En revanche 04


DSK

Dirty Srauss Kahn

ou bien

Domi Stress Kiki

ou encore

Citizen Kahn

ou, comme me l’a suggéré Etasœur,

Festival Strauss Kahn 2011, Le journal d’une femme de chambre…

Siné - 18/05/2011

Dominique Sérieux Kif

leader du parti socialiX

Que Domi nique dans tous les sens, jusque-là, tout le monde s’en fout ou presque… Ce qui m’engoisse, c’est que les z’américains, en ce moment, ont une fâcheuse tendance à faire « justice » vite fait, bien fait. Pourvu qu’ils ne le jettent pas à la mer après z’avoir respecté quelques rituels judaïques pour faire plaisir à sa mère…

Quant on pense qu’ils z’ont trouvé des films de cul dans l’ordi de Ben Laden, je ne vous raconte pas ce qu’ils vont trouver dans celui de Domi (-nateur) s’ils vont jeter ne serait-ce qu’un œil dedans…

Pour un moment, Dominique Super Kiki a changé d’hôtel non par choix, mais bien par obligation…

LA PREUVE ! Ici, en couleur !

Et après la prison macdonald, le voici de retour dans z’un hôtel… avec femmes de chambre…

DU CALME DOMINIQUE ! DU CALME !

Ce coup-ci, fais gaffe Dom, tu es filmé 24h sur 24…

Et il devrait encore changer de logement…

En fait, il visite New-York…

Et Domi (-nicain), as-tu pensé à Anne, ta femme ?!

Cette femme qui t’a donné le sein (clair)…

Le blog d’Anne Sinclair est comme un journal intime sans l’être, vu que l’on peut tous le lire…

Mais si ça se trouve, Dominique Saveur Kiwi a été victime de sa libido…

Je m’explique, Domino, alors habitué à pouvoir posséder (moyennant finance ou pas) de nombreuses filles de joie, a vu, en sortant de sa douche, la bite à l’air et complètement décontracté, le petit cul de cette nana à quatre pattes en train d’astiquer le pied du lit. Mettez-vous à sa place, bordel ! C’est une situation tellement phallique qu’aucun homme n’aurait pu résister… Son sang n’a fait qu’un tour et…

On connaît la suite… (Police, Menottes, Prison !)

Petite pause

Combien de femmes -qui ont croisé son chemin- Combien de femmes -blondes, brunes, rousses, chauves… A priori Domi ne s’arrêtait pas à la couleur des dames. A la manière du chien de chasse, la queue agitée; le flair, expert en vagins de tous poils, il se mettait sur la piste de toutes les femmes et quand je dis toutes, je pèse mes mots, ce serait bien plus d’après des sources officieuses, y compris celles qui ne voulaient pas et c’est bien là qu’il y a problème… Je disais donc- Combien de femmes, au jour d’aujourd’hui, regardant les z’actualités, se disent : « Vu ce qu’il m’a fait (ou voulu faire), je ne suis pas z’étonnée qu’il en soit là… »

FiN de la pause

Revenons, malgré tout, maintenant, plus z’en détails, sur cette étrange affaire…

Samedi 14 mai 2011

Le jour où DSK changea de vie

New-York

Hôtel Sofitel, chambre 2806


S’étant couché super tard dans la nuit, Domi se laissa aller à une grasse matinée bien méritée. On est samedi, je vous le rappelle.

La tête dans le cul, Domi se leva péniblement vers 10h43. La bouche pâteuse, il se dirigea vers la salle de bain qui n’était pas si proche vu qu’on est dans z’une suite… 11h17, Domi était sous la douche plein de savon, heureux. Soudain un bruit le sortit de sa rêverie, il constata qu’il avait une légère érection mais quoi de plus normal pour un homme de sa trempe… Quel était ce bruit ? Pas z’encore habillé, il sortit de la salle d’eau et trouva, à quatre pattes, une femme de ménage dont on ne voyait que le popotin vu qu’elle était à quatre pattes. Domi sentit son corps défendant se raidir de plus belle et une idée saugrenue lui traversa l’esprit, il était 11h59

Surprise, la jeune femme, en voyant l’homme, que dis-je, la bête, le sexe lumineux dressé vers le ciel, poussa un petit cri qui fit son petit effet à notre conquistador. Désireux de partager un de ces moments qui nous fait du bien à tous, Domi la prit par la main, l’entraînant du même coup sur le lit beaucoup trop grand pour y dormir seul. Il était 12h03 et notre demoiselle résistait aux z’avances prononcées de l’étalon en rut. Ne voulant rien savoir, Domi plaqua la belle sur le lit lui exhibant son dard sous le nez au niveau de la bouche, elle crut bien devoir passer à la casserole…

Domi tenta l’impossible en lui susurrant à l’oreille que le grand Gengis Kahn allait l’emmener là où aucun homme ne l’emmènerait jamais. Cependant, malgré cette ultime promesse, la jeune femelle repoussa le Don Juan. En voyant que la jeune femme ne céderait pas à ses z’arguments de choc, Domi lâcha son étreinte, laissant filer la sauvageonne. Il était 12h16. La petite venait de passer à côté d’un bon quart d’heure de bonheur, tant pis pour elle, se dit Domi.

12h23, toute cette agitation avait ouvert l’appétit de notre bonhomme. Il se souvint d’ailleurs qu’il devait déjeuner avec sa fille et que s’il ne se dépêchait pas, il serait en retard. Domi enfila à la hâte un costard et sortit de l’hôtel vers 12h28… Il bouffa comme quatre, bu un de ces pinards qui nous fait apprécier la vie et ce n’est que vers 15h40, sur le chemin de l’aéroport, qu’il constata qu’il avait oublié, dans la précipitation, pleins de trucs dans sa chambre. Enervé d’être aussi con, Domi téléphona à l’hôtel pour qu’on lui mette ses z’affaires de côté… Ce n’est que dix minutes avant le décollage de son avion pour Paris, vers 16h45, que trois super cops l’arrêtèrent…

La suite, on l’a vu à la télé pour celles z’et ceux qui ont la télé bien entendu…

LA VACHE !

QUELLE AVENTURE !

La même chose en anglais…

Saturday, May 14, 2011,

 DSK, the day that changed his life

Sofitel Hotel, room 2806


Having slept super late at night, Domi gave way to a well-deserved sleep. It’s Saturday, I remind you.

Head in the ass, Domi got painfully to 10:43. Pasty mouth, he went to the bathroom which was not so close since we’re in a suite … 11:17, Domi was in the shower full of soap, happy. Suddenly a noise came out of his reverie, he found he had a slight erection, but what is more normal for a man like him … What was that noise? Not yet dressed, he left the bathroom and found, on all fours, a cleaning lady that we saw only the butt since it was on all fours. Domi felt his body stiffen defending more beautiful and absurd idea crossed his mind, it was 11:59

Surprised, the young woman, seeing the man, nay, the beast, sex bright rising to the sky, uttered a little cry that made her little effect on our conquistador. Desiring to share one of those moments that makes us feel good at all, Domi took her by the hand, causing the same time on the bed too big to sleep alone. 12:03 and It was our lady resisted the advances of the standard spoken in heat. Not wanting to know anything, the beautiful Domi overlaid on the bed showing off her sting him in the nose to the mouth, she thought that he was having to go to pot …

Domi tried the impossible and whispered in his ear that the great Genghis Kahn would take him where no man would take her forever. However, despite this ultimate promise, the young female pushed the Don Juan. Seeing that the young woman would not yield to his arguments shock, Domi let go his grip, let go with the savage. It was 12:16. Early had to miss a quarter of an hour of happiness, too bad for her, « said Domi.

12:23, all the fuss had an appetite for our guy. He remembered that he also had lunch with her daughter and that if he does not hurry, it would be late. Domi put on a suit in a hurry and left the hotel around 12:28 … He eats like four of these drank a spinach makes us appreciate life and it was not until 15:40, on the way to the airport, which’he realized he had forgotten in the rush, full of tricks in his room. Annoyed to be as stupid, Domi telephoned the hotel to which he put aside his business … It was only ten minutes before departure of his plane for Paris, to 16:45, with three super cops stopped him …

Subsequently, we have seen on TV for those who have the TV of course …

(google traduction…)

And here we talk about the case in English:

(Et ici, on cause de l’affaire en anglais:)

andreasmoser.wordpress.com

flickrcomments.wordpress.com

Voulez-vous en savoir encore plus ?

– Heu, non

– Heu… Oui…

– Oh oui !!



A suivre…

Continued …

ICI

et

ICI

3 réflexions sur “En revanche 04

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s