en vrac 54

Salut les kids,

« en vrac » continue imperturbablement son bonhomme de chemin malgré la crise, les guerres et le tumulte de la vie (c’est bon, non ?):

Plus de 111 morts et 2000 blessés, ce matin, en Egypte. Hosni Moubarak s’accroche au pouvoir (le contraire nous aurait étonné !). Il a nommé 1 vice-président et un 1er ministre, tous les deux militaires. Les USA maintiennent la pression (n’oublions pas qu’ils donnent beaucoup d’argent par an). Israël se dit confiante…mouais c’est pas gagné. Vigilance, méfiance mais soutenons le peuple égyptien…tonnerre de Brest !

 

 

 

 

 

« …on a tous quelque chose en nous de Tennessee…. »…WooOOh, Johnny au théâtre pour la première fois, à partir du 6 septembre !…puis immense tuUrnée, en France et outre-quièvrain, à partir de mai 2012, dans les stades et les Zénith. Mon cher Johnny, va falloir que vous ayez la santé ! Mollo sur la bibine, légumes de saisons, poissons vapeur…

Ai revu « La Dame de Shanghaï » d’Orson Welles (1947) à un de mes cinoches préférés, Le Champo. Toujours aussi magistral et Rita Haywoth est tout simplement sublime, enivrante et appétissante. Mummmmh…

…bonne nuit, les petits.

révolution…(s) ?

Salut,

Ben Ali et sa clique dégagés, un pays, la Tunisie (10 millions d’habitants), qui s’organise et met la pression à un premier ministre, Mohammed
Ghannouchi, obligé de lâcher tous les ministres ayant travaillés avec l’ancien dictateur, afin de composer un gouvernement d’unité nationale. Tiendra-t-il, lui aussi, qui fut, 11 ans durant, grand chambellan auprès  de Ben Ali ? En tout cas, respect aux tunisiens dont certains ont payés de leur vie.

A l’heure où je vous écris, des milliers d’égyptiens sont dans les rues au Caire, à Alexandrie ou à Suez pour réclamer la démission du président (hum ! hum !) Hosni Moubarak. Beaucoup ont faim et réclament du travail. Déjà des 
morts (5 et plus de 900 blessés), un couvre-feu qui vient d’être étendu, à l’instant, à l’ensemble du pays (80 millions d’habitants).L’armée vient en renfort auprès des policiers. Internet a été coupé (même la Chine et l’Iran ne l’ont pas fait !). Le siège du parti présidentiel est en feu. Les policiers n’hésitent pas à tirer à balles réelles. Le prix Nobel de la Paix 2005, Mohamed-Elbaradei, est assigné en résidence surveillée. Les Etats-Unis sont très très inquiets et Israel, pour l’instant, reste calme (rappellons que l’Egypte est un des rares pays arabes à s’entendre avec l’état hébreu).

Des manifestations en Jordanie et au Yémen ont eu lieu aussi ces derniers jours…croyons-y et croisons les doigts. De l’espoir , de la paix et de l’AmuUUr, bordel de merde !… viva la révolution et viva Zapata !

P.s.: Dernier bilan ce matin: une vingtaine de morts tués par la police et plus de mille blessés. L’armée, quant à elle, observe, défend les bâtiments administratifs, le musée du Caire mais ne tire pas pour l’instant.

en vrac 53

Salut les kids,

En route pour un nouvel opus dominical d’ « en vrac »:

Alors que les primaires au Parti Socialiste s’annoncent longues et saignantes (pourtant je pensais que c’était une grande famille !), Dominique Straus-Kahn, lui, plane au-dessus des sondages et bat, à plate couture et dans tous les cas, Sarkosy. Il n’est pas le seul puisque Martine Aubry et même François Hollande ( attention à la tortue de la fable de La Fontaine !) le battent aussi. DSK ne peut rien dire avant début juillet car « cadenassé » par ses fonctions au FMI, à Washington, mais cela ne l’a pas empêché de recevoir, en 2008, une décoration des mains de l’ex dictateur Ben Ali. Aïe !!! Premier accroc mais il n’est pas l’unique homme ou femme politique (de gauche comme de droite !), journaliste ou industriel à avoir soutenu ET défendu le système mafieux du clan Ben Ali au nom de la stabilité dans la région et d’un rempart contre les islamistes. C’est le début d’une longue liste qui risque de faire quelques dégâts collatéraux.

A commencer par Frédéric Mitterrand, franco-tunisien (double nationalités), qui a déclaré il y a pile deux semaines, à Direct + sur Canal, « …dire que la Tunisie est une dictature univoque, comme on le fait si souvent , me semble tout à fait exagéré. ». Depuis, plus rien. Plus un mot sur la révolution du Jasmin, en cours à l’heure où je vous parle. Ok, il a retiré  des commémorations de 2011, le nom de Louis-Ferdinand Céline (mort en juillet 1961) qui paye encore et toujours ses propos et écrits anti-sémites même si il est reconnu comme un des plus romanciers du vingtième siècle.On aurait voulu un méa-culpa de notre ministre de la Culture sur sa phrase (et je parle pas des propos AhUrRissants et AllUccinAnts de Michèle Alliot-Marie).

En attendant, vive la Tunise et nous sommes de tout coeur avec vous !

Plus de 30.000 Belges ont participé  à Bruxelles, aujourd’hui, à une marche de la « honte » inédite pour dénoncer la crise politique d’une durée
record qui menace l’unité du pays (bien au roi Albert II de rester zen et ferme), du fait des divergences sans fins entre flamands et wallons, et demander la formation d’un gouvernement. La Belgique n’en a plus depuis juin 2010 (244 jours). Le monde à l’envers ! On se plaint souvent, en France, et à juste raison, de notre personnel politique mais de l’autre côté de la frontière c’est pas mal non plus voir une grosse blague avec moules-frites, bière et chocolats belges à volonté. Allez dis !

…à plouche les loulous.

en vrac 52

Salut les quéquos,

Nouvelle livraison d’ « en vrac » qui est à la bourre mais reste fidèle au dimanche.

Sort enfin en France, la biographie non autorisée de Patrick McGilligan sur Clint Eastwood. Je signale que le livre est sorti aux States en 2002. Le moins que l’on puisse dire est que le mythe, que dis-je le mythe, la légende !?! Dieu ?!? est sérieusement écorné voir abimé. L’homme est colérique, ne supporte pas la contradiction et peut du coup dévaster son bureau. Il est capable d’enfoncer avec son pick-up les véhicules qui stationnent sur les emplacements réservés au personnel de Malpaso (sa compagnie de production). Il aime l’argent facile, les filles et la bière (mais ça, c’est pas grave !). On le sait plutôt républicain (il a été maire de Carmel, en Californie), patriote, très individualiste mais fidèle avec ses acteurs et ses
collaborateurs (quoique…). Concernant son cinoche, on connait ses « trucs », ses « clintismes »: apparitions torse nu; plans aériens en hélicoptère; utilisation immodérée du steady-cam (stabilisateur permettant la prise de vue à la volée grâce à un système de harnais et de bras articulé), séquences dans des bars où pépère boit une bière; traiter quelqu’un de trou du cul; offrir des rôles de prostitués à ses petites amies; remplacer une explication par une fusillade…etc. Ces révélations ne m’empêcheront pas d’aller voir son nouveau film « Au-delà » avec Matt Damon et Cécile de France, produit par Spielberg, qui sort mercredi en espérant que c’est une bonne cuvée car depuis « Mystic river« , j’ai personnellement « décroché » de ses films.

…et le roi du Maroc, Mohammed VI, il est où ?

Biz les loulous.

dictateur…(s)

Salut Ben Ali, despote et dictateur qui régna durant 23 années en Tunisie après avoir écarté, pour « raisons médicales », son prédécesseur Bourghiba, lui-même  « empereur » depuis…matusalem ! Un jeune diplômé-chomeur  (pléonasme visiblement de ce côté -çi de la Méditérranée), s’immole, avant Noël, car la police lui a encore « confisqué » ses fruits et légumes qu’il est contraint de vendre pour faire vivre sa petite famille. Emotion ! Protestation ! Le pays s’embrase, se rebelle contre le système mafieux de Ben Ali  et des ses proches, et manifeste dans les rues son dégout. Quelques dizaines de morts plus tard (because l’armée et la police ont reçu l’ordre de tirer « à balle réelle » !), on apprend hier en fin d’après-midi que le président (ahahahaha !!!) Ben Ali (surnommé « Ben à vie ! ») s’est enfui par avion de son pays, s’est vu refuser « un refuge en France » (manquerait plus que ça !) et a pu attérir, finalement, en Arabie Saoudite. Le 1er ministre tunisien (depuis 11 ans !) a promis de constituer « un gouvernement d’unité nationale » et rétablir le calme. En attendant, l’état d’urgence est maintenu et tout rassemblement de plus de 3 personnes est interdit.

On va pas faire la liste des dictatures, régimes policiers ou démocraties « à parti unique » dans le monde mais on est en droit de se désoler pour les pays du Maghreb
qui après avoir été colonisés, soient dans les mains de groupes mafieux qui mettent la « main basse » sur les nombreuses ressources naturelles: Kadhafi, le prince marocain Mohammed VI (son père Hassan II était un sanguinaire redoutable !), l’algérien Boutéflika et son « big band » qui a augmenté récemment les payes des militaires et des policiers de 50% mais a du « faire baisser », sous les protestations de la population,les prix des aliments de premières nécessités. N’oublions pas, bien sûr, l’égyptien Hosni Moubarak, malade et « liquide », qui est prêt « à rempiler » pour un énième mandat avant de » le céder » à son fils.

Le point commun à tous ces sinistres personnages: ils ont obtenus tôt le pouvoir, font tout pour le conserver, emprisonnent les opposants politiques et syndicalistes, vérouillent la presse et internet. Ils ont un amour infini pour l’argent (tant qu’à faire !) et n’hésitent pas à en faire profiter leurs nombreux proches et courtisans. Ils ont en général des appuis dans les démocraties occidentales dont tant d’hommes et femmes politiques (Frédéric Mitterrand, Bertrand Delanoé, feu Philippe Seguin…) possèdent, tout simplement, des lieux de villégiatures pour leurs vacances. Ca dure depuis la nuit des temps et je crains que cela continue … »encore et encore ! »…comme le chante Francis Cabrel !

Tchao.

En revanche…

Eric « grand momo » Rohmer

Salut les costauds,

Je voudrais revenir sur la mort de Eric Rohmer, survenue il y a un an, le lundi 11 Janvier 2010, à l’aube de ses 90 ans. Maurice Schérer est né le 21 Mars 1920 à Tulle. Il devint professeur de lettres délégué en 1944 et publia,deux ans plus tard, chez Gallimard, un premier roman (« Elisabeth »), sous le pseudonyme de Gilbert Cordier (…comme le Commissaire !). A partir de 1948, il s’occupe d’un ciné-club du Quartier Latin, rue Danton, où il est chargé d’organiser les débats et de diriger le bulletin.


Il recrute deux cinéphiles: Jacques Rivette puis le suisse Jean-Luc Godard. Schérer est l’aîné de 8 à 10 ans. Il publie un long article, en juin 49 ( « Du cinéma, art de l’espace »), dans la prestigieuse « Revue du cinéma ». Il est invité, en 1949, avec ses deux comparses, au Festival du Film maudit, à Biarritz, où ils font la connaissance d’un jeune garçon de 17 ans, François Truffaut.


Maurice Schérer fait parti, dés 1951, des premiers numéros des « Cahiers du cinéma » où il rencontre le potache Claude Chabrol qui lui colle le surnom de « grand momo ». Tout en s’essayant aux courts-métrages, il décide en 1955, de s’appeller Eric Rohmer (pseudonyme composé par anagramme). En 1959, il tourne son premier long-métrage, « Le Signe du lion » ( mais après Chabrol et Truffaut, en 1957, et Godard, en 1958), mais n’a pu le sortir qu’en 1962. C’est la même année où il fonde, avec Barbet Schroeder, une maison de Production (qui existe toujours) « Les Films du Losange ».

Eric Rohmer était un vrai indépendant. Ses films « cartonnaient » à l’étranger ( il était très connu aux USA, dans le réseau « cinéphilique » et universitaire). Il faisait partie du club très fermé des Cinéastes français qui s’exportent( comme Alain Resnais; Claude Chabrol; Jean-Luc Godard; Bertrand Tavernier; Claude Lelouch; François Ozon… et aussi F. Veber; J.J. Annaud; et maintenant les Productions Besson).

Il tournait en équipe « très légère ». Il était très soucieux des budgets. Avant de lançer un film en Production, il recevait les Vendeurs de Films à l’Etranger pour leur expliquer son nouveau projet ( ce qui était très rare dans les années 80-90).

Avec « Le Rayon vert », il a été le premier a diffusé son nouveau film, en avant-première sur Canal +, avant de le sortir en salles. Il a tourné beaucoup en 16mm; a été un des premiers à utiliser le numérique. A découvert Fabrice Luchini; Arielle Dombasle (sic !). « Ma Nuit chez Maud », « Le Genou de Claire »; « Les Nuits de la Pleine Lune » sont considérés, pour beaucoup, comme « cultes » !. Il faisait parti ,de ce qu’a nommée Françoise Giroud le 3 octobre 1957 dans l’Express, « la nouvelle vague ».

Il avait un « ton » qui pouvait agaçer (moi le premier !) et un jeu horipilant des Comédiens . J’étais pas fan mais avoue n’avoir vu que 2 films (…et j’étais gamin !) et ne franchement pas le connaître. En tout cas, c’était un vrai artisan du cinéma et ça c’est respectable.

Bye les loulous.

en vrac 51

Hello les p’tits loups,

Nouvelle édition d’ « en vrac » qui, imperturbablement et dominicalement, continue à creuser son sillon.

Chuck Berry, 84 ans, s’est écroulé, le 1er janvier, sur une scène de Chicago. La veille, à New-York, il avait honoré un contrat de 2 concerts. Chuck, mon pépère, tu n’as plus 20 ans ! Mollo sur la bibine ! manges du poisson cuit à la vapeur et bois du thé…bref sois raisonnable même si c’est moins rocK’N RolL !!!

Le 4ème volet d’ « Astérix » sera en tournage au printemps. C’est une fusion des albums « Astérix chez les normands », « …chez les bretons » et « …contre les vikings ». Il porte comme titre provisoire « God save Britannia ». Edouard Baer endosse le costume du célèbre little gaulois et Big Gégé reprend celui d’Obélix. Luchini sera Jules César et Catherine Deneuve la reine d’Angleterre. Le tout en 3D parce qu’il faut pas déconner et qu’il y a du pognon à foutre en l’air. De toute façon, cela ne peut pas être pire que le 3 ème opus qui était archi nul !

Bob De Niro sera le prochain président du Festival de Cannes 2011. Et bin mi, cha me fait hyper-vachement plaisir !…on t’aime, Bob !

…à plouche.