Eric « grand momo » Rohmer

Salut les costauds,

Je voudrais revenir sur la mort de Eric Rohmer, survenue il y a un an, le lundi 11 Janvier 2010, à l’aube de ses 90 ans. Maurice Schérer est né le 21 Mars 1920 à Tulle. Il devint professeur de lettres délégué en 1944 et publia,deux ans plus tard, chez Gallimard, un premier roman (« Elisabeth »), sous le pseudonyme de Gilbert Cordier (…comme le Commissaire !). A partir de 1948, il s’occupe d’un ciné-club du Quartier Latin, rue Danton, où il est chargé d’organiser les débats et de diriger le bulletin.


Il recrute deux cinéphiles: Jacques Rivette puis le suisse Jean-Luc Godard. Schérer est l’aîné de 8 à 10 ans. Il publie un long article, en juin 49 ( « Du cinéma, art de l’espace »), dans la prestigieuse « Revue du cinéma ». Il est invité, en 1949, avec ses deux comparses, au Festival du Film maudit, à Biarritz, où ils font la connaissance d’un jeune garçon de 17 ans, François Truffaut.


Maurice Schérer fait parti, dés 1951, des premiers numéros des « Cahiers du cinéma » où il rencontre le potache Claude Chabrol qui lui colle le surnom de « grand momo ». Tout en s’essayant aux courts-métrages, il décide en 1955, de s’appeller Eric Rohmer (pseudonyme composé par anagramme). En 1959, il tourne son premier long-métrage, « Le Signe du lion » ( mais après Chabrol et Truffaut, en 1957, et Godard, en 1958), mais n’a pu le sortir qu’en 1962. C’est la même année où il fonde, avec Barbet Schroeder, une maison de Production (qui existe toujours) « Les Films du Losange ».

Eric Rohmer était un vrai indépendant. Ses films « cartonnaient » à l’étranger ( il était très connu aux USA, dans le réseau « cinéphilique » et universitaire). Il faisait partie du club très fermé des Cinéastes français qui s’exportent( comme Alain Resnais; Claude Chabrol; Jean-Luc Godard; Bertrand Tavernier; Claude Lelouch; François Ozon… et aussi F. Veber; J.J. Annaud; et maintenant les Productions Besson).

Il tournait en équipe « très légère ». Il était très soucieux des budgets. Avant de lançer un film en Production, il recevait les Vendeurs de Films à l’Etranger pour leur expliquer son nouveau projet ( ce qui était très rare dans les années 80-90).

Avec « Le Rayon vert », il a été le premier a diffusé son nouveau film, en avant-première sur Canal +, avant de le sortir en salles. Il a tourné beaucoup en 16mm; a été un des premiers à utiliser le numérique. A découvert Fabrice Luchini; Arielle Dombasle (sic !). « Ma Nuit chez Maud », « Le Genou de Claire »; « Les Nuits de la Pleine Lune » sont considérés, pour beaucoup, comme « cultes » !. Il faisait parti ,de ce qu’a nommée Françoise Giroud le 3 octobre 1957 dans l’Express, « la nouvelle vague ».

Il avait un « ton » qui pouvait agaçer (moi le premier !) et un jeu horipilant des Comédiens . J’étais pas fan mais avoue n’avoir vu que 2 films (…et j’étais gamin !) et ne franchement pas le connaître. En tout cas, c’était un vrai artisan du cinéma et ça c’est respectable.

Bye les loulous.

Publicités

2 réflexions sur “Eric « grand momo » Rohmer

  1. ça ne te tente pas de revoir à nouveau ces films avec l’oeil d’un adulte ?

    En tout cas c’est fascinant toutes ces rencontres. J’ai l’impression parfois qu’aujourd’hui c’est moins possible, ou plus compliqué. Peut-être n’est-ce qu’une impression, ou bien est-ce tout simplement parce qu’on est trop nombreux… J’aurai aimé grandir à cette époque !

    • Si…il faudrait que je vois ses films…pour ma culture et ma curiosité ! Mais c’est vrai que je fais un blocage…c’est con mais c’est comme ça.
      Il n’en restera pas moins une formidable amitié et un amour incommensurable du cinéma partagé par quelques potes (Chabrol, Truffaut, Rohmer, Godard, Rivette, Rosier…) qui donnera de grands films ! Biz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s