en attendant en vrac 64 (6)

Nous sommes sans nouvelles depuis le 27 mars 2011.

Est-il mort, disparu ou bien encore vivant ?

Oh, Etasœur !

Quelle connerie, la guerre…

Faisons le point !

Voilà, une fois que le point est fait, passons z’à autre chose…

Je dis autre chose…

Avec un peu de chance, si tu allumes la télé, tu tomberas sur Michel Drucker…

PARCE QUE C’EST DIMANCHE !

Et le dimanche, s’il n’y a pas Etasœur, il y a Michel… Avant c’était Jacques qui illuminait nos dimanches…

Mais maintenant, c’est Michel !

Michel est une fleur !

Histoire de sa famille

Ses parents – Abraham Drucker, natif du village de Davideni, en actuelle Roumanie, alors en Autriche-Hongrie, et Lola Schafler, de Vienne, en Autriche – sont arrivés en France en 1925 et ont été naturalisés Français en 1937. Son père s’installe comme médecin de campagne dans le département du Calvados, à Saint-Sever-Calvados, puis à Vire. Pendant la Seconde Guerre mondiale, arrêté suite à une dénonciation en 1942, il sera prisonnier à Compiègne, puis il sera médecin-chef du camp de Drancy. Il accompagna Aloïs Brunner à Nice : « Dans leurs fourgons, les SS avaient emmené une partie du personnel interné de Drancy, dont le docteur Abraham Drucker, médecin-chef du camp. Un “physionomiste” faisait également partie de l’équipe […] Au cours de nombreuses chasses à l’homme conduites dans les rues de Nice, les nazis se faisaient accompagner par des “spécialistes” juifs chargés de vérifier, sous les porches des immeubles, si les hommes interpellés étaient circoncis ou non.» De ses trois années de captivité, Abraham Drucker gardera de très mauvais souvenirs, et il n’ira jamais voir son fils Michel à Compiègne lorsque celui-ci y fera son service militaire. Le 23 février 2008, Michel Drucker assiste à l’inauguration du Mémorial de l’internement et de la Déportation, que l’on a créé dans cet ancien camp.

Après l’arrestation d’Abraham Drucker, son épouse, enceinte (de Michel), accompagnée de Jean (son fils aîné), se fait contrôler sur le quai de la gare de Rennes par un officier de la Gestapo. Intervient alors un homme qu’elle ne connaît pas, Pierre Le Lay (père de Patrick Le Lay), chargé d’aller la chercher et qui, dans un allemand impeccable, discute avec l’officier allemand et lui dit qu’il s’agit de son épouse, lui sauvant ainsi fort probablement la vie.

Michel Drucker a deux frères : Jean Drucker, dirigeant de télévision, et Jacques, professeur de médecine à Washington. La journaliste Marie Drucker (fille de Jean) et l’actrice Léa Drucker (fille de Jacques) sont ses nièces. Son frère aîné, Jean Drucker, est décédé d’une crise cardiaque le 18 avril 2003.

Le 1er novembre 2010, à l’occasion de la sortie de son deuxième livre, Michel Drucker annonce sur Europe 1 qu’il avait découvert, peu après le décès de son frère Jean, l’existence d’un demi-frère prénommé Patrick…

Patrick Bruel ?… Non, je sais pas, je pose la question…

Vie privée

Cancre notoire et autodidacte dans une famille où l’excellence dans les études est la règle (voir ci-dessus la carrière de ses deux frères), Michel Drucker rêve d’échapper au reproche paternel qui stigmatise son enfance « Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi ? ». Fuyant une enfance où « rien n’était fait pour son malheur et où tout y a contribué », il quitte le domicile familial à l’âge de dix-sept ans avec la rage de vaincre pour seul bagage.

Marié à Las Vegas à l’actrice Dany Saval le 28 juillet 1973, Michel Drucker n’a pas d’enfant, mais est le beau-père de Stéfanie Jarre, décoratrice de plateaux de télévision, née d’une union précédente de Dany Saval avec le compositeur Maurice Jarre. Michel Drucker et Dany Saval ont adopté en 1979 une petite réfugiée indochinoise, Yleng alors âgée de 16 ans, qui est aujourd’hui l’une des principales collaboratrices de la maison de couture Cardin.

Affirmant avoir été la maîtresse de Michel Drucker entre 2004 et 2006, Calixthe Beyala raconte cette relation de manière romancée en 2007, l’animateur étant décrit sous les traits du personnage fictif François Ackermann. Elle lui intente un procès en lui reprochant de ne pas avoir été payée pour sa contribution à un de ses livres, jamais paru. En première instance, en juin 2009, elle perd ce procès, mais en appel, en janvier 2011, Michel Drucker est condamné à lui verser 40 000 euros.

Michel Drucker est un pilote d’hélicoptère chevronné et pratique également le cyclisme. Il est aussi le parrain de l’équipe de football Arles-Avignon, promue en Ligue 1 pour la saison 20102011.

un succès durable sur France 2

Depuis le 20 septembre 1998, il présente et co-produit ainsi sur France 2 Vivement dimanche chaque dimanche après-midi suivi de Vivement dimanche prochain à 19 heures. Cette émission lui permet de recevoir des personnalités du monde du spectacle, mais aussi du monde culturel et politique, ce qui lui permet, lui l’ancien cancre, de prendre une certaine revanche sur la vie.

Quel talent !

Voulez-vous en savoir encore plus sur Michel ?

Je sens que vous voulez en savoir plus sur Michel… Comme nous tous d’ailleurs…

On y va ?

– Oh oui !

Attention !

Attention !

Tous à vos z’agendas !

Dans z’un an, quasiment jour pour jour, le DIMANCHE 22 avril 2012, ce sera le premier tour des z’élections présidentielles françaises…

Personnellement, je voterai pour Obama…

(Sa compagne à Barack, s’appelle Michelle comme Michel Drucker !!)

En hommage à Michel Drucker

Voici

MICHELLE

Michelle, ma belle
These are words that go together well
My Michelle

Michelle, ma belle
Sont des mots qui vont tres bien ensemble
tres bien ensemble

I love you, I love you, I love you
that’s all I want to say
Until I find a way
I will say the only words I know you’ll understand

Michelle, ma belle
Sont des mots qui vont tres bien ensemble
tres bien ensemble

I need to, I need to, I need to
I need to make you see
Oh, what you mean to me
Until I do I’m hoping you will know what I mean
I love you

I want you, I want you, I want you
I think you know by now
I’ll get to you some how
Until I do I’m telling you so you’ll understand

Michelle, ma belle
Sont des mots qui vont tres bien ensemble
tres bien ensemble
And I will say the only words I know that you’ll understand
My Michelle

The Beatles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s