est vrai que suivre les amitiés et soutiens nombreux chez Depardieu relève du grand écart: de Fidel Castro (pour du pétrole) à Vladimir Poutine en passant par feu Georges Frèche (empereur socialiste du Languedoc-Roussillon). D’après « Le Canard enchaîné » de cette semaine, l’acteur a raconté à des proches que sans l’intervention de Sarko, ‘il aurait pu perdre beaucoup d’argent dans des investissements vaseux et foireux à l’étranger.              Pas d’idées à défendre, pas un programme à soutenir n’intéresse Obélix, seulement son intérêt personnel et immédiat. C’est bien sûr son droit (et il est pas le seul !) mais cela révèle, une fois de plus, que chaque président français se constitue « une cour » autour de lui qu’il essaye de satisfaire et de remercier tout au long de son mandat. Seulement chez Sarkosy, cela a été revendiqué, affiché et assumé dès le départ.

Pierre Schœndœrffer, cinéaste de 83 ans, est décédé cette semaine. Peu de films (12 dont 2 documentaires et 1 court-métrage), le premier fut réalisé en 1958, « La Passe du Diable ». Alsacien, fou de cinoche, ne connaissant ni eve ni d’adam dans « le métier », il rentre dans le service cinématographique des armées. Il connaitra l’Indochine où il sera blessé durant la bataille de Dien Bien Phu et l’Algérie. Homme de caractère, aimant l’ordre et les militaires, il racontera des histoires d’hommes engagés, au service de la patrie et pouvant se perdre dans leurs désillusions (« Le Crabe Tambour »). Ses compagnons d’armes cinématographiques furent Jacques Perrin, Bruno Crémer, Claude Rich, Jean Rochefort, Balmer ou Donald Pleasance.

…bonne semaine.

7 réflexions sur “En vrac 102

  1. Et Michel Duchaussoy…

    Il est vrai que gégé a perdu de sa superbe et pas seulement physiquement… C’est triste…

  2. J’ai tourné avec Duchaussoy (qui était un très bon acteur) mais il était vraiment pas sympa donc j’ai pas du tout envie de lui rendre hommage.

    • Et voici quelques soutiens gorges de nos candidats…

      Nicolas SARKOZY :
      Gérard Depardieu – Christian Clavier – Jean Reno – Johnny Hallyday – Mireille Mathieu – Emmanuelle Seigner – Christine Angot – Enrico Macias – Igor et Griskha Bogdanoff – Didier Barbelivien

      François HOLLANDE :
      Yannick Noah – Gérard Darmon – Benjamin Biolay – Michel Piccoli – Macha Méril – Josiane Balasko – Firmine Richard – Denis Podalydes – Jean-Michel Ribes – Stéphane Hessel – Mazarine Pingeot – Gérald Dahan – Neg’ Marrons – Stéphane Foenkinos – Axel Kahn – Dominique Blanc – Catherine Hiegel – Pierre Arditi – Erik Orsenna – Laure Adler – Fanny Cottençon – Daniel Buren – Dan Franck – Daniel Mesguich – Xavier Beauvois – Pierre Lescure – Yves Simon – Bernard Murat – Tahar Ben Jeloun – Dominique Besnehard – Jacques Weber

      François BAYROU:
      François Berléand – Fred Vargas – Marc Dugain

      Jean-Luc MELENCHON :
      Anémone – Bernard Lavilliers – Gérard Miller – Didier Porte – Michel Onfray – Annie Ernaux – Ridan

      Philippe POUTOU :
      Georges Moustaki

      Marine LE PEN :
      Brigitte Bardot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s